Pic de l'extraction dépassé depuis 2008 déclin du pétrole et du gaz

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 03/01/2024
Voir les articles de même catégorie:
Pétrole > Pétrole
Gaz naturel > Gaz schiste

Sommaire


Les combustibles fossiles contribuent massivement au réchauffement climatique de la planète par « l'effet de serre ». De plus, les sources conventionnelles d'énergie ont démontré leur capacité de nuisance et les risques de catastrophes majeures : marées noires, pollution radioactive, explosions de gazoducs.

Gaz à effet de serre et polluants

Tous les appareils de chauffage y compris les pompes à chaleur émettent des gaz à effet de serre qui absorbent une partie des rayons solaires. Leur combustion rejetant du CO2 ainsi que de nombreux polluants dans l'atmosphère. Voir le bilan des émissions de polluants des énergies

Ressources énergétiques

Les ressources comme l'exploitation pétrolière off shore qui étaient jugées difficile et coûteuses à exploiter donc peu rentables sont à nouveau exploitées stimulées par des coûts de plus en plus élevés et engendrent de nouvelles atteintes à l'environnement. Le développement et l'utilisation d'énergies renouvelables assurent une gestion intelligente des ressources tout en développant l'emploi local. Avantage incontestable, elles sont par définition quasi inépuisables (solaire, vent, marées, hydraulique, etc.).

La fin des hydrocarbures : Pour 1 baril de pétrole découvert, 6 barils sont consommés sur la planète. Schéma ACQUALYS ®

1-baril-de-pétrole-extrait-pour-6-barils-consommés


Des chiffres astronomiques

L'Arctique cumule les difficultés liées aux températures extrêmes, à la profondeur d'eau et à la présence de glace. Vingt pour cent des zones l'intérêt sont déjà libre de glace toute l'année. Le reste de la superficie étant accessible une partie de l'année seulement, le pétrole et le gaz se trouvent sous une banquise permanente, ce qui rend leur exploitation inenvisageable.

Les coûts d'exploitation s'annoncent gigantesques. Un kilomètre de pipe-line reviendra aussi cher qu’un kilomètre d'autoroute, une plateforme en mer dépassera le prix du porte-avions Charles-de-Gaulle. Il faudra construire des infrastructures nécessaires pour conditionner, transporter et stocker les hydrocarbures extraits, plates-formes isolées thermiquement, des supertankers capables de convoyer leur cargaison de pétrole par-40 °C et de se frayer un passage dans une banquise de plus de 1 m d'épaisseur sans l'aide d'un brise-glace (les chantiers navals Coréens ou Espagnols ou Russes construisent actuellement ces tankers), des aires de stockage des équipements portuaires pour faire le plein, des centres de secours, des centres de prévention, etc.
En Arctique, l'un des grands problèmes sera de remonter le pétrole en surface sans qu'il fige, et le stocker dans l'eau à 4 °C plutôt que dans l'air à — 50 °C.

Un document intitulé « La stratégie des compagnies pétrolières » présenté en octobre 2007 indique que « la hausse du prix du pétrole et du gaz offre de nouvelles opportunités pour les compagnies pétrolières », telles « qu'ouvrir de nouveaux territoires d'exploration ». Les industriels du secteur pétrolier se mobilisent pour aller forer dans les conditions particulièrement rigoureuses du Grand Nord.

En quelques décennies, l'ensemble des sociétés dites modernes ont consommé 1100 milliards de barils de pétrole. Photo ACQUALYS ®


Le développement d'un gisement offshore pourrait coûter le prix du tunnel sous la manche, soit environ une quinzaine de milliards d'euros. Si le prix de revient est égal à 60 dollars le baril selon l'AIE, et si le prix de vente est supérieur à 100 dollars, exploiter l'Arctique demeure rentable, même si ce programme constitue un défi technologique.

Ces chiffres qui pourraient toutefois évoluer « favorablement *» dans les années à venir grâce au réchauffement climatique : la banquise d'été se réduit de 100 000 kilomètres carrés par décennie depuis 1979, tandis que les mythiques passages maritimes du Nord-Est (le long des côtes russes) et du Nord-Ouest (le long des côtes canadiennes) sont devenus cette année pour la première fois simultanément libres de glace, et donc navigables.

