Comment isoler efficacement avec un bon isolant thermique

Temps de lecture: 8 min , Dernière mise à jour: 20/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Matériaux et isolation > Isolation logement

Sommaire


L'isolation a plusieurs fonctions : réduire les courants d'air froid, limiter les transferts thermiques intérieur et extérieur du logement. Supprimer les ponts thermiques évitant la pénétration du froid en hiver et de la chaleur en été afin d'assurer un confort thermique optimal.

Comment isoler efficacement ?

  • Tout simplement en emprisonnant de l'air dans un matériau donc en insufflant des produits isolants dans les combles perdus.
  • L'isolation thermique et acoustique est améliorée.

La facilité lors de la pose de certains isolants minéraux est de ne pas se protéger (lunettes, gants, combinaison, masque, etc.) surtout lorsqu'il fait chaud : gare aux poumons !

Travaux-d'insufflation-de-laine-de-verre-pour-l'isolation-thermique-d'une-maison

Attention à certains isolants

Les produits classiques employés comme isolants ne sont pas bons pour la santé.

  • Les fibres très fines pénètrent partout y compris dans les bronches des poseurs et ceux des occupants de la maison.
  • Les laines minérales sont très employées par les particuliers et les entreprises.
  • La méconnaissance du produit fait que les préconisations données par les fabricants ne sont pas respectées (port d'un masque à filtration de particules fines, de lunettes, gants, combinaison, etc.).
    Sources : Encyclopédie de sécurité et de santé au travail - Page 25 Jeanne Mager Stellman - 2000

Effets potentiels des fibres sur la santé

  • Si une maison neuve type RT 2012 ou RE 2020 ne pose pas de problèmes au niveau de la circulation de l'air entre les combles et les zones habitables, il n'en est pas le cas avec les maisons construites avant le 1er janvier 2013 qui n'ont pas une forte étanchéité à l'air.
  • Il est donc primordial de s'assurer de la parfaite étanchéité entre les combles et les pièces de vie en colmatant les gaines électriques, les passages des câbles des luminaires, des conduits de VMC, de la trappe d'accès aux combles, etc. afin d'éviter le passage de fibres en suspension dans l'air.
  • L'INRS (Institut national de recherche et de sécurité) a publié des études sur la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Voici un extrait de cette étude de l'INRS :

« Par contact, les fibres peuvent provoquer des irritations de la peau et/ou des muqueuses (yeux, nez, bouche…), notamment celles dont le diamètre est supérieur à 4 microns.
Selon leur composition chimique ou la présence d’additifs (liants, etc.), les fibres peuvent provoquer des allergies cutanées ou respiratoires.
L’inhalation de fibres peut entraîner des réactions inflammatoires tant au niveau des bronches (bronchite) que des alvéoles (alvéolite). En cas de migration
jusqu’à la plèvre (enveloppe du poumon), elles peuvent provoquer un épanchement pleural (pleurésie).
À la suite d’expositions répétées à certaines fibres, une fibrose pulmonaire peut survenir. Il s’agit d’une transformation du tissu pulmonaire qui conduit à une
insuffisance respiratoire. Ce phénomène est irréversible et, dans le cas de certaines fibres, peut continuer à évoluer après la fin de l’exposition. En cas de
migration des fibres jusqu’à la plèvre, une fibrose pleurale locale (plaques pleurales) ou diffuse (épaississement pleural diffus) peut également survenir. En général, les plaques pleurales n’entraînent pas de diminution de la capacité respiratoire, contrairement à l’épaississement pleural diffus.
La présence de fibres dans les cellules peut perturber les divisions cellulaires et entraîner des mutations de gènes.
À long terme, certaines fibres peuvent provoquer des cancers, principalement au niveau du poumon et de la plèvre.»

Il faut choisir entre 4 types d'isolants courants de matériaux soufflés dans l'isolation, chacun offre des avantages et des inconvénients.

Pour la réglementation thermique, la norme minimale pour obtenir un crédit d'impôt ou aides pour les planchers de combles perdus s'exprime par un coefficient R égal à 7 m² °K/W, il est préférable de mettre plus d'isolant et de passer idéalement à un coefficient R égal à 12 m² °K/W.


Ce qui coûte cher c'est le transport et la main d'œuvre, rajouter des centimètres d'isolant ne coûtera pas beaucoup plus cher, mais vous fera économiser de l'énergie et empêchera le réchauffement de la maison par temps estival.

