4 techniques pour développer l'énergie solaire gratuite

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 20/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Energies alternatives ou renouvelables > Solaire thermique

Sommaire


Quatre différents moyens ont été conçus pour concentrer le rayonnement solaire, des techniques au stade expérimental ou en cours de développement. Ces différentes techniques ont toutes pour but de capter l'énergie solaire ultra-puissante.

C'est gratuit !

On le sait, l'énergie solaire est gratuite, abondante, sans rejets. Elle permet de chauffer, de produire de l'électricité et pourtant peu de développement sont réalisés. D'autres pays comme l'Espagne ont développé des centrales thermiques très performantes.

Le solaire thermique en France

En France, le solaire thermique, malheureusement, n'a pas pu s'imposer économiquement, un échec probablement lié au choix du particulièrement gourmand en budget de fonctionnement depuis l' jusqu'au stockage des déchets radioactifs. Seul un député Jean Lassalle (1) croyait à la recherche fondamentale sur le solaire et souhait une fois arrivé aux manettes de l'État investir fortement dans cette énergie vertueuse créatrice d'emplois non délocalisables.

La centrale française Thémis basée à Targasonne est située en Cerdagne (Pyrénées-Orientales). Elle est implantée sur un dénivelé de 1650 et 1690 mètres, une altitude permettant une excellente réception du rayonnement solaire direct. Le vent faible optimise le temps d'irradiation solaire qui est de 2400 heures par an.

La centrale solaire initiée par un chimiste visionnaire du CNRS en 1950 Félix Trombe avait eu raison trop tôt. Il avait pourtant démontré son efficacité technique démontrant qu'avec l'énergie solaire il était possible de monter à 3500 degrés et de passer à 1000 degrés en 1 seconde !

Après avoir été lancée en 1983 le développement et les investissements ont été abandonnés 3 ans après avec pour raison officielle un manque de rentabilité comme au temps de De Gaulle.
Actuellement une tour de 105 mètres de hauteur et 195 héliostats installés sur 102 hectares produisent 670 kWc (la consommation d'environ 500 foyers domestiques). La technique de stockage par sels fondus (mélange de nitrate de potassium et nitrate de sodium fondu) pour stocker l'énergie et lisser ainsi la production électrique sur 24 heures démontre que la technologie solaire thermique est réalisable sans rejets et surtout avec une énergie abondante et gratuite : le solaire.

1) Centrales thermiques à tour

La centrale thermique comme celle de San Lùcar à côté de Séville en Espagne développe une quantité importante d'électricité 300MV alimentant 180000 foyers. La concentration des rayons du soleil agit sur une turbine produisant de l'électricité.

2) Centrales solaires à capteurs paraboliques

Ces centrales solaires utilisent un moteur Stirling placé sur le foyer de la parabole. Le moteur Stirling transforme la chaleur solaire captée en un mouvement sur un alternateur qui produit de l'électricité.
Un récepteur parabole fait office de concentrateur solaire, un système électrique automatisé permet de suivre la course du Soleil. La concentration des rayons chauffe un gaz contenu dans la source chaude d’un moteur . Celui-ci ne transforme pas le mouvement de translation en rotation, car ce moteur est généralement pourvu d’un alternateur linéaire qui produit l’électricité.

3) Centrales thermiques à capteurs cylindro-paraboliques

De longs miroirs hémicylindriques tournent autour d’un axe horizontal afin de suivre le parcours du Soleil.
Un fluide caloporteur circulant dans un tube horizontal monte ainsi jusqu’à 500° C. Les calories transférées à un circuit d’eau produisent de la vapeur qui actionne une turbine électrique.

4) Centrales thermiques solaires à effet de cheminée solaire

Ces types de centrales utilisent l'énergie solaire pour créer une différence de température entre la partie haute et basse d'une cheminée.
La thermo-circulation de l'air fait tourner une turbine d'alternateur pour produire de l'électricité.

point positif solaire

Avantages centrales thermiques solaires

  • Le soleil offre une puissance colossale d'énergie gratuite.
  • L'avantage indéniable est relatif à la puissance fournie similaire à celle des centrales à énergies fossiles, et ce, sans pollution ni émission de gaz à effet de serre.
point négatif solaire

Inconvénients centrales thermiques solaires

  • L'inconvénient majeur est que ces installations nécessitent beaucoup d’espace,
  • l'autre inconvénient est lié au fait que ces centrales ne fournissent pas d'électricité la nuit.

Comment gérer l'énergie ?

  • soit, l'énergie est stockée : Une partie de la chaleur solaire apportée par le circuit primaire pendant les heures d'ensoleillement est stockée dans des volumes tampons afin de l'utiliser en absence de rayonnement
  • soit, on utilise une énergie fossile conventionnelle (gaz) pour prendre le relais du soleil la nuit.

L'énergie solaire

L'énergie solaire est abondante, gratuite et sans rejets. Soit ce sont des capteurs thermiques qui produisent l'eau chaude solaire, soit ce sont des panneaux photovoltaïques qui transforment les photons en courant continu.

panneaux-photovoltaiques-solaires-production-electricite

La taxonomie ou classification des énergies

Instaurée en 2020, la taxonomie donne une classification des activités économiques qui offrent un impact favorable sur l'environnement. Son objectif est d'orienter les investissements vers les activités dites "vertes" pour s'acheminer vers la neutralité carbone. Le but est de favoriser le financement des énergies qui permettront de réduire les émissions de CO2.

L'union européenne et les énergies vertes

L'UE montre peu d'engouement pour les énergies renouvelables. Dans l’Union européenne, les énergies renouvelables – solaire, hydraulique, biomasse, éolien et géothermie – ne représentent que 18,2 % de la production d’électricité et 11,7 % de la consommation finale d’énergie.

Les énergies de transition

En février 2022, l'UE a fait passer le gaz et le nucléaire dans le mix classifiant ces 2 systèmes comme énergies de transfert en les nommant énergies de transition.

En France, le nucléaire

  • Un président de la république l'avait reconnu : Le tout nucléaire à été une erreur collective.
  • Le 10 février 2022, le président sortant a déclaré un renouvellement du parc nucléaire avec la construction de 6 réacteurs supplémentaires. Problème : les caisses de l’État et d'EDF sont vides.
  • Le 1er juin 2010, la patronne de l'Ex AREVA devenu ORANO avait annoncé la vente et la construction de 60 réacteurs d'ici 2020 en précisant 45 EPR et 15 ATMEA un nouveau modèle qui n'est jamais sorti des bureaux d'études. (Source Le Monde 1er juin 2020).

Jean Lassalle

(1) Jean Lassalle député et homme engagé depuis 2002, candidat à l'élection présidentielle 2022 a écrit dans son dernier ouvrage la France authentique : « l'énergie solaire est infinie et prometteuse ». Enfin quelqu'un de sensé !
C'est l'une des raisons traitant de l'énergie qui m'a fait m'intéresser à ce personnage trop méconnu que les médias caricaturent logiquement puisqu'ils sont à la solde de puissants qui possèdent et détournent l'information à leur profit. Pour lui, qui a les pieds sur terre, la souveraineté passe par le développement du solaire sous toutes ses formes (thermique et photovoltaïque) et l'investissement dans la recherche fondamentale (avec nos cerveaux français).

Picbleu décrypte l'information

  • Démêle le vrai du faux
  • Vous tient bien informés
  • Protège votre santé
  • Agit pour l'environnement.



Recherche de mots clefs dans les articles

25 articles