Le bois énergie de chauffage : guide avantages inconvénients

Temps de lecture: 7 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Chauffage bois et pellet > Bois énergie

​« Le bois produit une énergie propre, naturelle et renouvelable, une énergie locale, une énergie compétitive », lit-on sur tous les catalogues de vente de chauffages à bois. Des arguments de vente qui sont exacts pour certains et à relativiser pour d'autres. Le bois n'est pas une énergie propre au sens où l'on entend habituellement. Ce n'est pas parce que l'on produit de l'énergie à partir de la biomasse que celle-ci est vertueuse.


 

Le bois propre, naturel, renouvelable et local

Le bois n'est pas aussi propre que les vendeurs l'affirment. Les multinationales se sont appropriées la distribution notamment du pellet désormais labellisé, calibré, normé parfait pour le commerce mondial et utilisent les forêts comme des mines.
La forêt constituée de précieux arbres vivants ne se renouvelle pas rapidement. Et certainement pas en 50 ans comme les calculs qui indiquent que le bilan carbone est bon en coupant un arbre et en en replantant un autre ! Une forêt primaire met 1200 ans pour se constituer et quelques heures pour brûler. 

La pollution extérieure crée par les fumées engendre suies, particules fines et une pollution intérieure due à la présence entre autres de benzène lors de sa combustion. Il suffit de se promener par temps froid dans les zones dans lesquelles des appareils à bois sont installés : sortez vos masques !


Le bois de chauffage

Le bois : une énergie renouvelable 

Pour les autres critères, le bois est naturel, il piège dans ses fibres  le carbone lors de sa croissance, rejette de l'oxygène lors de la photosynthèse et n'exige pas d'industrie pour le transformer, le bois est vertueux en ce sens. 

Le bois bûche qui est une énergie renouvelable (mais pas sur 50 ans) est également une énergie relativement compétitive, car le prix du stère (appelé Mètre Cube apparent) est avec le charbon l'énergie la moins chère si l'on se réfère au comparatif prix énergies gaz électricité bois fioul granulés

Les granulés de bois, du fait de leur transformation et de l'énergie déployée, coûtent sensiblement plus cher que la bûche en termes de coût et d'environnement. Le système de conditionnement, en sac en plastique de 15 kg, favorise le transport sur de longues distances, ce qui n'est pas acceptable. Le bois doit être intégré dans la filière forêt-collecte-transformation avec des moyens de collectes très courts (moins de 10 kms).

Le bois énergie de chauffage

Depuis les années 2000, les fabricants des poêles et inserts de cheminées ont fait heureusement des progrès sensibles en termes de rendement. Mais il manque toujours les filtres à particules…

Réduction des émissions

Certains appareils à bois modernes réduisent considérablement les émissions de carbone est un gaz qui se dégage lors de la combustion de produits carbonés. Des modifications géoclimatiques comme l'augmentation de la température terrestre (effet de serre) sont dues au rejet de dioxyde de carbone. Le rejet de dioxyde de carbone peut être évité en réduisant la consommation de combustible.

">dioxyde de carbone et suppriment la pollution par le soufre. Certains modèles élaborés sont équipés d'une chambre de postcombustion et d'un ventilateur extracteur piloté par sonde pour contrôler le niveau d'oxygène nécessaire, la phase de ralenti étant supprimée sur les appareils modernes (présence d'électronique), il n’y a pratiquement plus de formation de goudrons. Il faut noter que la présence de nombreux appareils à bois dans un secteur résidentiel crée une pollution atmosphérique qui peut entrainer des problèmes de santé (voir article plus bas environnement et santé) et de voisinage. 

Le développement du combustible bois sous forme de granulés ou de plaquettes permet de s'affranchir en partie de ces inconvénients ainsi que du problème de stockage et du chargement des bûches.

Le bois énergie se présente sous 4 formes essentielles :

1) Les bûches de bois

Les bûches sont vendues en « stères » tas de 1 m x 1 m (bûches de 1 m), 1 m x 0,80 m (bûches de 0,50 m) ou 1 m x 0,70 m (bûches de 0,30 m). Les résineux et les feuillus tendres (exemple : épicéa, pin, peuplier…) brûlent plus vite (pour un chauffage rapide) que les feuillus durs (exemple : chêne, hêtre, frêne..) qui ont un temps de combustion plus lent et que l'on recharge moins souvent.

