Additif hivernal pour citerne de gaz propane GPL bio méthanol

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Normes énergie, chauffage, habitation > Gaz normes

Sommaire


Les détentes des appareils fonctionnant au gaz sont sensibles aux températures basses. Des additifs sont donc incorporés au propane afin de permettre une évaporation correcte du gaz propane car le GPL (gaz de pétrole liquéfié) contenu dans un réservoir est composé d’un mélange de gaz butane et propane.

Pourcentage de gaz

  • Le pourcentage pour les bouteilles est parfois de 70% + 30% ou de 50% + 50% pour chaque gaz.
  • Les réservoirs contenant du butane commercial ont un pourcentage de gaz C4 H10 80-90%
  • Les réservoirs contenant du propane commercial ont un pourcentage de gaz C3 H8 de 90%

Une réserve de puissance

À partir d’une quantité relativement faible de liquide contenue dans un récipient, on peut obtenir une grande quantité de gaz vaporisé à forte puissance calorifique. Sur ce plan, le GPL constitue une réserve de carburant idéale, mais il y a 2 contraintes.

  1. La première contrainte est que le récipient doit être en position verticale afin que seul le gaz en phase gazeuse puisse sortir via le détendeur de pression. Notons que dans le cas de gaz carburation, le gaz est utilisé en phase liquide.
  2. La deuxième contrainte est que le gaz gèle lorsque il est fortement sollicité.

Le gaz gèle

À la pression atmosphérique, le gaz butane se vaporise en théorie à -2 °C et le propane à -44 °C. Mais en pratique, l'évaporation du gaz dépend :

  • de la température de l'air
  • du niveau de remplissage du récipient
  • de la puissance de l'appareil et de son brûleur
  • de la durée de soutirage

Le GPL contenu dans les bouteilles, ou dans les réservoirs, reste dans un état liquide comprimé et se détend lorsqu'on ouvre un robinet. Sa pression dépend du type de gaz utilisé et de la température extérieure ambiante.

Le graphique montre la variation du débit heure à diverses températures.


Additif propane :

  • le méthanol est utilisé chez les principaux propaniers.
  • Le méthanol sert d’additif au propane en période hivernale afin d’éviter que les détendeurs des citernes de gaz ne givrent.
  • En période de froid intense, les citernes de gaz ne peuvent pas récupérer les calories dans le milieu ambiant,
  • les parois se couvrent de glace et les détentes givrent empêchant le passage du gaz propane.
  • Ce phénomène est d'autant plus marqué que la puissance du brûleur est importante.

Biométhanol d'origine végétale

Dans un but de protection de l'environnement, certaines sociétés se démarquent en utilisant

  • du biométhanol d'origine végétale
  • du benzotriazole afin d’éviter que les injecteurs des brûleurs ne soient encrassés par des résidus solides de corrosion.


Recherche de mots clefs dans les articles

25 articles