La consommation exponentielle d'énergie a accaparé la nature

Temps de lecture: 8 min , Dernière mise à jour: 12/02/2024

Sommaire


La quantité d'énergie consommée délimite les contours du possible pour les sociétés. Comment la course à la puissance doublée d'une consommation exponentielle d'énergie qui a accaparé la nature a amené notre civilisation à une impasse : une croissance folle et effrénée conduisant à un péril inédit avec les premiers effets visibles de la destruction de notre environnement ?

Le monde accuse 40 ans de retard

Les pays en voie de développement accéléré (Chine et l'Inde) veulent poursuivre leur expansion. C'est également le cas de la Russie dont on connaît le peu d'intérêt pour l'écologie (quantité de sous-marins nucléaires pourrissants dans ses mers nordiques, centrales nucléaires moribondes type Tchernobyl).

Il resterait 20 à 40 ans de pétrole, 40 à 60 ans de gaz et 270 ans de charbon

Au rythme de la consommation actuelle, et d'après les économistes optimistes qui confondent parfois les réserves prouvées et les réserves probables nous disposerions d'environ 20 à 40 ans de pétrole, 40 à 60 ans de gaz et 270 ans de charbon.

L'incertitude des prix du pétrole et le mouvement de son prix en yoyo vont contraindre la Chine et l'Inde à recourir davantage au charbon, beaucoup moins cher, mais extrêmement polluant. La Chine a acheté à la France deux réacteurs nucléaires EPR. L'Inde et la Lybie sont également sur les rangs ainsi que l'Arabie Saoudite, rendue prudente par la crise américaine des prêts non garantis de l'immobilier (crise des « subprime »), sur les 40 milliards de contrats signés à Riyad. La catastrophe de Fukushima toujours en cours malgré le silence des médias, continue à polluer la totalité des mers du globe et pour très longtemps.

Un sauveur inattendu : l'épuisement des ressources

Paradoxalement, le sauveur de la Planète sera l'épuisement des ressources pétrolières et minérales, car en pratique la consommation effrénée d'énergie nous contraindra bien plus tôt que les économistes le déclarent à respecter la planète.
Espérons que cette fin du pétrole et de ressources en raréfaction ne se déroulera pas dans une ambiance de film américain type Mad Max.

Selon une étude de l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, l'intensité énergétique de l'Europe est inférieure de 30 % à celle des États-Unis, de 40 % à celle de la Chine et jusqu'à trois fois inférieure à celle des pays de l'ex-URSS et du Moyen-Orient.

L'objectif des pays européens était que jusqu'à 2020, 20 % de l'énergie consommée soit issue des énergies renouvelables. (l'éolien, le solaire, l'hydroélectricité, la biomasse et la géothermie).

Dans le même temps, l'Europe avait dans un premier temps pour objectif de réduire de 20 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Depuis peu, les objectifs de l'Union européenne en matière d'énergies renouvelables ont été renforcés dans le cadre du "Green Deal" de l'UE, qui vise à atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Le "Green Deal" de l'Union européenne a été officiellement lancé le 11 décembre 2019 c'est-à-dire avec un but de réduire les émissions de gaz à effet de serre au point où elles sont compensées par les absorptions, créant ainsi un bilan net égal à zéro. Cela reste toutefois de la théorie, car brûler des arbres pour en tirer de l'énergie est un non-sens !

Pourquoi il faut conserver nos précieux arbres

Schéma du trajet de l'Erika, le bateau pétrolier poubelle affrété par la société française Total.

Le transport maritime

C'est un énorme pollueur aux effets parfois visibles, mais souvent invisibles. Les émissions des pots d'échappement des voitures et camions sont réglementés à moins de 15ppm de particules de soufre. 60.000 navires marchands (porte-containers, cargos, pétroliers, etc.) sillonnent les mers. Un seul grand navire émet autant de saletés que 50 millions de voitures soit 3 500 ppm en toute impunité (ppm = particules par million du gaz rejeté).

Les 20 plus grands bateaux polluent plus que l’ensemble du parc automobile mondial. Certains yachts de luxe stupide appartenant à des milliardaires font le plein de leur réservoir avec 1 million de litres.

Les marées blanches :

150 000 tonnes de pétrole rejetés en mer chaque année en toute quiétude.

Les marées noires

Plus spectaculaires et aussi polluantes. Le préjudice écologique reconnu par les tribunaux français
Avant le 16 janvier 2008, la tragédie de l'Erika un bateau pétrolier affrété par la société Française Total qui s'était brisé en mer libérant sa cargaison de pétrole, aucun tribunal français n'avait reconnu le préjudice écologique (destruction d'oiseaux, de poissons, de mammifères), etc. Notons que ce n'est pas la destruction des huîtres, en tant que telles qui étaient indemnisées mais le préjudice financier des ostréiculteurs.

Total condamné en 2008 en tant qu'« affréteur véritable »

La société Française Total avait été condamnée le 16 janvier 2008 et le préjudice écologique reconnu. Après différents recours de la société Total, la cour de cassation avait confirmé le 25 septembre 2012 toutes les condamnations à l'encontre de la société pétrolière et avait rajouté la responsabilité civile dont Total en tant qu'« affréteur véritable » avait été exonéré par la cour d'appel de Paris en raison d'une convention internationale.

Le transport aérien :

un énorme pourvoyeur de gaz à effet de serre :

Un aller-retour Lyon-Rio de Janeiro en avion pour deux personnes produit l'équivalent de 9 662 kg de C02.
Environ 900 avions traversent l'Atlantique tous les jours et consomment en moyenne 2600 litres par heure de kérosène et par réacteur.

