Gaz de schiste extraction sans eau ni produits chimiques

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Gaz naturel > Gaz schiste

Arnaud Montebourg, ancien Ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique avait conclu à la faisabilité de l'exploitation du gaz de schiste sans recourir à la fracturation hydraulique polluante et interdite en France depuis la loi Jacob de 2011. Un rapport validait la technologie de stimulation au fluoropropane et préconisait une première phase d'expérimentation, par micro-forages en Ile-de-France et dans le Sud-Est.


Une fracturation toxique pour l'environnement

...et pour le gouvernement 

Le document indiquait comment la France pourrait en tirer parti en termes de croissance, d'emplois, de compétitivité industrielle et d'indépendance énergétique. François Hollande prenant acte des demandes des écologistes avait promis en juillet 2013 qu'il n'y aurait ni exploration ni exploitation du gaz de schiste en France sous sa présidence, il a tenu ses engagements en mettant fin à cette possibilité. (Sources Figaro, AFP, 7 avril 2015)

La fracturation hydraulique

La fracturation hydraulique est une méthode d'extraction des gaz de schiste particulièrement controversée en raison de l'énorme quantité d'eau qui est nécessaire pour fracturer la roche ainsi que tous les produits polluants additivés dont certains sont radioactifs. Une polémique continue de faire rage en France opposant les sociétés pétrolières dont le profit est l'argument mis en avant et les populations qui ont été sensibilisées par des reportages sur des sites américains et canadiens pollués par l'extraction du gaz de schiste.

Une méthode d'extraction sans eau

Un technique permettrait d'extraire du gaz de schiste sans eau ni produits chimiques.

Un groupe américain, la société eCORP a créé la filiale ecorpStim (eCORP Stimulation Technologies)a développé et mis en œuvre des techniques d'extraction des ressources de gaz conventionnel et non-conventionnel à base de propane. Cette stimulation propane permettrait d'économiser des milliers de m3 d'eau nécessaires en utilisant la fracturation hydraulique classique.

Du gaz propane utilisé en gel ou pur pour fracturer la roche

 Deux technologies permettent d'utiliser la fracturation au gaz de pétrole liquéfié (GPL) pour extraire les hydrocarbures non conventionnels sans utiliser d'eau. La compagnie canadienne « GasFrac » utilise du gaz de pétrole liquéfié en gel pour fracturer la roche. Grâce à cette technique, l'eau n'est plus polluée et les additifs chimiques ne sont plus utilisés dans le processus. 

Depuis 2012, une technologie alternative à la fracturation hydraulique, la stimulation au propane pur utiliserait du propane liquide en lieu et place du gel de propane. En effet, la société ecorpStim filiale filiale d'eCORP International utilise une forme fluorée de propane comme fluide de fracturation, une technique qui supprimerait le risque lié à l'inflammabilité du GPL, garantissant la sécurité du processus industriel de stimulation propane. Cette technique a été testée dans l'Eagle Ford Shale, au Texas.



Recherche de mots clefs dans les articles

5 articles
Dernière mise à jour le 11/06 à 12:23

Pic de l'extraction dépassé depuis 2008 déclin du pétrole et du gaz

Dernière mise à jour le 28/09 à 02:08

Historique gaz de schistes bitumineux

Dernière mise à jour le 03/10 à 08:30

Le gaz de schiste l'exemple Américain à ne pas suivre

Dernière mise à jour le 03/10 à 05:24

Gaz de schiste extraction sans eau ni produits chimiques

3416 vues

Dernière mise à jour le 27/09 à 19:44

Gaz de schiste enjeux définition techniques production défis

3786 vues


Fin des articles