Arnaque sur salon pour l'installation de pompe à chaleur

Temps de lecture: 5 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023

Les foires et salons sont l'occasion pour des sociétés peu scrupuleuses de vendre des solutions chères et souvent pas adaptées. Ces ventes opérées sur de jolis stands proposent des appareils qui n'ont rien de magique. Les vendeurs de rêve, de chaudrons à bois qui devaient chauffer une maison en faisant un feu d'enfer ont disparu après avoir sévi pendant quelques années. 


 

Les vendeurs malins
Actuellement, les vendeurs d'infrarouges longs, biotique, de panneaux solaires en auto consommé, d'isolation bas de gamme à prix attractif, pompe à chaleur à 1 euro sévissent. Attention à bien réfléchir et à demander au moins 2 ou 3 devis ! Il faut absolument éviter de sortir le chéquier ou laisser l'empreinte de sa carte bancaire le jour même. 

Les démarcheurs qui opèrent dans des foires ou salons ou qui frappent à votre porte ont des discours bien rodés destinés à abaisser votre niveau de méfiance. Ils se présentent comme partenaire d'EDF, d'Engie ou en relation avec les services de l'Etat, parfois indiquent qu'il s'agit d'une enquête publique ou privée, les limites sont dans l'imagination.

Le démarchage téléphonique est interdit, mais

Attention au démarchage téléphonique abusif. Il suffit de dire que vous êtes fiché à la banque de France, en surendettement et interdit bancaire. Cela refroidit les plus virulents.

Les vendeurs doivent fournir une carte précisant pour quelle(s) sociétés ils travaillent. Le commercial qui se présente comme employé d'EDF est forcément suspect, car EDF ne fait aucun démarchage à domicile. La vérification du compteur, l'examen des factures destinées à vérifier si la dernière baisse des tarifs a été appliquée, la mise à jour du contrat de fourniture ou autre excuse sont des alibis pour faire signer un bon de commande. 

Les fausses « nouvelles » technologies

On réinvente la roue. L'abandon des convecteurs type « grilles pains » semblait définitivement confirmé et ces types d'appareils à effet joule abandonnés, mais les vendeurs de chauffage électrique refont leur apparition et réinventent la roue en changeant simplement les mots ou le vocabulaire.

Ainsi, le chauffage électrique à effet joule devient le chauffage à infrarouges longs, le , et le chauffage à cuivre à quartz refont leur apparition.

La pompe à chaleur ne fait pas exception. Présentée comme énergie renouvelable, elle reste un appareil électrique qui utilise l'énergie nucléaire en hiver et les centrales à fioul ou charbon pendant les heures de forte demande. Dans le meilleur des cas, lorsque les usagers font le bilan, la facture électrique est identique au fioul souvent plus élevée, d'où déception. Une étude thermique indispensable ne s'improvise pas surtout lorsque l'on a affaire à des commerciaux. 

Attention aux bons de commande, devis et contrats signés sur des salons et des foires qui engagent immédiatement les clients, normalement sans possibilité de rétractation. 

Le bon de commande signé immédiatement 

Certains documents vous engagent immédiatement : restez vigilants

Les bons de commande, devis et  engagent immédiatement les clients, sans possibilité de faire jouer les 14 jours pour la rétractation de la loi Hamon.  Nous recevons régulièrement des appels de personnes qui se sont laissées porter par de beaux discours sur un joli stand et qui ont payé très cher un matériel souvent médiocre.

Les panneaux photovoltaïques et chauffe-eau thermodynamiques font partie des systèmes présentés comme très intéressants. Ils le seraient, mais à condition d'être à un prix correct. Ainsi, un couple de retraités habitant une maison de 84 m2 chauffée en tout électrique (2000 euros d'électricité par an plus 5 stères de bois par an) avait signé « un bon de visite » (en réalité un bon de commande) qui les engageait à payer sur plusieurs années un ensemble de panneaux avec batteries pour la somme de...34 900 €. Tous les ingrédients pour faire une mauvaise affaire.

Sachant que leur facture annuelle électrique était de 2000 €, cela représentait environ 18 ans de consommation. Autant dire que l'affaire n'était pas intéressante, même si la mensualité était (relativement) faible. Ce couple après 2 heures et demie d'arguments avait fini par céder et sortir le chéquier et le relevé d'identité bancaire. La nuit aidant, de doute naissant, ce couple nous a contactés et a reçu le conseil de tout annuler et de récupérer le dossier avec les documents que la loi Hamon interdit de donner avant les 14 jours.

Conseils Picbleu 

Conseil : mettre un chauffage uniquement dans des locaux parfaitement isolés.

L'erreur classique dans un logement ancien est d'investir dans une chaudière à bois, une chaudière hybride ou une pompe à chaleur sans faire de travaux d'isolation, en pensant naïvement que l'efficience du matériel compensera la faiblesse de l'isolation et des déperditions du logement.

Les appareils de chauffage « modernes » qualifiés à tort d'« écologiques » n'ont rien de magique et les vendeurs de rêve vous piègent. Il y a quelques années des vendeurs de chaudrons à bois qui devaient chauffer une maison (en faisant un feu d'enfer) ont disparu après avoir sévi pendant quelques années en laissant des clients déçus.

Ils voulaient changer leur chaudière fioul

Ils sont tombés sur un vendeur indélicat qui leur a fait signer un bon de commande pour une pompe à chaleur inadaptée et chère.




 



Recherche de mots clefs dans les articles

5 articles

Fin des articles