Coefficient de conversion gaz naturel Comment est-il calculé ?

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Gaz naturel > Gaz naturel et biogaz

Sur un compteur de gaz à la différence d'un compteur électrique qui indique directement des kWh, la consommation s'affiche en m3. Le montant de la facture est calculé grâce à un coefficient de conversion gaz qui permet d'obtenir des kWh multipliés par le prix du combustible exprimé en euros.

​​

Coefficients conversion gaz 

À quoi servent les coefficients de conversion du gaz pour passer des m3 en kWh ? 

Le coefficient de conversion gaz est calculé mensuellement pour les usagers équipés de compteurs communicants Gazpar ou après chaque relevé pour les compteurs classiques dont le relevé est effectué tous les 6 mois.

Calcul du coefficient de conversion

Le coefficient de conversion qui sert à établir la facture est calculé suivant 3 paramètres :

  1. L’altitude de la commune dans laquelle est situé le point d'utilisation
  2. Le lieu de production, la composition du gaz étant variable
  3. Le niveau de pression auquel le gaz est livré.

L'altitude

La valeur du coefficient de conversion gaz naturel dépend de l’altitude.

  • Effet de l’altitude : la pression atmosphérique diminue lorsque l’altitude augmente.
  • Le gaz naturel devient moins dense au fur et à mesure que l’on s’élève ainsi sous l’effet de cette diminution, le même volume de gaz contient de moins en moins d’énergie.
  • Physiquement, le gaz méthane est plus « léger » en altitude qu’au niveau de la mer : un même type de gaz aura un coefficient de conversion plus élevé au niveau de la mer d’environ 10 % qu'à 1 000 mètres d’altitude.​

La composition du gaz naturel

La valeur du coefficient de conversion gaz naturel pour la clientèle résidentielle ou professionnelle dépend de sa composition.

  • Effet de la composition du gaz naturel.
  • La quantité d’énergie contenue dans un m3 de gaz varie en fonction du lieu de production du gaz méthane.

Pourquoi la composition du gaz naturel n'est-elle pas toujours identique ?

Pour un même type de gaz, la composition n’est pas identique. En effet le gaz naturel est issu de différents sites de production et en fonction de son origine, son pouvoir calorifique peut varier énormément. La composition du gaz naturel varie de façon importante en fonction du type de gaz naturel distribué : le gaz naturel B ou le gaz naturel H. La quantité d’énergie fournie par un m3 de gaz B est moins élevée que dans un m3 de gaz H.

  • Le gaz naturel B se distingue par sa teneur élevée en azote qui le rend plus « pauvre » (d’où son nom de gaz B pour « Bas pouvoir calorifique »). Ce gaz naturel provient essentiellement des Pays-Bas, il est distribué dans le Nord de la France.
  • Le gaz naturel H (Haut pouvoir calorifique) est distribué sur le reste du territoire et provient de la mer du Nord, de Russie et d'Algérie. 

 

Gaz naturel


La pression de livraison

La pression de livraison sert à déterminer le coefficient de conversion gaz pour établir votre facture. Exprimée en millibar (mbar). Elle est plus basse pour un usage domestique dans le logement d’un particulier, plus élevée dans un système de chauffage collectif et très importante pour un débit industriel.

  • Pour les logements la pression est de 21 mbar en zone H et 27 mbar en zone B.
  • Pour les gros consommateurs la pression de livraison est de 300 mbar.


Recherche de mots clefs dans les articles

28 articles