L'eau, ressource rare, enjeu géostratégique et cause de tensions

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023

L'eau qui paraît abondante et si banale pour des habitants des pays tempérés est devenue un enjeu géostratégique et une cause de tensions internationales très violentes sur tous les continents. La quantité d'eau contenue dans la biosphère terrestre est pourtant toujours stable, mais un déséquilibre est occasionné par le transfert de l'eau vers les océans et l'épuisement des nappes résulte d'un déséquilibre majeur.


La raison de ce déséquilibre 

Il est du aux  facteurs suivants :

  • Renouvellement insuffisant des nappes aquifères par des précipitations (plus importantes en hiver qu'en été dans les régions situées au nord).
  • Accélération du cycle de l'eau.
  • Exploitation extrême des lacs et des rivières dans de nombreuses régions.
  • Épuisement des réserves d'eau douce (renouvellement inférieur au débit).
  • Fonte des glaces augmentant le volume des océans (fonte due au réchauffement climatique).

L'eau menacée par la pollution et le gaspillage

La pollution des cours d'eau, des sources souterraines, des nappes phréatiques (nappes d'eau) constitue une menace permanente non maîtrisée. En France, l'agriculture intensive est la première cause du gaspillage et de la détérioration des ressources en eau, mais d'autres prélèvements, consommations interviennent comme pour la production d'énergie pour laquelle 62 % de l'eau servant au refroidissement des centrales thermiques et nucléaires est utilisée puis rejetée dans le milieu naturel (55% le reste étant évaporé dans l'atmosphère).

Fleuve-Adour-Landes

1700 m3 par individu et par an

Pour l'instant ce sont les écosystèmes, les plantes, les forêts, les animaux qui souffrent bientôt les humains. Un pays est victime de stress hydrique lorsqu'il dispose de 1700 m3 d'eau par habitant et par an.

Les chiffres

  • + de 1700 m3
  • 1700 m3 : stress hydrique
  • 1700 à 1000 m3 pénurie.

La France disposerait de 3265 m3 d'eau par personne et par année d''après les chiffres officiels, mais est-elle potable ?
Métaux lourds, hydrocarbures, matières plastiques, parfumes, cosmétiques, résidus médicamenteux, antibiotiques, anticancéreux, antidépresseurs, antidiabétiques, anti-inflammatoires, pesticides, etc. l'ont déjà pollué. Ce que nous envoyons dans nos toilettes transportent des matières polluantes

votre-attention-s-il-vous-plaît

10 litres d'eau potable pour uriner dans nos WC est-ce bien raisonnable ?


Qualité bactériologique de l'eau 

Elle présente des risques pour la santé
Un monde où 1,2 milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable et où 2 milliards d'autres n'ont pas d'assainissement est un monde dangereux dans lequel la paix est et sera constamment menacée. Les ressources en eau deviennent un véritable instrument de pouvoir entre les mains du pays en amont. Avec l'amélioration du niveau de vie et l'essor démographique, les tensions sur l'eau pourraient se multiplier à l'avenir avec des risques accrus de conflits entre pays riverains. La pénurie d'eau entraîne une pénurie d'aliments et signifie autant la famine que la soif.

L'eau, une cause de tensions à l'échelle planétaire

La guerre de l'eau.
L'eau qui paraît abondante et si banale pour des habitants des pays tempérés est devenue un enjeu géostratégique et une cause de tensions internationales très violentes sur tous les continents : L'eau source de vie est essentielle pour la plupart des activités humaines. La conférence de Londres (18 septembre 2007)  avait demandé aux gouvernements européens de limiter l'élévation de température à 2 °C maximum. En cas d'échec, « deux milliards d'êtres humains pourraient souffrir de pénurie d'eau ».

Carte du monde.

Les ressources en eau son concentrées dans l'hémisphère Nord, la population concentrée en Asie manque d'eau potable. Plusieurs pays sont en guerre : Syrie-Turquie-lrak, pays riverains du Nil, du Niger, du Sénégal : 

le détournement du fleuve l'Okavango a créé un conflit entre la Namibie et le Botswana.

Plus de 260 bassins versants sont transfrontaliers et les populations locales sont contraintes de partager les ressources aquifères avec leurs voisins. Lorsqu'un cours d'eau traverse les frontières politiques artificielles souvent léguées par le colonialisme en Afrique et en Asie ce partage contraint de l'eau crée des conflits récurrents.

Inde 

1481 m3/habitant/an

Israël-Palestine :

Israël 750 m3/habitant/an impose aux Palestiniens de consommer cinq fois moins d'eau que lui. L'aquifère de Cisjordanie souterrain crée des tensions à l'égal des cours d'eau de surface.

Tibet-Chine :

Le Tibet constitue un gigantesque réservoir d'eau…et de sang.

Libye

La construction du Grand Fleuve artificiel.

Egypte

560 m3/habitant/an

Jordanie

100 m3/habitant/an

Le dessalement de l'eau de mer

Les océans et les mers sont une ressource qui parait immense, mais ils sont salés. Il faut donc extraire le sel. Problème : c'est coûteux en énergie, destructeur pour le biotope, car l'eau est réchauffée de 4 degrés et très polluant (1 l d'eau produite relargue dans le milieu  1.5 l de saumure). Destruction de l'écosystème marin avec disparition du plancton, corail et poissons !

