La forêt en France diminue-t-elle ? Comment la préserver

Temps de lecture: 7 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Environnement, climat et santé > arbres

La forêt reste le seul milieu où une certaine biodiversité perdure avec les vieux arbres dans les espaces boisés préservés de la main de l'Homme qui fait de la monoculture industrielle. L'État français, sous l'influence des lobbies pousse les consommateurs en octroyant des primes à s'équiper en équipements de chauffage au bois. Il est malheureusement impossible de substituer les produits pétroliers par la biomasse.


La forêt France métropolitaine 

  • La forêt représente 155 000 km2 du territoire français, soit un taux de boisement de 28,2 % à 31 % (suivant les sources) qui avait fortement augmenté depuis le XIXe siècle grâce à d'importants efforts de reboisement.
  • Le taux de boisement est égal à la surface des forêts rapportée au territoire national (Source : Inventaire forestier national).

Schéma ci-dessous, le volume de bois vivant sur pied à l’hectare est en moyenne de 161 mètres cubes. Ce volume est plus élevé en forêt publique (184 m/ha) qu’en forêt privée (154 m/ha) et dépasse les 200 m/ha en Alsace, en Auvergne et en Franche-Comté.

Bois-sur-pied-France-inventaire-forestier-IGN


Forêt d'Aquitaine : peu d'arbres 

On remarquera que la moyenne régionale inférieure à 120 m3/hectare

Par contre pour la forêt d'Aquitaine, en raison du mode de gestion des peuplements forestiers et des deux tempêtes climatiques successives* (qui ont amené en raison d'une énorme quantité d'arbres abattus au développement des cultures, de l'emprise au sol de panneaux photovoltaïques) possède une moyenne régionale inférieure à 120 m/ha.

La région méditerranéenne a une moyenne basse en raison de conditions de milieu moins favorables et d'une urbanisation importante.

* La forêt française a fortement souffert des des 26 et 27 et 28 décembre 1999 qui ont abattu l'équivalent de sept années d’abattage puis de celle du 23 et 24 janvier 2009 qui a occasionné des dégâts encore supérieurs.

coupe-rase-pins-maritime-forêt-aquitaine-Landes-40.jpg


Les forêts d'Aquitaine

Elles constituent la 1ère région forestière française :

  • 1 800 000 ha boisés (taux de boisement 43 %)
  • 1 500 000 ha de forêt privée
  • 24 200 propriétés de plus de 10 ha représentant 1 000 000 hectares.

Le nombre d'essences

  • Le pin maritime : 158 millions de m3 sur pied - 900 000 ha.
  • Les chênes (pédonculé et rouvre) : 39 millions de m3 sur pied.
  • Le châtaignier : 16 millions de m3 sur pied.
  • L'aulne : 3,5 millions de m3 sur pied.
  • Le robinier : 2,8 millions de m3 sur pied.
  • Le peuplier : 1,3 million de m3 sur pied.

Une filière essentielle pour l'économie de la région : Récolte annuelle en Aquitaine (m3 de bois rond — 1999).

Principales variétés d'arbres 

La forêt française produit 103 millions de m3 de bois par an.

Les feuillus représentent environ 63 % du total (volume sur pied) : Variétés dominantes 27 % (le chêne rouvre 12 %, le chêne pédonculé 11 %, le chêne pubescent 4 %, le hêtre 11 %, le châtaignier 5 %, et le charme 4 %).
Les résineux représentent environ 37 % du total (volume sur pied) : l'épicéa commun 8 %, le pin maritime 7 %, le sapin pectiné 7 %, et le pin sylvestre 6 %. 10 % des forêts sont des forêts domaniales, propriété privée de l'État.

Le restant est la propriété des collectivités locales principalement les communes, mais aussi les départements et les régions.

Ces forêts publiques sont gérées par l'Office national des forêts elles sont essentiellement de statut privé. Elles sont d’une grande diversité tant du point de vue de leur structure que de leur composition spécifique.

La forêt française

Schéma ci-dessous : les principales variétés d'essences de la forêt française

/principales-variétés-essences-arbres-foret-française


Avantages de la forêt 

Quels sont les avantages environnementaux et économiques de la forêt ?

  • La filière forêt-bois contribue à séquestrer et à prévenir les émissions de CO2 à hauteur de 22 % (à condition que l'on replante plus que l'on abat).
  • La filière forêt-bois emploie 440 000 personnes en France. 

Les Français et la forêt 

Un sondage avait été commandé par le ministère de l'Agriculture et le commissariat au plan, et effectué auprès de mille personnes représentatives de la population adulte, selon la méthode des quotas, par l'agence BVA (mai 2002). Le but était de connaître quelle image, quelle opinion, nos contemporains avaient de la forêt. Cette étude fait apparaître que les Français aiment leurs forêts.

