L'arbre considéré objet de propriété et non comme un être vivant

Temps de lecture: 5 min , Dernière mise à jour: 14/02/2024

Sommaire


Nos dernières précieuses forêts primaires Européennes diminuent dramatiquement et sont enclavées entre des zones fréquentées ou exploitées par les humains. L'arbre qui peuple nos forêts est depuis peu considéré comme un être vivant ! enfin !

L'arbre un objet de propriété

Georges Feterman évoquant la loi 673 du Code civil regrettait que la loi française « ne considère pas l’arbre comme un être vivant, mais comme un objet de propriété ».

  • Pour ce naturaliste auteur de l'ouvrage « Plus Vieux Arbres de France, un patrimoine national » (Museo, 192 p., 29,5 euros), c'était un fait déplorable.
  • La forêt et les arbres remarquables devant être reconnus comme un patrimoine.
  • C'est chose faite depuis la déclaration des droits de l'arbre.

Protection légale des arbres en France

Le 5 avril 2019

La Déclaration des droits de l’Arbre a été proclamée à l’Assemblée nationale. Le but de ce texte de loi composé de 5 articles étant de permettre une protection légale des arbres en France.

« Ce texte a pour vocation de changer le regard et le comportement des hommes, de leur faire prendre conscience du rôle déterminant des arbres au quotidien et pour le futur, en ouvrant la voie à une modification rapide de la législation au niveau national »

L'arbre est un être vivant

Le code civil a modifié son statut désormais « l'arbre est un être vivant »

  • article 1 L’arbre est désigné comme être vivant dans le Code civil, la propriété humaine s’effaçant face au droit de l’arbre.
  • article 2 l’arbre est reconnu non pas comme objet mais comme un « être vivant sensible aux modifications de son environnement ».
  • article 3 « de sa naissance à sa mort naturelle, qu’il soit arbre des villes ou des campagnes » l’homme doit respecter son tronc, ses racines, ses branches, ses feuilles, en lui donnant suffisamment d’espace pour qu'il puisse se développer.
  • article 4 « Certains arbres, jugés remarquables par les hommes, pour leur âge, leur aspect ou leur histoire, méritent une attention supplémentaire ».

« En devenant patrimoine bio-culturel commun, ils accèdent à un statut supérieur engageant l’Homme à les protéger comme monuments naturels ».

Il y a quelques années j'avais découpé sur un magazine cette image qui montre des animaux marchant derrière un corbillard représenté par un camion transportant des troncs d'arbres. L'auteur génial de ce dessin dont je n'ai malheureusement pas le nom a bien illustré le drame pour les animaux privés de leur habitat naturel.

enterrement-animaux-suivant-camion-chargé-troncs-arbres.png


Nos dernières forêts primaires

Nos dernières précieuses forêts primaires Européennes devraient figurer comme patrimoine de l'humanité. Pas comme les monuments inertes piétinés par des millions de touristes (avant l'apparition du virus créé par Mère Nature qui toute puissante est capable de bloquer les polluants déplacements en avion des populations mondiales), mais comme des être vivants qui nous permettent de vivre et abritent tout un biotope microscopique et macroscopique.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/la-premiere-cartographie-des-forets-primaires-europeennes-vient-d-etre-publiee_124674

Les forêts primaires menacées

Une forêt primaire, également appelée forêt vierge, est une zone qui n'a jamais été exploitée par l’être humain.

La dernière forêt primaire de plaine d'Europe située dans le parc de Bialowieza en Pologne risque d'être livrée aux tronçonneuses pour récupérer les précieux arbres plus utiles vivants que morts. Cette forêt vieille de 10 000 ans qui couvre 150 000 hectares de végétation abrite une faune et une flore unique. « Il n’y a pas de forêt pareille en Europe. Et la meilleure façon de la protéger, c’est de la laisser tranquille. » Tukasz Synowiecki guide local.

https://reporterre.net/En-Pologne-la-foret-de-Bialowieza-de-nouveau-menacee-par-les-tronconneuses
1250 hectares restant en France

Il ne reste plus que 1250 hectares de forêt primaire en France sur seulement 7500 hectares ! Précisons que les plantations de sujets mêmes d'essences différentes ne sont que des plantations de champs d'arbres !

Planter 1000 milliards d'arbres

Au niveau planétaire, il faudrait « Planter 1000 milliards d’arbres pour enrayer le réchauffement climatique » ainsi que la perte de la biodiversité.

Au total, la Terre est était couverte de 3400 milliards d’arbres qui nous sont indispensables pour vivre. Les incendies des forêts canadiennes ont détruit des millions d'hectares en 2023. Ce brasier infernal a certainement n rôle dans le réchauffement que l'on connaît sans parler des millions de tonnes de CO2 que la combustion du bois a envoyé dans notre atmosphère. Le nombre d'arbres a baissé d’environ 46 % depuis le début de la civilisation humaine qui atteint 8 milliards d'individus et bientôt 10 milliards. (soit 340 arbres par individu).

il reste 3400 milliards d'arbres sur la planète

POUR ALLER PLUS LOIN
https://www.arbre-patrimoine.fr/declaration-des-droits-de-arbre/



Recherche de mots clefs dans les articles

41 articles