Prix électricité Hausse constante Echec de la libéralisation

Voir les articles de même catégorie EDF

Sommaire


En 2007, l'Europe avait imposé la fin du monopole d'EDF et ouvert le marché aux concurrents. L'idée issue de technocrates était de favoriser une concurrence "saine" afin que les consommateurs bénéficient de prix convenables. La facture del'électricité en forte hausse constante de74 % depuis 14 ans signe l'échec de la libéralisation qui favorise les fournisseurs au détriment des usagers.


L'idée à développer

Le seul intérêt pour les ménages en France, c'est qu'un VRAI système concurrentiel s'implante. Seule une innovation ou plus concrètement une VRAIE concurrence avec une VERITABLE production 100% renouvelable et décentralisée permettrait demoins solliciter EDF ou ses "concurrents" qui lui achètent l'électricité en la revendant avec une marge bénéficiaire !

Inciter à ne pas acheter des produits énergivores

En incitant les personnes acheter des produits sérieux tout en évitant des produits à bas coût provenant de Chine comme les quand elles sont fabriquées avec de l'électronique bas de gamme.
En expliquant aux ménages qu'il faut économiser l'électricité avec l'instauration de bonus ou de plafonds. La

Il faut arrêter d'octroyer des faveurs aux fournisseurs d'électricité alternatifs qui achètent l'électricité et la revendent en faisant une marge bénéficiaire. Stopper ce mécanisme vicieux décrit sur cet article incitera les concurrents alternatifs a innover. En vérifiant bien sûr que des certificats verts ou des compensations carbone à l'utilité douteuse ne soient achetés : un mécanisme déviant.

Avant de parler de reboisement évitons de couper nos précieux arbres qui séquestrent le carbone. Notreplanète Terre unique n'estni une théorie ni un algorithme, maisun mécanisme parfait, vivant et fragile.

Limiter la hausse de l'électricité

Dans un contexte de hausse des prix de l'énergie, la loi de finances pour 2022 prévoyait de sécuriser le bouclier tarifaire pour l'électricité.

  • En 2023, l'augmentation des prix de l'électricité a été bloquée à 4%. (Une mesure qui pèse dans le budget de l'Etat).
  • Le 13 janvier 2022, afin de limiter la hausse des prix pour les consommateurs et les petits consommateurs professionnels, le Gouvernement a agi afin d’augmenter les volumes d’électricité qu'EDF est obligé de céder à prix coûtant à ses concurrents dans le cadre du dispositif ARENH (Accès Régulé à l'Electricité Nucléaire Historique). Les concurrents seront sous surveillance étroite, en lien avec la Commission de régulation de l’énergie qui est chargée de vérifier que cet avantage sera bien répercuté au bénéfice des clients.

L’augmentation du volume de l’ARENH permettra aux ménages français de limiter la hausse provisoirement à 4%.

  • Le 1er février 2022, la TICFE (taxe sur l’électricité) sera abaissée à son niveau minimum prévu par le droit européen. Cette mesure coûtera à l’État 8 milliards d’euros.
  • La Commission de régulation de l’énergie a publié en janvier 2022 une délibération concernant la proposition d’augmentation tarifaire du TRV (Tarifs Réglementés de Vente) de l'électricité.La mesure provisoireprise par le gouvernementfera l'objet d'un rattrapage en 2023. Le gouvernement avait décidé d’augmenter le plafond de l’ARENH de 20 TWh permettant de limiter la hausse théorique du TRV. Des hausses en perspective pour 2023 !

Le bouclier tarifaire viole les lois

L'Etat français qui possède 83% du capital d'EDF lui demande de vendre à ses concurrents 20 millions de mégawattheures à prix coûtant 46.20 lemégawattheures.