4 types d'isolants courants

Sur le marché de la rénovation et des maisons neuves, 3 types d'isolants sont couramment employés.

La laine de verre

La laine de verre isolante en vrac est constituée de fibres de verre, elle peut contenir jusqu'à 30 pour cent de verre recyclé. Outre la quantité d'énergie qui est nécessaire pour la fabriquer, son inconvénient majeur est lié aux particules de fibre de verre très fines (0.3 micron) qui peuvent se diffuser partout et être mises en suspension dans le logement.
Des études ont démontré qu'elles pouvaient présenter des inconvénients sur le plan santé.
Comme toujours, une étude contradictoire réalisée par des experts indique le contraire : c'est le cas pour tout ce qui n'est pas visible (micro-ondes en téléphonie, pollution de l'eau ou de l'air, radiations, produits phyto sanitaires, etc.). La dangerosité de l'amiante (dont les fibres s'apparentent aux laines minérales) a été démontrée après de longues années de procédures. Sur le plan positif, son argument principal est lié au fait que c'est un 1er prix, c'est ce qui explique sa présence sur le marché.

La laine de roche

La laine de roche est résistante au feu, car elle est fabriquée à partir de minéraux naturels (roche volcanique), ce qui ne veut pas dire qu'elle est « écologique » ! Le papier Kraft pare-vapeur qui est accolé est lui combustible !
En effet si l'on qualifie de « naturel » tout ce qui vient du sol, le pétrole serait également écologique ! La demande beaucoup de ressources pour sa fabrication, son bilan environnemental est donc médiocre.
Sa finesse pose les mêmes problèmes que la laine de verre.

La laine de coton

Ce textile recyclé possède un excellent rapport poids/performance. Une résistance thermique (R) de 8 m² °K/W peut s'obtenir en soufflant 440 mm de laine de coton.
Sa masse volumique de seulement 10 kg/m3, la quantité à souffler est donc 3 fois moins importante que pour la ouate de cellulose par exemple.
Pour obtenir un R égal à 12 m² °K/W, son poids au m2 ne dépassera pas les 10 kg.
Au niveau normatif pour la construction, le DTU 25.41 impose un poids d’isolant inférieur à 10 kg/m, ce qui fait de la laine de coton un isolant léger qui possède d'excellentes qualités thermiques isolantes.

La ouate de cellulose

  • La ouate de cellulose est fabriquée à partir de produits recyclés comme la fibre de bois, le carton et le papier journal.
  • Les particules d'isolants de cellulose comblent parfaitement les espaces vides situés à l'intérieur des murs.
  • La ouate de cellulose peut être épandue facilement sur les sols de grenier.
  • Le pouvoir d'isolation est plus élevé que les autres types de matériaux d'isolation soufflés pour l'isolation.

Contrairement aux polémiques qui ont été lancées et entretenues par ses concurrents, la ouate de cellulose ne contient pas plus de produits toxiques que les autres isolants.

Pour obtenir un R égal à 12 m² °K/W il faut souffler 55 cm de ouate de cellulose qui possède un excellent déphase et une isolation phonique idéale avec une réduction des bruits aériens remarquable due à la densité du produit.

L'offre d'isolation à 1euro

Attention : elle n'existe plus, car elle a été heureusement supprimée par le pouvoirs publics.

Comment fonctionnait l'isolation à 1 euro

  • Seul l'effet d'annonce était bon.
  • Le système consistait à proposer aux usagers dont les revenus sont bas l'isolation des combles pour 1 euro avec des laines minérales qui sont les isolants les moins chers, mais également les moins bons.
  • Ce sont certaines entreprises mafieuses qui revendaient les coordonnées qui se sont enrichies sur le dos du contribuable !

Beaucoup de combles perdus sous les toits ont été mal isolés pendant quelques années (épaisseur insuffisante, tassement au bout de 10 ans, usage de laines de verre, emploi d'entreprises sous-traitantes qui travaillent vite et mal…).

5 % des maisons ayant eu un seul geste (isolation, pompe à chaleur ou poêle/chaudière à pellet ont changé d'étiquette énergétique : un vrai scandale !


Qui est bénéficiaire de l'offre à 1 euro ?

Isolation de combles perdus à 1 € restez encore très vigilants !



Recherche de mots clefs dans les articles

54 articles