Fin du pétrole et hydrocarbures réserves prouvées probables

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 11/04/2024
Voir les articles de même catégorie:
Pétrole > Énergies fossiles

Sommaire


Les combustibles fossiles contribuent massivement au réchauffement climatique de la planète par « l'effet de serre ». Leur combustion rejetant du CO2 ainsi que de nombreux polluants dans l'atmosphère. De plus, les sources conventionnelles d'énergie ont démontré leur capacité de nuisance et les risques de catastrophes majeures : marées noires, pollution radioactive, explosions de gazoducs.

Ressources énergétiques

Les ressources comme l'exploitation pétrolière off shore qui étaient jugées difficile et coûteuses à exploiter donc peu rentables sont à nouveau exploitées stimulées par des coûts de plus en plus élevés et engendrent de nouvelles atteintes à l'environnement.Contrairement à ce qui est dit : le pétrole sera épuisé jusqu'à la dernière goutte. Notre humanité n'a pas encore connu l'arrêt définitif d'un énergie !

​Les énergies renouvelables

Il s'agit de vocabulaire opposé aux énergies "fossiles". Elles se développement et s'intriquent aux énergies "classiques" sans les remplacer.
On lit que l'utilisation d'énergies renouvelables assure une gestion intelligente des ressources tout en développant l'emploi local. Avantage incontestable, elles sont par définition quasi inépuisables (solaire, vent, marées, hydraulique, etc.), mais la
pollution engendrée pour la fabrication des systèmes d'énergies verte pour les utiliser est, c'est malheureux, une plaie pour la planète.

Le Grand Nord : le prochain échiquier.

C'est dans la glace ou ce qu'il en reste que va se jouer la dernière pièce l'extraction du pétrole dans le grand nord.

Tintin au pays de l'or noir

  • En 1950, le célèbre dessinateur Hergé, crée l’album « Tintin au pays de l'or noir » qui démontre bien que dès cette époque, il existait déjà une « géopolitique du pétrole ».
  • Dans cette bande dessinée qui se situe au Moyen-Orient, le cheik Bab El Ehr tente de renverser Ben Kalish Ezab, et ce conflit local peut dégénérer en une guerre générale.
  • C’est bien assez pour inciter Tintin à se rendre, toutes affaires cessantes, au Pays de l’Or noir.
  • Tous les acteurs géopolitiques y figuraient : un émir puissant, un Occidental cupide et voulant contrôler la production, la compétition entre les compagnies pétrolières !
  • Une crise pétrolière menaçante. Le schéma ci-dessus, montre clairement que dès les années 1950, le pétrole n'échappe pas aux lois du marché.
  • Pour les prochaines années tous les observateurs s'accordent sur une hausse continue de la demande et donc du prix du pétrole.
  • La seule question est : jusqu'où pourra-t-on-aller ?

En 1950, ce célèbre album de bande dessinée réunissait déjà tous les acteurs du pétrole. (Tintin au pays de l'or noir. Éditions Casterman).

tintin-au-pays-de-or-noir-herge


La déplétion du pétrole

Élément essentiel de la croissance exceptionnelle des années 1945 à 1973, le pétrole (2) est devenu depuis la fin du XIXe siècle un produit prépondérant et indispensable. (voir dictionnaire du pétrole).

  • Le pétrole joue un rôle très important dans l’économie, au niveau de la géopolitique mondiale, des conflits armés et larvés, ainsi que dans les relations entre pays producteurs et grandes compagnies pétrolières.
  • Le pétrole est devenu un produit spéculatif et constitue la principale source d’énergie primaire dans le monde.
  • Élément spéculatif, le pétrole appelé également or noir attire tous les investisseurs, les différentes flambées des prix du pétrole et d’autres matières premières incitent les utilisateurs à se prémunir contre les fluctuations et certains spéculateurs à tenter d’en tirer des profits indécents.