2) Les granulés de bois ou pellets

Les granulés de bois sont constitués de petits cylindres (de 6 à 10 mm de diamètre, de 10 à 50 mm de longueur) faits de sciure compressée sans aucun additif ni agent liant, ils sont très énergétiques et sont vendus au poids (entre 8 et 10 % d’humidité).

3) Les plaquettes forestières, les copeaux

De 2 à 5 cm de longueur, elles sont issues de branchages broyés. Vendues au volume (le poids variant avec l'humidité), elles sèchent environ entre deux à quatre mois.

4) Les briques de bois reconstituées (ou briquettes de bois)

 Ce sont des briques de bois compressées qui ont l'avantage d'être sèches (meilleure combustion).

Le chauffage au bois détruit-il la forêt ?

On peut se poser la question suivante : le bois que l'on utilise pour le chauffage accentue-t-il la déforestation en France comme dans certaines parties du monde ?
La forêt française ne couvre que 28 à 30% du territoire et si des milliers de consommateurs consomment des dizaines de m3 de bois ou 3 à 4 tonnes de pellets par an, le problème de la surexploitation industrielle de la forêt va se poser.

La norme NF bois de chauffage

La marque NF bois de chauffage garantit : la densité, pour les feuillus, du groupe 1 (chêne, hêtre, frêne…) au groupe 3 (peuplier, saule, épicéa, pin…), la quantité livrée et le degré d'humidité (catégorie hl pour un bois « sec », moins de 20 % d'humidité). 

Le label flamme verte 

Le rendement des appareils à bois combustible est classé suivant le label flamme-verte qui reste théorique, car réalisé dans des conditions de laboratoire impossibles à reproduire chez un particulier comme la consommation en litres de carburant au 100 kilomètres ou en autonomie électrique que les constructeurs d'automobiles indiquent.

La pollution des fumées

La combustion du bois bûche émet de nombreux polluants odorants visibles avec les fumées et des particules fines responsables de pathologies.


pollution-comparée-combustion-bois-cheminée-poêle à bois-granulés.jpg

La combustion du bois

Le bois demande beaucoup de dioxygène pour brûler.
Les bûches de bois se consument en libérant de nombreux polluants.

Rendement des chauffages

Tous les types de chauffage au bois sont soumis à des test réalisée dans des conditions de laboratoire !

combustion-bois-chauffage

La notion de rendement sont valeurs qui restent théoriques surtout pour les appareils de chauffage à bûches de bois.
Le granulé de bois étant sec, il brûle parfaitement sans fumées nauséabondes et polluantes.
Préférez les appareils de chauffage au pellet.

Conseils sur le bois de chauffage

Achetez uniquement les appareils portant  le label particules fines de 30mg/Nm 3. Le problème est lié aux mesures : les phases les plus polluantes (l'allumage et l'extinction) ne sont pas prises en compte. Habitez-vous dans un quartier dans lequel un seul logement est équipé avec un poêle à bois ?

">Flamme verte (garantissant un rendement minimal de 65 % pour les poêles et de 70 % pour les chaudières) et un taux de monoxyde de carbone (Co, toxique) infé­rieur à 0,5 % du volume des fumées (combustible constitué de bûches de bois) ou inférieur à 0.04 % du volume des fumées (combustible constitué de granulés de bois).

Les pouvoirs énergétiques des différentes essences de bois sont proches, mais ils varient considé­rablement selon que le bois est sec (moins de 20 % d'humidité) ou vert (45 % d'humidité). Dans ce dernier cas, la chaudière voit son rendement divisé par 2, s'encrasse et pollue jusqu'à 4 fois plus.

Comparatif du prix des énergies

Un tableau sur le prix des énergies bien utile par les temps qui courent !

https://picbleu.fr/les-articles/prix-des-energies-electricite-bois-fioul-gaz-naturel-gpl-argus-officiel



Recherche de mots clefs dans les articles

21 articles