Pompe à chaleur géothermique principe prix avantages inconvénients

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 16/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Pompes à chaleur > Pompe à chaleur

Sommaire


Les pompes à chaleur géothermiques récupèrent l'énergie stockée dans le sol ou l'eau souterraine et offrent une performance plus constante toute l'année, moins dépendantes des variations de températures extérieures. Elles nécessitent l'installation de capteurs géothermiques sous terre qui assurent une grande efficacité énergétique sur le long terme avec en corolaire un investissement initial plus élevé qui peut être rentable à condition de ne pas avoir de panne dans la durée d'amortissement.

L'avantage financier

La pompe à chaleur géothermique offre des avantages financiers par le jeu de primes qui incitent à l'achat. Mais avant de vous lancer, il est préférable de prendre en compte ses inconvénients dont le premier est l'investissement coûteux qui pose le problème de la rentabilité.
En cas de mauvais fonctionnement, dès la première réparation coûteuse qui arrive toujours à la fin de la garantie, l'intérêt financier sera vite anéanti. Le premier maillon faible, c'est l'installateur qui doit posséder une bonne expertise (ne dit-on pas que l'expérience vient avec les erreurs que l'on a commises ?). Donc, un label RGE et la bonne volonté de bien faire ne suffisent pas !

L'implantation de capteurs géothermiques horizontaux dans un terrain demande d'importants travaux de génie civil qui dégradent le sol surtout lorsque des arbres sont présents. Photo Picbleu.

preparation-terrain-implantation-pompe-a-chaleur-geothermique

Dispositif captage pompes à chaleur

Il existe 2 types de capteurs pour récupérer l’énergie :

  1. les capteurs horizontaux sont des tubes de polyéthylène ou de cuivre gainés de polyéthylène. Ils sont enterrés et leur parcours forme des boucles. Ils doivent être espacés d’environ 60 cm.
  2. les capteurs verticaux ou sondes géothermiques sont des tubes de polyéthylène formant un U installés dans un forage, généralement jusqu’à 80 m de profondeur et scellés dans celui-ci par du béton.

Les capteurs horizontaux des pompes à chaleur géothermiques

Avantages

  • Pour 1 kWh d’électricité consommé, la pompe à chaleur restitue de 3 à 4 kW/h en fonction des modèles et de l’écart de température.
  • Le coût des capteurs et installation est moins onéreux que pour les capteurs verticaux. (85 à 135 € HT/m2 chauffés).
  • La mise œuvre est simple.
  • Il n’y a pas de rejet et donc pas besoin d’un conduit d’évacuation.

Inconvénients

  • Le prix de l’installation est relativement onéreux 85 à 135 € par m2 chauffé et est fonction des caractéristiques et des performances des appareils. Un réseau de tubes est enterré à environ 60 centimètres du sol de votre jardin sur une surface une à deux fois plus importante que la surface habitable de votre maison. Il faut avoir un terrain de taille suffisante. Il n’est pas possible de planter des arbres à proximité de ce réseau. Attention, l’avantage de la réversibilité peut devenir coûteux et anti écologique si elle est utilisée abondamment pendant l’été et les périodes de mi-saison.
  • Les capteurs demandent de la place : pour 120 m2 chauffés, il faut 200 à 300 m2 de capteurs.
  • La pose du réseau de tubes enterrés nécessite des travaux de génie civil (terrassement, déplacement de volumes de terre, etc.).
  • Coût du génie civil : - 1500 € pour une maison neuve. 4500 € pour une maison en rénovation.
  • Ce type de capteurs ne convient pas à tous les types de terrains (nécessité de combler avec de la terre rapportée).
  • Obligation parfois au bout de quelques années de fonctionnement de décaper le terrain surplombant et entourant les capteurs enterrés pour remplacer la terre qui subit un phénomène de calcification.

Les capteurs verticaux des pompes à chaleur géothermique

Avantages des capteurs verticaux.

  • Il n'est pas utile de posséder une grande surface de terrain car un forage d’une profondeur de 70 à 100 mètres est réalisé dans le jardin afin d’y insérer des tubes.
  • Le COP est plus élevé. COP Coefficient de performance énergétique d'une pompe à chaleur.

Inconvénients des capteurs verticaux.

  • La recherche d'une nappe phréatique peut nécessiter plusieurs forages.
  • Le coût est élevé : de 70 à 120 € HT/m de forage, en fonction de la nature du sol (7000 à 12000 euros pour 100 mètres carrés, à multiplier si le forage n'a pas un débit suffisant).
  • Obligation d’une étude sérieuse de l’eau de forage pouvant générer au bout de quelques années des dysfonctionnements ou une dégradation des échangeurs (eau calcaire, ferrugineuse ou chargée, etc.).


Recherche de mots clefs dans les articles

26 articles