Conseils pour un chauffage bois efficace et moins polluant

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Environnement, climat et santé > arbres

Le développement du bois énergie doit être lié à l'amélioration de la qualité de l'air. Dans l'esprit du public, il faut noter une confusion entre pollution et CO2 concernant le chauffage au bois qui malheureusement n'est pas aussi inoffensif que l'on pourrait le penser.

​​

Le bois est-il vraiment neutre ? 

Le calcul est en théorie neutre si l'on considère uniquement les rejets de CO2, car les arbres dans leur croissance piègent le carbone dans leurs fibres, absorbent le dioxyde de carbone et rejettent de l'oxygène. Mais, des études ont montré que tous les arbres ne fixent pas autant de carbone qu'on l'avait imaginé !

  • Les arbres vivent et meurent suivant un mécanisme parfait dont on ne prend pas assez conscience lorsque l'on habite une agglomération dans laquelle la végétation est absente.
  • Le dioxyde de carbone libéré dans l'air lors de sa combustion correspond à celui qu'il a absorbé durant la croissance de l'arbre.
  • Mais l'impact de la combustion du bois n'est pas neutre (1) sur l'effet de serre, mais préférable il est toutefois à certaines énergies fossiles polluantes, comme le pétrole (fioul domestique, fioul lourd, gazole, etc.) dont la combustion provoque une augmentation de la quantité de CO2 dans l'atmosphère. 

(1) L'utilisation du bois énergie n'est pas neutre au niveau des rejets de CO2, car il faut prendre en compte l'ensemble de la filière et de son cycle de vie (coupes en forêts, transport en vrac, débitage, transport au détail, etc.). Les calculs effectués sur une durée de 50 ans ne reflètent pas la réalité : on détruit plus d'arbres qu'on en plante et on replante des hectares d'une même essence ce qui une stupidité. En cas de sécheresse ou d'attaque de parasites, la forêt entière est impactée ce qui n'est pas le cas dans une forêt primaire.

L'émission de polluants atmosphériques 

Si le bois reste la première énergie renouvelable en France, cette énergie utilisée dans de mauvaises conditions, peut lors de sa combustion entraîner l'émission de polluants atmosphériques ayant un impact sur la santé. La DREAL, l'ADEME et AIRAQ dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement d'Aquitaine dans le cadre du second Plan Régional Santé Environnement Aquitaine arrêté par le Préfet de Région le 29 novembre 2010, ont produit une vidéo pédagogique et très instructive sur les risques de pollutions et l'impact sanitaire engendrés par le chauffage au bois. 

L'impact de la combustion du bois 

La DREAL et l'ADEME Aquitaine proposent sur la vidéo ci-dessous des conseils pour mieux se chauffer au bois tout en faisant prendre conscience de la pollution induite. Cette vidéo d'une dizaine de minutes sensibilise le grand public sur l'impact de la combustion du bois. Elle donne des conseils pour s'équiper, utiliser et bien entretenir son appareil de bois de chauffage. L'utilisation d'un appareil de chauffage ancien sur la qualité de l'air qui impacte la santé des autres riverains. La multiplication des appareils polluants va inévitablement entrainer des troubles de voisinage et des procès. En effet, les fumées, les particules visibles qui se déposent sur le linge mis à sécher et sur la surface des piscines individuelles, les odeurs et les gaz toxiques parfois létaux (surtout si les inconscients brûlent dans leur appareil des magazines, prospectus, briques alimentaires qui contiennent du polyéthylène et des plastiques).

Notons que les usagers qui brûlent ainsi du plastique libérant des gaz toxiques sont des inconscients qui devraient s'acquitter pour leur peu de cervelle par une amende symbolique. Les entreprises du bâtiment ont également une sale habitude de faire brûler les déchets dans des feux improvisés où se côtoient gaines électriques, emballages polyéthylène, polystyrène, sacs de ciment papier/plastique. Des pratiques interdites, polluantes et particulièrement désagréables à réprimer sévèrement, car elles engagent la sécurité sanitaire des personnes.

Le développement du bois énergie doit être lié à l'amélioration de la qualité de l'air.  « Chauffage domestique au bois et qualité de l'air : enjeux et solutions ».

Un exemple de vidéo qui ne montre que le bon côté du bois...




Recherche de mots clefs dans les articles

15 articles
Dernière mise à jour le 03/10 à 05:24

Participez activement à la reforestation : plantez un arbre

Dernière mise à jour le 24/03 à 07:43

Les forêts ne sont pas des mines Nos arbres nous sont précieux

Dernière mise à jour le 11/12 à 09:08

Bois énergie L'industrialisation des forêts est-elle bonne pour l'air

Dernière mise à jour le 15/06 à 08:58

La forêt en France diminue-t-elle ? Comment la préserver

Dernière mise à jour le 19/05 à 10:56

L’industrialisation de la forêt pour brûler les arbres est une erreur

Dernière mise à jour le 18/03 à 10:24

L'arbre un être vivant précieux et indispensable que l'on brûle

Dernière mise à jour le 03/10 à 03:25

La France ne valorise pas le potentiel de sa forêt

1172 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:08

Quel est l'intérêt de planter de beaux grands arbres ?

1777 vues

Dernière mise à jour le 29/03 à 10:35

Les surfaces boisées et taux de boisement en Aquitaine

1820 vues

Dernière mise à jour le 14/02 à 10:54

L'arbre considéré objet de propriété et non comme un être vivant

2076 vues

Dernière mise à jour le 07/04 à 10:27

La forêt doit être protégée en France métropolitaine

2091 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:03

Conseils pour un chauffage bois efficace et moins polluant

2431 vues

Dernière mise à jour le 15/05 à 08:56

Les arbres de nos forêts ont plus de valeur vivants que morts

2544 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:17

La forêt Française menacée un patrimoine précieux à préserver

6427 vues

Dernière mise à jour le 11/06 à 08:17

Photosynthèse et cycle du carbone. L'équilibre bois et forêt

10005 vues


Fin des articles