Selon un rapport de l'ONU de 2014 c'était 142 millions de saumure déversés dans les océans par jour !

L'histoire et l'eau

Au cours de l'Histoire, l'eau était un instrument de puissance politique permettant de centraliser le pays et d'asseoir l'autorité de l'empereur (Chine), du roi (Mésopotamie) ou du pharaon (Égypte). Dans ces sociétés anciennes, l'ordre social, l'assiette et la collecte des impôts, les crises politiques dépendaient des précipitations, car celles-ci décidaient de l'abondance des récoltes et donc de la dîme à collecter. Les désordres sociaux coïncident souvent avec les périodes de sécheresse : Moyen Âge en Afrique orientale.

De plus en plus d' immigrants qui échouent aux Canaries ou à Pantelleria en Italie sont des victimes de l'avancée de sables et de la sécheresse gui sévit au sud du Sahara.
L'eau est bien plus précieuse que le pétrole.

L'eau n'a pas de substitut à la différence du pétrole qui peut être remplacé. L'eau constitue près de 75 % de la cellule vivante, elle est indispensable à la vie.

L'or bleu

« L'or bleu » sera le prochain enjeu du millénaire et des guerres vont éclater pour la conquête des ressources. L'ancien président égyptien Anouar-el-Sadate,  l'ex secrétaire général des Nations unies Boutros Boutros Ghali et le président israélien Shimon Perez avaient évoqué des conflits possibles à propos de l'eau.

Sources

https://www.ifri.org/fr/publications/etudes-de-lifri/geopolitique-dessalement-deau-de-mer



Recherche de mots clefs dans les articles

32 articles
Dernière mise à jour le 03/10 à 07:13

Des cocktails de produits chimiques présents dans l'eau

Dernière mise à jour le 26/12 à 11:52

Pierre Teilhard de Chardin théoricien de l'évolution

Dernière mise à jour le 03/10 à 08:38

Au sommet de Rio en 1992 l'humanité était à un moment crucial

1014 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:55

Le développement durable et le changement climatique

1050 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:42

Centrale nucléaire Est-on informé et préparé risque d’accident

1289 vues

Dernière mise à jour le 14/02 à 10:54

L'arbre considéré objet de propriété et non comme un être vivant

1857 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:22

Georges Vieilledant Arkamys psycho-acoustic processing

1955 vues

Dernière mise à jour le 06/04 à 08:56

Les arbres de nos forêts ont plus de valeur vivants que morts

2354 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:51

Faut-il boire l'eau en bouteille ou celle du robinet ?

2766 vues

Dernière mise à jour le 29/12 à 07:36

Controverses sur les causes du réchauffement climatique

2798 vues

Dernière mise à jour le 02/02 à 14:39

Élimination des déchets radioactifs : l’arrêté du 5 mai 2009

2980 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:07

La dernière exploration des espaces vierges pour le pétrole et le gaz

3077 vues

Dernière mise à jour le 11/04 à 08:21

Apiculteurs, associations, amis des précieuses Abeilles

3179 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 08:12

Qualité bactériologique de l'eau de l'Uhabia à Bidart

3204 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:41

Qualité bactériologique de l'eau : des risques pour la santé

3726 vues

Dernière mise à jour le 29/01 à 08:33

La fin du GIEC ? Il faut ouvrir le débat sur la consommation

3804 vues

Dernière mise à jour le 09/03 à 09:27

L'avenir de la planète : il est encore possible de choisir

4261 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:31

Epuisement ressources terrestres Matières premières-énergie

4418 vues

Dernière mise à jour le 08/11 à 08:16

Le dérèglement climatique et ses conséquences constat

4497 vues

Dernière mise à jour le 09/02 à 11:49

Le trou dans la couche d'ozone dû aux rejets de polluants

5147 vues

Dernière mise à jour le 10/03 à 09:50

La Terre, un heureux hasard ou une conception intelligente ?

5207 vues

Dernière mise à jour le 19/01 à 18:25

La communication verte et la fausse publicité « écologique »

5702 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:39

La physique quantique et notre monde d'énergie

5744 vues

Dernière mise à jour le 07/04 à 08:07

L'homme est-il devenu le pire ennemi de la planète Terre ?

6968 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:41

L'eau, ressource rare, enjeu géostratégique et cause de tensions

7100 vues

Dernière mise à jour le 07/04 à 07:03

CO2 dioxyde de carbone : Doit-il être considéré comme seul polluant ?

7107 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:10

Éviter les emballages polluants, inutiles et coûteux

7992 vues

Dernière mise à jour le 11/04 à 10:32

La Terre n'est pas en danger elle a la faculté de se régénérer

8063 vues

Dernière mise à jour le 24/03 à 09:56

Poussières particules fines pétrole + bois = pollution de l'air

9378 vues

Dernière mise à jour le 15/02 à 10:21

Aléas climatiques, risques naturels et changement climatique

11093 vues