  • Le prix de marché est à 250 euros lemégawattheures.
  • Cette richesse se rajoute aux 100 millions demégawattheures qu'EDF cède aux opérateurs alternatifs depuis 2011 dans le cadre du dispositif ARENTH (Accès Régulé à l'Electricité Nucléaire Historique).
  • Le système le lois créées par Bruxelles oblige EDF a créer des "concurrents" factices en leur vendant son électricité.
  • Lesquels concurrents sont des opportunistes qui ne servent strictement à rien.
  • Seuls quelques SCOOP comme Enargia ou Enercoop font l'effort de créer de l'électricité à partie d'énergie renouvelable.

Hausses EDF bi annuelles

Depuis ces dernières années, les prix d'EDF augmentent 2 fois par an.

Au départ, EDF était avantagée par rapport à ses concurrents, les prix de l'électricité sur les marchés de gros étant élevés, la marge des concurrents alternatifs ne leur permettait pas de se développer. La Loi NOME leur a permis d'acheter de l'électricité à prix coûtant à EDF, qui a été obligé de vendre 25% de sa production sans marge (perte reportée sur les consommateurs).

La loi n° 2010-1488 du 7 décembre 2010 a permis aux opérateurs alternatifs de bénéficier de l'approvisionnement sur les marchés de gros en faisant leur marge bénéficiaire et n'ont pas développé eux-mêmes des moyens de production vertueux (solaire, éolien, hydraulique, etc.).

Depuis 2019 ils ont fait face à l'augmentation des marchés de gros, leur rentabilité s'est effondrée et ces distributeurs ont demandé à la CRE (Commission de Régulation de l'Energie) une augmentation de 6% en 2019 qu'ils ont obtenue alors que les coûts d'EDF n'avaient pas bougé ! Les usagers ont payé une facture destinée à aider les opérateurs alternatifs en difficulté financière.

La CRE demande à EDF d'augmenter ses tarifs de façon à ce que les concurrents puissent dégager de la marge bénéficiaire.


60 % de hausse de l'électricité

60% de hausse en une décennie !

  • Le but est de tout faire pour permettre aux concurrents de vivre.
  • Ce système ubuesque assure une augmentation constante des prix payés par les usagers afin que les opérateurs alternatifs proposent une offre moins chère qu'EDF.

Les sites internet de revente de clients

Le démarchage et les fausses promesses sur internet cachent un marché dans lequel les consommateurs sont trompés par de fausses promesses qui annoncent des baisses de 10 à 20 % en dessous des prix d'EDF.

En réalité, les baisses véritables sont de 6 à 7 % avec souvent un minimum de service tout dématérialisé avec des interfaces plus ou moins intuitives et une absence d'interlocuteur au téléphone. Pas de numéro de service client, un système frustrant pour lequel le paiement se fait obligatoirement par prélèvement automatique mensualisé.

De plus, l'expérience montre que les mouvements d'achats/revente de société trompent les clients. Que choisir en avait fait l'amer constat avec Lampiris une société rachetée avec ses clients par Total qui l'a rebaptisé par la suite plusieurs fois.

Sur la toile, les usagers sont incités à changer en permanence de fournisseur. Un mécanisme bien rodé qui permet à ces sites de gagner de l'argent facilement en revendant les coordonnées des personnes qui pensent économiser en changeant de fournisseur en quittant EDF qui en quasi-faillite avec une dettecolossale de 57 milliards d'euros due à des dépenses somptuaires et des investissements hasardeux notamment avec Areva.Suite aux déboires coûteux de l’EPR de Flamanville, le gouffre d’Uramin et le scandale des mines au Niger, Areva a fait faillite.Une solution a été trouvée : Areva s'appelle désormais ORANO.

Le réseau électrique français vieillit et les choix sont dictés par le profit : les en sont un parfait exemple.

employé-technicien-Enedis-réparant-ligne-électrique


Démarchage agressif, abusif et trompeur

En pratique de nombreuses sociétés emploient la ruse et l'intimidation pour faire signer des contrats à des personnes crédules. Sur le terrain, les fournisseurs alternatifs ont tous adopté le démarchage qui est malgré ce que l'on croit très libre. Une entreprise peut très bien harceler un usager en l'appelant tous les jours : la loi le permet !

