Peinture antipollution de l'air dans crèches, écoles et logements

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Équipements, installations et termes techniques > Peinture

n France, le coût annuel des effets d'une mauvaise qualité de l'air est estimé entre 12 et 38 milliards d'euros. Ce chiffre est calculé suivant les indicateurs de l'OMS l'Organisation Mondiale de la Santé. (Source Observatoire de la qualité de l'air intérieur).
En raison de la présence de polluants, 6 à 8 % de la population présente des signes d'asthme et 12 à 16 % chez les enfants aux voies respiratoires beaucoup plus sensibles à la pollution. Une peinture « écologique » ou naturelle est essentielle pour préserver la qualité de l'air intérieur.


Précautions pour la santé des occupants 

Précautions indispensables à la santé des occupants 

La pollution de l'air est due aux polluants en suspension dans l'air des logements et aux ondes électromagnétiques. Il existe en effet une autre pollution invisible et insidieuse : les champs magnétiques dus aux émissions des appareils électriques dont on peut limiter les effets en évitant les fours à micro-ondes, plaques à induction, WI-FI, téléphones portables, téléphones fixes sans fil, etc.

Éliminer les produits toxiques

  • Parmi les précautions indispensables à la santé des occupants, l'aération des locaux est très importante,
  • Il faut également veiller à la qualité des nombreux objets (meubles, décoration, etc.),
  • Choisir les différents matériaux (revêtements de sol, de parois, de plafond, etc.) qui peuvent relarguer des polluants (COV, formaldéhyde, etc.). Le choix d'une peinture saine est donc primordial. 

Les Composés Organiques Volatils 

Les COV sont soit d’origine biogénique (naturelle) ou anthropique (humaine). 

  • Les particules et les poussières présentes dans l'air d'une pièce adsorbent les COV et changent ainsi leurs propriétés physico-chimiques.
  • Certains produits cancérigènes avérés sont listés par l’INRS et sont interdits.
  • Il existe de très nombreux produits dans un logement qui relarguent des COV, le vin, l'alcool, le parfum, les produits ménagers, les déodorants, les solvants, les dégraissants, les dissolvants, les produits d'entretien, etc.

Peinture pour absorber le formaldéhyde 

Le formaldéhyde est une substance substance cancérogène avérée pour l’homme pour les cancers du nasopharynx par inhalation Source CIRC (Centre international de recherche sur le cancer).Utilisé comme biocide, conservateur ou fixateur le formaldéhyde est très présent dans tous les logements. Il provient d'un nombre important de produits ou sous-produits :

  • meubles, placards réalisés en panneaux en laminés et panneaux de particules,
  • peintures, adhésifs,
  • colle pour moquette,
  • papier,  revêtements muraux, 
  • produits pharmaceutiques et cosmétiques
  • cuisson des aliments,
  • fumées des appareils de chauffage à bois,
  • fumée de cigarette,
  • lingettes de nettoyage,
  • biocides, gels de prévention contre le COVID,
  • produits d'entretien pour vitres, sols, moquettes,
  • vêtements et revêtements textiles,
  • horticulture, etc.

La solution : une peinture pour absorber le formaldéhyde. 

Il existe une peinture naturelle « écologique » fabriquée à base de produits naturels qui non seulement ne relargue pas de COV dans l'air, mais qui a la propriété d'absorber le formaldéhyde. La peinture Colibri écologique pour intérieur possède une action dépolluante élimine près de 80% du formaldéhyde dégagé par de nombreux matériaux et objets du quotidien.

Parfaitement adaptée aux habitations, crèches, écoles, ERP, cette peinture naturelle à 98% est élaborée sans solvants pétrochimiques, simplement composée d’eau, de résine végétale à 95 % biosourcée et renouvelables et de pigments profonds. Les ingrédients naturels choisis ne libèrent pratiquement aucun polluant dans l'air et sont issus de matières premières renouvelables. L'environnement n'est donc pas impacté.

Principe d'écoconception de la peinture 

Ce principe d'écoconception est également un concept d'éthique environnementale induisant depuis la conception du produit, sa production et son recyclage la recherche d'une pollution minimale. Le but étant de pouvoir réutiliser et produire le même produit avec seulement l'utilisation d'une énergie renouvelable.

  • Maîtriser la toxicité et l'empreinte écologique des matériaux
  • Étudier dès la conception des produits et de garantir leur reprise en fin d'usage
  • Mettre en place des filières de recyclages spécifiques.


Recherche de mots clefs dans les articles

4 articles

Fin des articles