« Les différents chocs pétroliers s’accompagnent d’une chasse effrénée aux boucs émissaires, mais les cerveaux ont la mémoire courte, et la leçon n’est jamais apprise ». (3)

(1) La déplétion est la diminution, la réduction d’une réserve (de pétrole, de gaz, de charbon). Le produit décroît proportionnellement à sa consommation.
(2) Pétrole du grec πετρÝλαιο (pètrèlaïo) (πÝτρα pierre + ελαßον huile) littéralement huile de pierre et en latin pétroleum. En grec on le surnomme aussi or noir "μαýρο χρυσü".
(3) John Kenneth Galbraith, Brève histoire de l’euphorie financière, Le Seuil, Paris, 1992.

L’épuisement des ressources

L’épuisement des ressources, annoncé pour le XXIe siècle, préoccupe, mais la raréfaction et la fin imminente du pétrole ne provoque aucun changement ni dans les politiques énergétiques de tous les pays de la planète ni dans les habitudes des consommateurs ce serait même paradoxalement le contraire (il n’y a jamais eu autant de SUV, de véhicules 4x4 commercialisés ni autant d’avions en circulation).

Gaz à effet de serre qui absorbent une partie des rayons solaires.

Le mythe « encore 40 ans de stock de pétrole » était trompeur. Il laissait croire que les problèmes de pénurie de pétrole se poseraient d'ici à 4 décennies. Le phénomène de déplétion rend les réalités de la fin du pétrole imminente, le pic de production étant déjà arrivé en 2008, la fin du pétrole abondant et bon marché est révolue, d'après quelques experts mondiaux la crise du pétrole va être environnementale avec des aléas climatiques inédits que l'on commence à constater.

Les 3 mondes

Trois mondes s'affrontent : les économistes, les patrons et hommes politiques jugés sur la croissance et sur le PIB et enfin les techniciens connaissant le niveau réel des ressources, mais ne pouvant s'exprimer qu'une fois la retraite assurée.

  • Les pays industrialisés consomment toujours de plus en plus (61 % de la consommation mondiale) et les pays émergents ont des besoins considérables pour leur croissance ( Chine, Asie hors Japon, Moyen-Orient) : la demande en pétrole ne cesse d’augmenter influant négativement sur la pollution et le réchauffement et tous les dérèglements climatiques.
  • La demande mondiale pourrait donc croître de 70 à 90 millions de tonnes par an jusqu’à ce que les capacités de production ne puissent plus subvenir à la demande et que les réserves soient taries. Bilan des émissions de polluants des énergies


Recherche de mots clefs dans les articles

16 articles
Dernière mise à jour le 02/04 à 08:25

Comparaison de 4 énergies fossiles et renouvelables de chauffage

Dernière mise à jour le 05/04 à 10:42

Comparatif de la hausse du prix gaz naturel et du fioul domestique

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:39

La résiliation de contrat de fourniture gaz ou d'électricité

1336 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:10

Points de repère sur le prix des énergies renouvelables

1395 vues

Dernière mise à jour le 16/02 à 10:46

L'énergie primaire : définition

1395 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:27

Que choisir ? énergie bois gaz naturel gaz propane fioul

1516 vues

Dernière mise à jour le 02/04 à 08:03

Emissions de CO2 et gaz à effet de serre des énergies

1608 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:00

Comparer le prix kWh Fioul électricité gaz naturel et propane

1759 vues

Dernière mise à jour le 19/12 à 09:04

Comparatif des prix énergies fossiles et renouvelables de chauffage

2467 vues

Dernière mise à jour le 19/02 à 19:53

Tableau du prix des énergies analyse et recommandations

3633 vues

Dernière mise à jour le 27/02 à 09:46

Quels sont les inconvénients des énergies fossiles ?

3668 vues

Dernière mise à jour le 11/04 à 08:43

Fin du pétrole et hydrocarbures réserves prouvées probables

4884 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:56

Vers une baisse importante du prix gaz naturel GNL et propane

5449 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:16

Quelle énergie pour demain et quelles matières premières ?

6415 vues

Dernière mise à jour le 02/04 à 09:52

Qu'est-ce qu'1 kWh Comment calculer kilowattheure en énergie

7462 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:44

Quelle énergie choisir ? électricité pompe à chaleur bois fioul gaz

8684 vues


Fin des articles