Qualité bactériologique de l'eau : des risques pour la santé

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Environnement, climat et santé > Eau

Si pour une partie de la population mondiale la raréfaction et l'absence d'eau sont une source de conflit et de famine, la pollution de l’eau et la baisse constante de sa qualité bactériologique dans les pays de l'hémisphère nord sont l’une des préoccupations majeures.


Les centrales d'épuration 

Elles purifient l'eau et dégradent l'environnement

Une station d’épuration classique est installée à l’extrémité d’un réseau de collecte, sur l’émissaire principal, en amont de la sortie des eaux vers le milieu naturel. Une surface de terrain assez étendue doit être capable d'accueillir la station et doit se situer à une altitude satisfaisante pour limiter les pompages. Un accès à la station doit être construit s’il n'en existe déjà pas un, la station doit se trouver à proximité d'un cours d'eau récepteur pour limiter la longueur des tuyauteries. Les eaux usées traversent une succession de dispositifs conçus pour extraire au fur et à mesure les différents polluants contenus dans les eaux. La succession des dispositifs est calculée en fonction de la nature des eaux usées recueillies sur le réseau et des différents types de pollutions à traiter. Les stations d’épurations fabriquent des boues qui sont mal odorantes, elles doivent donc être le plus éloignées possible des habitations, de zones inondables et de zones protégées. L'un des problèmes majeurs est lié au fait que les stations d'épuration dégradent l'environnement et consomment beaucoup d’énergie pour purifier l'eau. Des moyens alternatifs sont recherchés.

Les polluants de l'eau

Médicaments, pesticides, métaux lourds, radioactivité polluent l'eau. Les principales sources de pollutions de l’eau sont l’agriculture avec le rejet de pesticides, de nitrates, phosphore, etc., l’industrie avec le rejet de métaux lourds, PCB, arsenic, nickel, chrome, la médecine avec le rejet de résidus médicamenteux, les populations avec le rejet de produits d'entretien non biodégradables, de produits chimiques comme le bisphénol A, les phtalates, de pesticides, d’oestroprogéstatifs, issus de l’urine des femmes prenant la pilule, des résidus de médicaments antidépresseurs dont la France étant le plus gros consommateur au monde, des produits anticancéreux, de drogue la cocaïne, l'ecstasy, l'amphétamine et la buprénorphine (un médicament de substitution à l'héroïne).

Les stations d'épuration inefficaces

Elles ne peuvent pas éliminer les polluants de l'eau

Les stations d'épuration ne donnent qu'une eau bactériologiquement pure, elles ne peuvent malheureusement pas éliminer la totalité de l'énorme quantité de produits et substances envoyée quotidiennement dans l'eau métaux lourds, substances médicamenteuses (pilule contraceptive, tranquillisants, traitement des cancers, phosphates, nitrates, parfums, produits lessiviels, produits chlorés, etc. Photo Picbleu ®

w.c. et toilette sèche à compost litière sèche ou biomaîtrisée

Tous ces produits étant rejetés dans les égouts et à la sortie des stations d’épuration, dans l’eau dite « potable » des cocktails de ces produits chimiques se retrouvent dans nos fleuves, nos rivières et dans nos mers. Une autre menace est liée au nucléaire dont les centrales consomment de gigantesques quantités d’eau en fonctionnement normal et d'autres centrales comme celle de Fukushima irradie 400 tonnes d'eau par jour pour refroidir les réacteurs en fusion et rejettent cette eau (même si officiellement cette eau contaminée serait stockée dans des réservoirs pour les siècles des siècles) dans la mer. Tôt ou tard avec les marées et le mouvement des océans, toutes les mers du monde seront atteintes non pas comme déclarait le commandant Cousteau par une fine pellicule d'huile, mais par une concentration d'isotopes radioactifs dont le niveau pour l'instant resterait faible d'après les autorités. Le contrôle de ces taux radioactifs peut être largement supérieur dans les organismes qui après concentration tout au long de la chaîne alimentaire sont susceptibles d'affecter la santé humaine.

La mer est ton miroir

Comme écrivait Charles Baudelaire dans son poème l'homme et la mer : « la mer est ton miroir, tu contemples ton âme ».

La mer est un monde de miroirs, un lieu de reflets. L'homme y contemple l'horizon, mais c'est sa propre image que la mer lui renvoie. La mer semble infinie, imprévisible, espace de liberté et d'évasion, un lieu qui appartient à tous, un lieu pour l'homme et pour le monde. Mais l'homme ne regarde plus la mer et ne la respecte plus.

Les polluants

Des cocktails de produits chimiques présents dans l'eau

Par respect pour l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?



Recherche de mots clefs dans les articles

5 articles

Fin des articles