  • ENI en 2021. EDF avait saisi le tribunal de commerce, car depuis 2017ce fournisseur d'électricité pour des pratiques illicites, des pratiques commerciales agressives et des actes de concurrence déloyale sur l’ensemble du territoire. Le tribunal l'a condamné et lui reprochait « d’usurperle nom d'EDF», d'employer des « manœuvres de démarchage entraînant une confusion dans l’esprit des consommateurs », « de répandre à son sujet, et auprès de ses propres clients, des informations totalement fausses, visant à les inciter à changer de fournisseur en jetant le discrédit sur elle ». La somme a verser par ENI estde 2,5 millions d’euros, auxquels se rajoutent 500 000 € au titre des coûts supportés pour traiter les réclamations des clients démarchés par Eni.
  • ENIavait déjà été condamné en février 2020 pour non-respect du droit de rétractation des consommateurs.La DGCCRF (direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) avait condamné ENI à verser 315000 € suite à une enquête menée dans le département des Hauts-de-Seine pour « des manquements graves aux règles encadrant le démarchage ».
  • En 2019, Engie avait été condamné à une lourde amende pour démarchage abusif.

Attention aux beaux sites qui proposent de changer de fournisseur d'électricité pour gagner en réalité 5 à 6 % par an, mais pendant combien de temps ?

commercial-cravate-escroc-indelicat-renovation


Il n'existe pas de concurrence pour EDF

Les dogmes prônant l'introduction d'une concurrence dynamique et saine qui favoriserait la maîtrise des prix de l'électricité avec une stabilité voire même une baisse sont de la théorie. Les prix ont augmenté à cause de la concurrence qui doit exister coûte que coûte.

La CRE demande à EDF d'augmenter ses prix de façon à ce que ses concurrents vendent au prix avant augmentation en dégageant de la marge bénéficiaire au détriment du contribuable.?

Que faudrait-il faire pour l'électricité ?

On l'a vu : le seul moyen de vivre pour les concurrents d'EDF est...d'augmenter régulièrement le tarif réglementé !

  • Il n'incombe pas aux usagers de payer toujours plus cher afin d'éviter que ces fournisseurs alternatifs ne fassent faillite.
  • Il faut mettre fin à ce système vicieux en ne renouvelant pas en 2025, les 2 mesures prises : l'accès au nucléaire etle plafonnement du droit d'accès en faveur des fournisseurs d'électricité alternatifs.
  • Ce système contraire au droit de la concurrence mettra enfin un terme aux hausses avec un retour au monopole et aux prix encadrés.

Que faire pour économiser l'électricité ?

D'abord ne pas en consommer ou limiter ses besoins. Changer de fournisseur n'est pas la bonne solution.

  • Eteindre toutes les veilles inutiles,
  • Se demander si l'appareil électrique est vraiment utile (ouvre-boîte électrique, autres gadgets, etc.),
  • Vérifier l'étiquette énergie lors d'achat de matériel,
  • Réaliser des surtout pour les chauffages électriques (pompe à chaleur, convecteurs, radiateurs à effet joule, etc.).
  • Pour les pompes à chaleur faire réaliser une étude thermique sérieuse certifiée avant tout changement surtout fioul ou gaz. L'électricité est l'énergie la plus chère surtout lorsque la pompe à chaleur fait appel a des résistances électriques par temps froid.
  • Réfléchir avant d'installer un convecteur ou radiateur électrique très coûteux à l'usage.
  • Choisir des appareils de chauffage sans électricité : il existe des entièrement autonomes sans électronique ni pièces en mouvements,
  • Poser des , mais de qualité c'est-à-dire fabriqué en France avec de bons composants électroniques, d'une durée de 30 ans et...réparables ce qui n'est pas le cas des appareillages chinois que l'on change au bout d'un an et demi avec une perte de luminosité d'un tiers après seulement quelquesmois de fonctionnement.
  • Installer des à condition que les tarifs soient honnêtes et qu'un commercial ne vous fasse pas signer un ensemble pompe à chaleur, plus panneaux photovoltaïques à des tarifs prohibitifs qui ne seront jamais rentabilisés.

Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

873 articles

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Cheminée insert gaz naturel propane Avantages inconvénients

Une cheminée à gaz chauffe efficacement sans odeur sans fumée et donne l’ambiance d'une cheminée traditionnelle sans les contraintes liées à l’utilisation du bois bûche. Quels sont les avantages et inconvénients des cheminées à gaz naturel ou gaz propane ? Cet article détaille tout ce qu'il faut savoir. 

La forêt en France diminue-t-elle ? Comment la préserver

La forêt reste le seul milieu où une certaine biodiversité perdure avec les vieux arbres dans les espaces boisés préservés de la main de l'Homme qui fait de la monoculture industrielle. L'État français, sous l'influence des lobbies pousse les consommateurs en octroyant des primes à s'équiper en équipements de chauffage au bois. Il est malheureusement impossible de substituer les produits pétroliers par la biomasse.

Quel chauffage d'appoint économique et écologique choisir ?

Un chauffage d'appoint est indispensable en intersaison lorsqu'il ne fait pas assez froid pour allumer le chauffage central. Il ne doit pas se substituer à l'isolation pour les habitations mal isolées. Un chauffage d'appoint sans électricité comme le poêle à bois permet de faire des économies. Ce chauffage d'appoint relativement économique ne doit pas être utilisé en zone urbaine pour la pollution de l'air.. Les chauffages d'appoint électriques sont coûteux à l'utilisation qu'ils soient rayonnants, à accumulation, chaleur douce ou à bain d'huile.

L’industrialisation de la forêt pour brûler les arbres est une erreur

500 scientifiques et économistes dont le biologiste américain Peter H. Raven ont envoyé une lettre le 11 février 2021, aux responsables européens Ursula von der Leyen et Charles Michel au président américain Joe Biden, au Premier ministre japonais Yoshihide Suga ainsi qu'au président sud-coréen Moon Jae-in. Cette mise en garde destinée aux dirigeants est destinée à les informer sur l’utilisation de la biomasse forestière.« Nous vous exhortons à ne pas porter atteinte à la fois aux objectifs climatiques et à la biodiversité en remplaçant la combustion fossile par le fait de brûler des arbres pour produire de l’énergie ».

Distributeurs de gaz propane en citerne Notation et avis

Tous les fournisseurs de gaz propane sont notés de 1 à 10 par rapport à leur clarté, leurs performances, leurs barèmes, leurs prix et les retours que les lecteurs qui sont clients chez chacun d'eux nous font. En France, le marché du gaz propane en citerne se partage entre 3 fournisseurs Antargaz, Butagaz, Primagaz qui représentent 90 % des parts de marché. Vitogaz seule société française présente sur tout le territoire assure également la livraison de GPL pour les usages domestiques (6%) et GPLc pour la carburation automobile (17% de parts pour cette activité).

Primagaz Comment résilier ? modèle lettre sans frais rupture

Exemple d'un modèle de lettre de résiliation de la citerne de gaz Primagaz pour l'ancien propriétaire qui a vendu son bien immobilier à des personnes qui conservent ou pas la citerne. Les clients particuliers ou professionnels peuvent résilier leur contrat de gaz en citerne Primagaz pour de multiples raisons. Résiliez facilement grâce à l'aide de l'expert Picbleu qui a une très longue expérience sur le sujet.

7 raisons d'agir pour faire des travaux d'économie d'un logement

Il existe 7 bonnes raisons d'agir pour améliorer l'efficacité énergétique et thermique d'un logement. 

Charger plus d'articles