Albédo un paramètre important pour baisser les températures explication

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Matériaux et isolation > Isolation logement

L'albédo, grandeur sans dimension ou grandeur adimensionnelle* est le rapport de l'énergie solaire réfléchie par une surface sur l'énergie solaire incidente (lumière réfléchie par un objet). Albédo et émissivité sont 2 éléments essentiels pour maximiser la maîtrise des énergies solaires et donc le contrôle des températures.

 

Pourquoi parler d'albédo ?

 

Plus la surface est claire, plus l’albédo est élevé.  Les surfaces noires comme les tuiles que l'on trouve sur les bâtiments en montagne ont un albédo très faible, proche de zéro, parce qu’elles absorbent tous les rayons. Un toit peint en blanc réfléchit une grande partie de l’énergie.

 

Le bitume noir (le goudron est interdit depuis 1993) dont nos routes sont recouvertes, nos trottoirs et nos parkings urbains sont de véritables radiateurs qui emmagasinent la chaleur. 

 

Les toits et murs blancs au Portugal permettent un effet d’albédo élevé.



 

 

L'albédo l'énergie réfléchie 

C'est l'énergie solaire réfléchie 

 

  • Cette fraction de l'énergie de rayonnement incidente, réfléchie ou diffusée par un corps, une surface ou d'un milieu est une notion comparable à la réflectivité, mais dont l'application plus spécifique est utilisée en astronomie, en planétologie et en géologie.
  • Les valeurs de l'albédo sont comprises entre 0 et 1 (0 correspondant au noir, pour un corps sans aucune réflexion, et 1 au renvoi parfait de l’énergie lumineuse).
  • Plus une surface est réfléchissante, plus son albédo est élevé.
  • Les éléments qui contribuent le plus à l'albédo de la Terre sont : les nuages, les surfaces de neige et de glace et les aérosols.
  • Par exemple, l'albédo de la neige fraîche est de 0.75 à 0.90, ce qui signifie que 75% à 90 % de l'énergie solaire est réfléchi par ce type de neige.
  • Un corps noir parfait, qui absorberait toutes les ondes électromagnétiques sans les réfléchir aurait un albédo nul égal à zéro, tandis qu'un miroir parfait, qui réfléchirait toutes les ondes électromagnétiques sans en absorber une seule, aurait un albédo égal à 1.

     

Exemples valeurs albédo :

  • miroir : = 1
  • sable : = entre 0,25 et 0,30
  • glace : = environ 0.60
  • neige : = 0.90
  • gris de référence (charte photographique grey scale) : = 0.18
  • velours noir : = 0.4

     

L'albédo est estimé aujourd'hui par satellite au sommet de l'atmosphère (L'albédo moyen terrestre est de 0,33 pour le système global toutes surfaces confondues en tenant compte des deux hémisphères). Étymologie : albédo provient du latin « albédo » qui signifie « blancheur » ce terme a été introduit au XVIIIe siècle en optique et en astronomie par le mathématicien-astronome suisse Johann Heinrich Lambert.

 

* Une grandeur sans dimensions ou grandeur adimensionnelle est une quantité permettant de décrire une caractéristique physique sans dimension ni unité explicite d'expression. Cette grandeur est constituée du produit ou rapport de grandeurs à dimensions, de manière à ce que le rapport des unités soit équivalent à un. L'analyse adimensionnelle permet de définir ces grandeurs sans dimension.

 

Bibliographie :

(Exemples valeurs « Albédo » Jean-Louis Meyzonnette et Thierry Lépine, Bases de radiométrie optique, Cépaduès-Editions (2001).



Recherche de mots clefs dans les articles

54 articles