Calcul comparatif du coût de la recherche pétrolière

(Pour les compagnies pétrolières).

Prix d'un Airbus A380 standard
Prix catalogue 321 millions d'euros
Multiplication de la somme précédente par 4
Prix catalogue d'une centrale au charbon moderne (1)
Multiplication de la somme précédente par 3
Prix catalogue d'une centrale nucléaire EPR (2)
Multiplication de la somme précédente par 3
Prix du tunnel sous la manche 15 milliards d'euros
Multiplication de la somme précédente par 2
Prix du barrage des Trois Gorges 25 milliards d'euros
Multiplication de la somme précédente par 4
Prix de revient du programme Apollo complet. 100 milliards d'euros
Multiplication de la somme précédente par 4
Prix exploration-production pétrolière. 400 milliards d’euros. (3)

(1) telle que la Chine en construit par semaine
(2) Prix théorique avec son chargement de combustible (écotaxe pour le recyclage des déchets non comprise).
(3) Prix du montant des investissements 2006

Blanche neige

Au moment ou cet article était rédigé en 2008 , il n'existait qu'une seule exploitation offshore en Arctique : le gisement de Snøhvit (soit Blanche Neige en français) qui est un champ de gaz dans la mer de Barents à 140 kilomètres au nord-ouest de Hammerfest, en Laponie norvégienne, avec une réserve estimée à 140 G. m3 (milliards de mètres cubes) de gaz naturel. La découverte du gisement remonte à 1984. Cette exploitation a été inaugurée l'automne dernier au large de la Norvège. À ce rythme, l'Arctique devrait donc encore garder ses trésors quelques petites années. La priorité pour les dix ans à venir sera pour les compagnies pétrolières, l'offshore profond, comme au large du Brésil, de l'Angola ou du Nigeria. Il n'y a plus de pétrole facile. L'Arctique n'est pas encore en première ligne dans les agendas, mais la planète se réchauffe et les glaces fondent…

Conclusion

Il est urgent d'agir et d'économiser ce que la planète à mis des milliards d'années à constituer, car sans prise de conscience de tous nos actes de tous les jours, même ceux qui nous paraissent les plus anodins, nous contribuerons à encourager les grandes compagnies à polluer l'un des endroits encore préservés de la Terre. Il faut changer nos habitudes de gaspillage, développer au maximum les vraies énergies renouvelables et s'informer pour devenir un habitant de la planète écocitoyen respectueux des hommes et de la nature. Les pages de ce site peuvent vous y aider. ACQUALYS vous souhaite une bonne lecture.



Recherche de mots clefs dans les articles

14 articles
Dernière mise à jour le 03/01 à 22:23

Pic de l'extraction dépassé depuis 2008 déclin du pétrole et du gaz

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:52

Fin du confinement et reprise des moteurs à pétrole polluants

Dernière mise à jour le 28/09 à 02:08

Historique gaz de schistes bitumineux

Dernière mise à jour le 03/10 à 08:30

Le gaz de schiste l'exemple Américain à ne pas suivre

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:17

Le prix du pétrole chance ou frein pour la transition ?

2107 vues

Dernière mise à jour le 11/04 à 07:16

Le white-spirit diluant de peinture est un distillat de pétrole

2926 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 05:24

Gaz de schiste extraction sans eau ni produits chimiques

3377 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:14

La bulle spéculative sur le prix du pétrole

3632 vues

Dernière mise à jour le 27/09 à 19:44

Gaz de schiste enjeux définition techniques production défis

3762 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:23

Différences entre le fioul lourd et le fioul domestique

3915 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 03:46

Dictionnaire pétrole hydrocarbures gaz sciences techniques

6147 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:26

Déplétion Diminution des réserves pétrole et hydrocarbures

6206 vues

Dernière mise à jour le 08/01 à 12:08

Pétrole Les inconvénients de la principale énergie fossile

8943 vues

Dernière mise à jour le 16/03 à 10:58

Poêles à pétrole Kerdane pour chauffage ce qu'il faut savoir

61010 vues


Fin des articles