Prix électricité Les raisons de la hausse continue du tarif

Temps de lecture: 5 min , Dernière mise à jour: 10/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Finances et économie > Électricité tarifs

Sommaire


Pour un ménage se chauffant à l'électricité dont la facture annuelle en janvier 2024 est de 2611 euros*, les prix vont grimper. La hausse est continuelle et désormais de 2 fois par an. Des dizaines d'euros supplémentaires par an qui s'additionnent et qui grimpent encore plus depuis janvier 2023 de 15%, août 2023 10 % et février 2024 de 9.8 %.

Les hausses s'additionnent

Les augmentations sont présentées comme limitées et les pourcentages paraissaient minime, mais au total les chiffres s'additionnent et pèsent sur le pouvoir d'achat des français. La dépense électrique fera bondir la facture finale surtout pour les usagers équipés avec des appareils électriques.(Véhicules électriques et pompes à chaleur utilisant des énergies renouvelables présentés comme "verts", mais qui dégradent la nature contrairement à ce qu'annoncent les médias.

* Puissance abonnement 9kVa. Lieu Toulouse. Consommation Heures pleines : 6 560 kWh, Heures creuses : 4 373 kWh

Les consommateurs électriques pénalisés

La plus-value pour EDF sera d'environ 4 milliards d’euros sur le dos des consommateurs !
En novembre 2023, les pouvoirs publics ont décidé de fixer le prix du mégawatheure à 70 euros ce qui risque d'entraîner une nouvelle hausse du tarif de l'électricité. La TICFE étant la raison de l’augmentation des prix en février 2024.

EDF préférait vendre son électricité à un prix élevé sur les marchés internationaux plutôt que de la vendre à un prix régulé aux Français. Le prix de l’ARENH fixé à 42 €/MWh avait atteint plus de 135 €/MWh en octobre 2021 sur le marché de gros.

Les consommateurs d'électricité

Ils vont une fois de plus supporter la transition énergétique :

  • Les obligés comme EDF, Engie, Total, Leclerc, Intermarché ou Leroy Merlin pour n'en citer qu'une partie récupèrent dans leurs produits et leurs services une somme appelée CEE qui est reversée par eux à des usagers qui font des travaux d'économie d'énergie.
  • Un principe de pollué/payeur.
  • Pour le réseau électrique, c'est également le consommateur qui va continuer à payer les frais.

L'évolution du coût du réseau électrique

Pour l'acheminement du courant électrique en France, la CRE (Commission de régulation de l'énergie) a chiffré l'évolution du coût du réseau électrique pour les 4 prochaines années. Au frais de l'usager : le réseau représentant un tiers de la facture pour un client résidentiel.

Le réseau électrique est géré par

  • RTE pour les 106.000 km de lignes de transport à haute tension.
  • Enedis pour 1,4 million de km de lignes de distribution.

Des hausses en cascade

  • La première hausse sera de 0,91 % et sera appliquée le 1er août 2021.
  • La part « réseau acheminement » va impacter la facture donc le pouvoir d'achat des ménages,
  • Cette somme se rajoutera à l'autre grande composante : le coût du kWh électrique, lui aussi orienté à la hausse.

Les raisons des hausses des tarifs de l'électricité

  • EDF fondée en 1946, crée des richesses depuis cette date et distribue des dividendes à l'État depuis 1982.
  • Jusqu'à ce jour, EDF ne coûtait rien au contribuable et lui fournissait l' électricité à des tarifs très compétitifs.
  • Or aujourd'hui, cette hausse ne serait-elle pas due qu'à la libéralisation du marché de l'énergie et de son autorégulation qui ne se fait qu'au travers de l'augmentation des profits donc des prix ?

Il existe 3 raisons principales pour les futures hausses du prix de l'électricité.

  • Faisant suite à la catastrophe de Fukushima toujours en cours et pour longtemps rappelons-le, EDF a évalué entre 10 et 15 milliards d'euros grâce à des stress tests le montant des travaux nécessaires pour répondre aux nouvelles exigences de l'ASN.
  • Le montant des investissements prévus dans le cadre du renforcement de la sécurité des centrales nucléaires va renchérir le coût de production de l'énergie nucléaire entraînant une hausse inéluctable de l'électricité.

Les 4 raisons qui entrainent des hausses tarifaires :

  1. Le système de fixation du prix de l'électricité mis en place par Bruxelles
  2. la mise à niveau par EDF du parc nucléaire qui vise une haute qualité de protection.
  3. l'entretien du réseau.
  4. l'appétit des actionnaires.

L'augmentation des tarifs de l'électricité fait bondir le titre boursier

  • Prenons comme exemple l'augmentation du prix de l'électricité de 5 % au 1er août 2013 qui a été la plus forte hausse de ces dix dernières années.
  • Cette augmentation décidée par le gouvernement et l'annonce de l'augmentation des tarifs de l'électricité pour les particuliers avait fait bondir le titre boursier du groupe EDF le 9 juillet 2013 à la Bourse de Paris signant ainsi la plus forte hausse du CAC 40.

Comment se calcule la hausse du kWh électrique

Découvrez la méthode pour calculer les augmentations de l'électricité.

La priorité qui s’impose est de réduire les consommations d’énergie électrique par la sobriété et l’efficacité énergétique.

Lire :



Recherche de mots clefs dans les articles

24 articles