Robinet d'arrêt pour appareil de cuisson Gaz naturel ou GPL

Sommaire


Pendant des décennies, dans les cuisines alimentées par le gaz naturel ou du gaz de pétrole liquéfié distribué par réseau, un robinet à extrémité soudée (about soudé et annelé) ou tétine, était installé à l'arrivée du gaz. Un tuyau (tube) souple en caoutchouc s’emboîtait dessus, sa durée de vie était de 5 ans.


L’arrêté du 25 avril 2012

L’arrêté du 25 avril 2012 modifié par l'interdit les raccordements de gaz dangereux. Il est interdit d'utiliser des robinets à about soudé et des tubes souples à base de caoutchouc. Cet article concerne uniquement la sécurisation des installations intérieures de gaz alimentées en gaz naturel et en gaz de pétrole liquéfié distribués par réseaux (GPL) et uniquement le raccordement en gaz des appareils de cuisson. Les chaudières, chauffe-eau et autres équipements de chauffage ne sont donc pas concernés.

Seules les bouteilles de gaz peuvent être raccordées par des tuyaux souples emmanchés sur une tétine. La bouteille de 13 kg propane ci-dessous est interdite à l'intérieur des locaux. Seul le gaz butane est accepté.


Bouteilles de gaz butane et propane

Depuis le 1er juillet 2015, la commercialisation d’abouts porte-caoutchouc destinés à raccorder un tube souple n’est autorisée que si ceux-ci sont commercialisés conjointement à un détendeur à usage domestique pour gaz butane distribué à partir de bouteilles.

Les tubes souples de 6 mm de diamètre intérieur destinés à relier les appareils ménagers à des récipients de gaz butane ou de gaz propane sont autorisés. Il est préférable de mettre des tuyaux sans limite de vie. Photo d'un tuyau avec tresse inox.

tuyau-inox-gazinox-gpl-1m.png

Gaz naturel et GPL

Pour le gaz naturel et gaz de pétrole liquéfié distribués par réseaux :

Le tuyau souple de 15 mm de diamètre intérieur en élastomère qui se raccorde directement sur des abouts annelés (appelés « tétines ») à chaque extrémité est interdit. Il répondait à la norme NF D 36-102. Il avait une durée de vie maximale de 5 ans et ne pouvait être monté directement sur le pas de vis d’un robinet normalisé.

Depuis le 1er juillet 2019, tous les tubes souples à base de caoutchouc de 15 mm de diamètre intérieur devront être remplacés par des tuyaux flexibles à embouts mécaniques vissables.
Pour les habitations alimentées en gaz naturel et en gaz de pétrole liquéfié distribués par réseaux, les robinets comportant une extrémité non démontable sur laquelle est enfilé un tube (tuyau) souple à base de caoutchouc doivent être remplacés par des robinets à obturation automatique intégrée (date limite était fixée au 1er juillet 2019).

La liaison entre la tuyauterie fixe et les appareils à alimenter en gaz (plaque de cuisson, gazinière, etc.) est composée de deux éléments : un robinet d’arrivée et un tuyau de raccordement à votre appareil de cuisson.

Connectique gaznaturel ou bouteille

Les deux types de raccordements utilisés sur les installations de gaz naturel et gaz de pétrole liquéfié distribués par réseaux :

  1. Soit un raccordement rigide en tube de cuivre.
  2. Soit un tuyau flexible en élastomère armé ou non ou en acier inoxydable onduleux, avec des extrémités à visser. Il est directement vissé sur un robinet normalisé. Si le tuyau non métallique est armé, sa durée de vie maximale est de 10 ans, sinon de 5 ans. Le tuyau métallique n’a pas de date limite d’utilisation dans des conditions normales d'utilisation. C’est le dispositif le plus fiable et le plus sûr, mais qui n'exclut pas un contrôle régulier surtout lorsqu'il est soumis à des contraintes (utilisation de type professionnelle, chaleur, etc.).

Le robinet d’arrivée de gaz

Toute tuyauterie rigide est obligatoirement équipée d’un robinet afin de pouvoir couper l’alimentation en gaz d’un appareil si ce dernier y est relié par un tuyau flexible. Ce robinet doit être aisément visitable, accessible et manœuvrable. S’il n’est pas raccordé à un appareil, le robinet de gaz en attente doit également être équipé d’un bouchon métallique vissé.

L’absence de robinet ROAI rend l’installation potentiellement dangereuse en raison du risque de déboîtement ou d’arrachage du tuyau de gaz flexible.

Les robinets normalisés

2types de robinets peuvent être présents sur les installations :

  1. Les robinets non normalisés comprenant un embout porte-caoutchouc soudé sans pas de vis dont l'extrémité n’est pas démontable sont interdits. Les logements datant d’avant 1974 sont particulièrement concernés surtout lorsqu'ils n'ont pas fait de rénovation.
  2. Les robinets normalisés avec un pas de vis sur lesquels on peut visser un tuyau flexible sont obligatoires depuis 1997 sur toutes les installations de gaz naturel et de gaz de pétrole liquéfié distribués par réseaux neuves ou modifiées. Ces robinets doivent être à obturation automatique intégrée « ROAI » qui coupent automatiquement le gaz si le tuyau se sectionne, se fend ou se déboîte. Il existe des ensembles indissociables (ROAI + tuyau flexible métallique à visser sur le côté d’une cuisinière) qui sont parfaitement conformes à la réglementation.
robinet-quart-de-tour-gaz-propane-GPL.png

Robinet à obturation automatique intégrée

Pour des raisons de sécurité, tous les anciens robinets doivent désormais être remplacé par un robinet à obturation automatique intégrée (ROAI) comme le modèle en photo. Il est vivement conseillé de faire appel à un agréé qui attestera de la mise aux normes et de la conformité de votre logement.

robinet-gaz-roai-gaz-naturel.png


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

885 articles

Convertir le fioul domestique Règles de conversion

Le calcul des équivalences litres fioul/tonnes repose sur des règles de conversion standardisées : 1 litre de fioul = 10 kWh.  Il est possible de passer du kilo à la tonne, puis au kilowattheure. Équivalences litre/tonne : les règles de conversion. Un mètre cube est équivalent à 1000 litres. A une température de 15°C, la masse volumique du fioul est comprise entre 0,830 et 0,880 kilogrammes par litre.​

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

L'effet de serre est dû aux gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations qui rencontrent d’autres molécules de gaz, répétant ainsi le processus et créant l'effet de serre, d'où une augmentation de la chaleur. 

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Cheminée insert gaz naturel propane Avantages inconvénients

Une cheminée à gaz chauffe efficacement sans odeur sans fumée et donne l’ambiance d'une cheminée traditionnelle sans les contraintes liées à l’utilisation du bois bûche. Quels sont les avantages et inconvénients des cheminées à gaz naturel ou gaz propane ? Cet article détaille tout ce qu'il faut savoir. 

Facteurs modifiant le rendement des chaudières de chauffage

​Le rendement d'une chaudière bois fioul ou gaz est le rapport entre le combustible consommé et l'énergie produite. Plus le chiffre du rendement est élevé et plus les économies seront importantes. Cet indicateur est essentiel pour le choix d'un appareil de chauffage. Le rendement des chaudières de chauffage est exprimé en PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur).

Charger plus d'articles