Les compagnies aériennes se vantent de transporter des milliards de passagers. Le transport aérien est un fléau d'autant plus que le tourisme fortement développé par l'industrie capitaliste a modifié l'ensemble de la planète.

17 avions décollent chaque seconde dans le monde pour faire quoi ? Partir de Londres pour aller jouer au golf au Maroc, faire un safari-photo au Kenya en rentrant dans un Lodge pour prendre une bonne douche pendant que les autochtones manquent cruellement d'eau, partir de Bruxelles pour passer le weekend à Ibiza dans la plus grande discothèque du monde.

Des camions transportent des crevettes élevées au Danemark pour les faire décortiquer au Maroc où la main-d'œuvre est peu chère, les exemples ne manquent pas : j'ai pris ceux-là sur le site Acqualys mais il y en a d'autres. Nous manquons singulièrement de bon sens, si nos ancêtres revenaient ils nous qualifieraient de fous dangereux et ils auraient malheureusement raison. Il est encore temps de changer nos habitudes de consommateurs.

Qu’il soit « éthique » ou de masse, le tourisme épuise notre planète et je vous invite à lire le manuel de l'anti tourisme écrit par Rodolphe Christin, sociologue qui dresse le portrait d'un tourisme de masse absurde.

Sur un avion de ligne bourré de kérosène, chaque réacteur (4 sur un avion de ce type) consomme 2600 litres de kérosène par heure. Schéma Picbleu ®

avion-rempli-de-kérosène

Conclusion : l'homme un prédateur aux effets visibles

41 415 espèces animales et végétales en voie de disparition en 2007.

Le 12 septembre 2007, l'UlNC (Union internationale pour la conservation de la nature) avait publié son rapport alarmant : 41415 espèces animales et végétales (sur environ 1,75 million d'espèces connues) recensées par l'organisme sont en voie de disparition, souvent aggravée.

Lire Le monde diplomatique : la plupart des espèce végétales et animales sont en voie de disparition

Tout un chacun peut observer les aléas climatiques de plus en plus fréquents et violents. Chaque automobiliste qui fait tous les jours à la même heure avec le même véhicule à moteur à explosion, au même endroit son trajet dans un bouchon peut constater que la combustion du diesel pue. Mais, ce qui est moins visible, c'est qu'il empoisonne l'eau, l'air et le sol.

Bref, le constat ressemble à la venue d'une apocalypse même si le calendrier Maya qui se terminait le 21 décembre 2012 avait été mal interprété. Dans ses vœux à la presse en 2008, l'ancien Premier ministre français avait souhaité aux journalistes « tout ce que la vie peut vous apporter de chaleur ». Compte tenu du réchauffement climatique (pardon changement climatique), ce sera probablement le vœu de l'État de l'époque qui sera le plus sûrement exaucé, et ce, dans la durée.



Recherche de mots clefs dans les articles

35 articles
Dernière mise à jour le 27/03 à 11:00

Groupe experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)

Dernière mise à jour le 03/10 à 03:08

ne brûlez pas vos déchets verts dans votre jardin c'est interdit

Dernière mise à jour le 20/03 à 10:22

Effets probables du réchauffement climatique d’ici 2050

Dernière mise à jour le 12/02 à 22:17

La consommation exponentielle d'énergie a accaparé la nature

Dernière mise à jour le 12/02 à 09:49

Paradoxe du progrès illimité des sciences selon Fulcanelli

Dernière mise à jour le 20/03 à 10:42

Réduire son empreinte carbone compenser ses émissions de CO2

Dernière mise à jour le 26/03 à 10:42

Quelles solutions pour sauver les abeilles et la biodiversité ?

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:33

Sites syndicats et associations pour la protection des abeilles

Dernière mise à jour le 26/03 à 10:24

Conséquences visibles du réchauffement climatique de la planète

Dernière mise à jour le 10/02 à 11:52

Dates des COP conférences des parties sur le climat depuis 1995

1041 vues

Dernière mise à jour le 28/01 à 22:14

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

1047 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 05:18

Picbleu soutient-il le mouvement Colibris Pierre Rabhi ?

1495 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:19

Eviter fongicides et pesticides en revitalisant le sol

1558 vues

Dernière mise à jour le 24/03 à 10:23

Agir et sauver les abeilles pour empêcher leur disparition

1612 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:53

Terre de Liens Conserver les paysans qui nous nourrissent

1656 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:09

Nos enfants nous accuseront Le film en faveur du bio

1946 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:27

Croissance économique, transition énergétique compatibles ?

1958 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 00:49

Longitude181 association diversité biologique culturelle monde

2120 vues

Dernière mise à jour le 28/02 à 09:49

Economisez : respectez les 3 R Réduire, Recycler, Réutiliser

2192 vues

Dernière mise à jour le 12/04 à 10:29

Qu'est-ce que transition énergétique et la croissance verte ?

2411 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:12

L’agroécologie bien plus qu’une alternative une philosophie

2482 vues

Dernière mise à jour le 12/02 à 22:09

Connaître la transition énergétique : décider pour agir

2750 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:24

Géobiologie radiesthésie : Santé de l'habitat et de ses occupants

3016 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:15

Développement durable : effet nul sans effort de tous

3380 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:47

La crise économique, origines causes et réponses

3575 vues

Dernière mise à jour le 26/03 à 13:51

Compensation carbone volontaire et solidarité climatique®

3633 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:47

A quoi servent radiesthésie magnétisme et géobiologie ?

3841 vues

Dernière mise à jour le 27/09 à 22:14

Rio et kyoto protocoles et réglementations thermiques

4157 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:56

Développement durable l'écologie n'est pas le magistère suprême

4192 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:06

Récupération des eaux usées et pluviales

5219 vues