Les Français aiment la nature

  • Les personnes interrogées reconnaissent aller en majorité plusieurs fois par mois, et certaines plusieurs fois par semaine, dans la forêt.
  • Pour 69 %, la promenade constitue le plaisir numéro un,
  • puis vient juste après: l'observation des plantes et des animaux ainsi que la cueillette des champignons.
  • Le sport et la chasse sont largement minoritaires.

Autre information capitale 

Un Français sur deux considère que son niveau de connaissance sur la forêt est mauvais ou très mauvais.

Un secteur économique très important 

  • Trois Français sur quatre considèrent que « la forêt constitue un secteur économique très important », mais 51 % pensent que la production de papier détruit la forêt.
  • 94 % des Français jugent le bois pour la construction des maisons « solide, chaleureux et naturel en tant que matériau ».
  • Ils sont 88 % à avoir une image positive de l'Office national des forêts, 80 % des mouvements écologistes, 65 % des bûcherons, et 61 % des propriétaires forestiers.
  • 50 % des Français ont une opinion négative des chasseurs,
  • 86 % des Français estiment que la forêt est « menacée ou très menacée ».

Les Français pensent souvent à tort que le bois bûche de chauffage est très accessible, car il suffirait d'aller dans la forêt pour récupérer des troncs pour se chauffer.

Comment préserver la forêt  

Que faire pour préserver nos précieuses forêts ?

  • La protection contre l' est la première des priorités.
  • L’entretien (75 %).
  • L'interdiction d'accès aux voitures (55 %)
  • L'augmentation des surfaces boisées (38 %).
  • La limitation du bois de chauffage notamment dans des maisons mal isolées.
  • L'obligation d'utilisation d'appareils de chauffage performants moins énergivores et moins polluants.

La forêt diminue chaque année 

84 % des Français pensent que la forêt a diminué depuis cinquante ans, il s'agit d'une perception :

  • fausse suivant les déclarations de certaines sources qui indiqueraient que les surfaces boisées ne cesseraient d'augmenter en France depuis plus d’un siècle. (en monoculture !)
  • vraie lorsque l'on constate sur Global Forest Watch le développement des villes et leur emprise sur la nature.

En résumé, ce sondage souligne le côté affectif et le très fort niveau d'attachement des Français à leurs forêts, et une conscience aiguë des dangers qui la menacent. L'idée que l'ouverture des forêts est une condition essentielle au soutien d'une opinion informée. Il est donc nécessaire de l’entretenir et de la protéger.

1000 chênes Notre dame de Paris 

1000 chênes parfois plusieurs fois centenaires morts pour reconstruire le clocher et la charpente de Notre-Dame de Paris à l'identique en bois. Comme à l'époque entre 1160 et 1163 ou les bucherons et charpentiers sciaient le bois manuellement avec peu d'emprise sur la forêt. La population était beaucoup moins importante et leur impact sur l'environnement faible. Nous avons besoin des arbres, car notre vie en dépend. Cette mise en péril de l’ensemble du vivant que constitue une forêt est dramatique. 

Une tribune pour les arbres que l'on sacrifie

Sandra Plantier, une professeure agrégée de l’enseignement du second degré de géographie à l'INSPE (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation), chargée de la formation au développement durable a écrit un texte intelligent sur ce sujet :

https://reporterre.net/Ce-que-les-arbres-de-Notre-Dame-ont-a-nous-dire 

Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?



Recherche de mots clefs dans les articles

15 articles
Dernière mise à jour le 03/10 à 05:24

Participez activement à la reforestation : plantez un arbre

Dernière mise à jour le 24/03 à 07:43

Les forêts ne sont pas des mines Nos arbres nous sont précieux

Dernière mise à jour le 18/03 à 10:56

L’industrialisation de la forêt pour brûler les arbres est une erreur

Dernière mise à jour le 11/12 à 09:08

Bois énergie L'industrialisation des forêts est-elle bonne pour l'air

Dernière mise à jour le 03/10 à 03:58

La forêt en France diminue-t-elle ? Comment la préserver

Dernière mise à jour le 18/03 à 10:24

L'arbre un être vivant précieux et indispensable que l'on brûle

Dernière mise à jour le 03/10 à 03:25

La France ne valorise pas le potentiel de sa forêt

1112 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:08

Quel est l'intérêt de planter de beaux grands arbres ?

1681 vues

Dernière mise à jour le 29/03 à 10:35

Les surfaces boisées et taux de boisement en Aquitaine

1694 vues

Dernière mise à jour le 14/02 à 10:54

L'arbre considéré objet de propriété et non comme un être vivant

1813 vues

Dernière mise à jour le 07/04 à 10:27

La forêt doit être protégée en France métropolitaine

1950 vues

Dernière mise à jour le 06/04 à 08:56

Les arbres de nos forêts ont plus de valeur vivants que morts

2330 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:03

Conseils pour un chauffage bois efficace et moins polluant

2358 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:17

La forêt Française menacée un patrimoine précieux à préserver

6305 vues

Dernière mise à jour le 07/04 à 08:17

Photosynthèse et cycle du carbone. L'équilibre bois et forêt

9570 vues


Fin des articles