Géobiologue spécialiste influences de l'habitat sur le vivant

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Immobilier et logement > Logement écologique

L'idéal serait de vivre dans un lieu sain, doté d'une énergie positive et adaptée. Certains problèmes proviennent de la géologie, de l'activité tellurique, de l'activité humaine qui est souvent la principale responsable de désordres qui affectent la santé.

​​

La mauvaise qualité des lieux de vie provient de l'imperfection de construction des maisons, des pollutions chimiques, des pollutions radioactives, des champs électromagnétiques provenant des équipements de la maison (domotique, WIFI, électroménager, appareils sans fil), des équipements collectifs (réseau de distribution d'électricité, compteurs intelligents d'électricité, compteurs intelligents de gaz , communications sans fil, etc.)

L'ensemble de ces pollutions crée un « brouillard » électromagnétique, appelé « électrosmog ». Picbleu vous permet de prendre conscience des effets de l'environnement sur la santé et de vous inciter à modifier des habitudes parfois erronées et malsaines.

Qu'est-ce que la géobiologie ?

Étymologiquement, la géobiologie est l'association de la racine géo (la terre) et biologie (l'étude de tout ce qui est vivant).
La géobiologie est la véritable médecine de l'habitat, elle concerne l'étude de l'ensemble des influences de l'habitat et de son environnement sur le vivant. L'être vivant est en effet sensible à l'effet des ondes liées aux champs magnétiques et électriques, courants d'eau souterrains, réseaux dits « géo biologiques », failles géologiques, etc. Ces phénomènes particulièrement insidieux, car parfaitement invisibles, déclenchent parfois des pathologies qui ne sont souvent pas reliées à l'environnement de vie. (La présence d'un nœud de Hartman peut par exemple déclencher une fatigue que l'on associe à un stress lié à des conditions de travail). Généralement, dans un environnement malsain, même une nuit de sommeil normale n'amène pas le repos nécessaire. La géobiologie définition de l'habitat sain et son environnement.

Le géobiologue : son rôle

Le géobiologue s'intéresse à tous les phénomènes d'expression d'un lieu, à ses relations avec le vivant et étudie les multiples paramètres de ou des constructions, de leurs aménagements, de leur environnement. Ces différents éléments peuvent avoir un impact négatif sur le bien-être et la santé des êtres vivants.

Il assure la définition de l'habitat sain en privilégiant l'impact des effets des facteurs environnementaux du lieu bâti (matériaux de construction, isolation, finitions, peintures, meubles, environnement électromagnétique) ainsi que de nos modes de vie (ventilation, chauffage, équipement informatique.). L'approche scientifique, pluridisciplinaire est fondée sur des mesures, des normes et des recommandations. 

A qui s'adresse le géobiologue ?

Comme il assure l'étude et l'analyse des lieux de vie et de travail, sa priorité est la géobiologie de l'habitat (procurer un habitat sain) au regard de l'évolution de nos différents modes de vie et de la production de biens de consommation. Il s'adresse :

  • Aux personnes ayant un projet de construction d'un habitat sain : particuliers, géomètres, architectes, maîtres d'œuvre, urbanistes.
  • Aux personnes désireuses d’améliorer la qualité de vie et d'environnement dans des bâtiments existants ou à rénover :
  • Particuliers, entreprises, professionnels, industriels, commerçants, exploitants agricoles, élus de collectivités.

Lorsqu'un puits est proche d'une habitation, vous avez un signe certain d'un écoulement d'eau souterrain sous la maison et une quasi-certitude de nuisance.

puits-eau-margelle

Comment opère le géobiologue ?

2 méthodes 

L'approche sensible

Le géobiologue opère par une approche sensible (visualisation et étude du terrain)

Observation de la végétation (espèces, vitalité), détection de cours d'eau souterrains, de failles géologiques, de cavités souterraines, de zones de remblais.
Parcours, reconnaissance, analyse et relevés de la zone avec lecture des différentes zones du terrain.
Observation de l'environnement, présence de pylônes électriques, de puits, de voie ferrée, de voie de circulation.
Choix de la zone d'implantation de la construction (notion d'échanges électriques entre ciel et terre)
Adaptation de la construction aux caractéristiques du site.
Mise en rythme des bâtiments avec les tracés régulateurs (1)
(1) outil basé sur des mesures de la terre issues du balayage solaire annuel du lieu étudié. Ce procédé était employé à différentes époques par les bâtisseurs.

L'approche technique

Le géobiologue opère également par une approche technique (utilisation d'appareils de mesure)

  • Mesure du signal électrique de haute fréquence provenant des antennes relais (HF 35C Gigahertz).
  • Mesure des champs électriques et magnétiques
  • Mesure de la radioactivité (compteur Geiger)
  • Mesure des basses fréquences 50 hertz.
  • Les installations électriques émettant des ondes basse fréquence 50 Hertz peuvent modifier le champ magnétique terrestre local et déstabiliser le lieu. Des études épidémiologiques ont démontré une corrélation entre les champs électromagnétiques et la santé.

Le réseau Hartman

Le docteur Hartmann né en 1915 à Mannhaim, médecin dans un hôpital avait remarqué que certains lits étaient plus mortels que d'autres. Sa théorie était que la prospérité physique et spirituelle de l'homme est intimement liée à son environnement. Avec l'aide de son frère, physicien, il démontra l'existence de « murs d'ondes » verticaux d’une largeur de 21 cm orientés nord-sud et est-ouest.

Le nœud de Hartmann : la taille d'une assiette

Ces bandes formant sur le globe terrestre un réseau de bandes nord-sud espacées de 2 mètres et de bandes est-ouest espacées de 2,5 mètres. Le nœud de Hartmann possède la taille d'une assiette. Le but n'est pas de se protéger de l'ensemble des ondes, mais de veiller à ne pas avoir son lit ou son poste de travail sur un nœud de Hartmann.

Un moyen simple pour détecter la zone dans laquelle se situe un nœud de Hartmann est d'allumer une radio et la déplacer dans la pièce. Si l'émission de radio se brouille ou baisse en intensité, l'endroit précis est atteint, il faut éviter d'y séjourner et d'y installer un lit.

Radio-transistor


La santé dépend également du lieu de vie

La santé physique et morale de l'homme dépend en grande partie du lieu précis où il vit et surtout à l'emplacement où il dort. Le docteur Hartman a découvert un véritable réseau de « Murs invisibles » formant une sorte de filet dont la maille mesurerait environ 2 m sur 2,50 m et 21 cm d'épaisseur et dont les croisements de ces rectangles seraient polluants. Le champ magnétique beaucoup plus important à ces nœuds crée un rayonnement cumulé qui suffit au bout de quelque temps, à perturber l'organe exposé. Ce quadrillage est orienté nord-sud et est-ouest.



Recherche de mots clefs dans les articles

13 articles

Fin des articles