10 obligations DTU 45.11 isolation thermique combles perdus

Voir les articles de même catégorie Isolation naturelle | Isolation normes

Sommaire


Le NF DTU 45.11 est une norme qui régit les règles de l'art c'est-à-dire les procédés d’isolation des combles par soufflage de laine minérale ou de ouate de cellulose. Ce document s'applique pour les travaux en neuf ainsi que les chantiers de rénovation thermique. Qu'est-ce qu'unDTU? Quelles sont les obligations à respecter pour l'isolation thermique des combles ?Pourquoi isoler les combles perdus ?Quel type d'isolant thermique et phonique préférer ?


LeDTU 45.11

Le DTU NF 45.11 paru en mars 2020, encadre les travaux d’isolation des combles perdus par soufflage. Ces normes valables pour la rénovation comme pour le neuf ont remplacé le CPT N° 3560 du mois de juin 2009. Le strict respect du DTU est la seule façon de sécuriser et de garantir la mise en œuvre dans le respect de cahier des charges tout travaux d'amélioration thermique.

Le DTU 45.10

Cet autre norme parue en juillet 2020, concerne les travaux d'exécution d'isolation de combles par l'intérieur réalisés avec des isolants en laines minérales manufacturées de verre ou de roche (panneaux ou rouleaux, surfacés ou non), pour locaux résidentiels ou non résidentiels.Elle couvre toutes les zones climatiques françaises à l'exception du climat de montagne.

Qu'est-ce qu'un DTU ?

Ce document est très important notamment lors d'un désordre, car les assurances se servent des DTU pour se dédouaner.

La norme NF DTU 45.10

Cette norme traite, entre autres, des dispositifs d’éclairage encastréstout en renforçantradicalement les précautions au regard du risque incendie.
Elle donne des préconisations très précises sur l’isolation et le traitement de l'étanchéité à la vapeur d'eau dans les combles perdus.
Le DTU 45.10 sert de support à l’ensemble des intervenants : maîtres d’œuvre, donneurs d’ordre, architectes, bureaux d’études ou maîtres d’ouvrage.
Il figure dans le cahier des clauses techniques types Norme française homologuée par décision du Directeur Général d'AFNOR (juin 2020).

  • Le NF DTU 45.10 homologué en juin 2020 concerne l’isolation des combles en rampant ou en plancher.
  • La Commission Chargée de Formuler des Avis Techniques (CCFAT) a décidé le 9 juin 2016 ce passage dans le domaine traditionnel.
  • Les conditions de mise en œuvre de ces isolants en vrac dans les combles perdus, ont été définies dans le NF DTU 45.11 de mars 2020.

L'isolation des combles perdus

  • Les combles perdus sont la partie du toit dont la hauteur ne permet pas d'être utilisée pour en faire une pièce habitable ou de rangement.
  • Cette partie à isoler est une zone d'air stratégiquesituée entre le plafond et le toit du logement.

Le soufflage d'isolant en vrac

Le soufflage d'isolant en vrac est la méthode économique la plus employée (75 % du marché) pour réduire les déperditions thermiques dans le neuf comme dans l’existant.

Sur la photo, un tuyau glissé entre les tuiles insuffle l'isolant dans les combles perdus. Photo Picbleu.

isolation des combles perdus

Les 10 obligations duDTU 45.11

L'isolation de combles perdus est une opération coûteuse, même lorsque l'opération est financée par des primes versées par de grandes entreprises privées (EDF, Engie, Leclerc, Leroy Merlin, etc.) et que les particuliers ne payent qu'un euro.

Une pose correcte gage de longévité

Le choix du matériau isolant est important, mais la qualité de la pose est essentielle, car l'efficacité, la sécurité et la longévité en dépendent.

1. Repérer le chantier par une pré-visite

  • Avant de démarrer, il fauteffectuer au préalable une visite technique du chantier avec un passage physique dans les combles et non une simple observation visuelle.
  • À la suite de cette pré-visite, uncompte-rendu doit être remis au client.

2. Protéger lesspots d'éclairages

  • Tout l'appareillage électrique (transformateurs, spots lumineux, lampes LED, etc.) doit être protégé par un système anti incendie.
  • Il existe des capots spots ignifugés qui évitent la surchauffe des ampoules, la fuite de calories ou pire un départ de feu.

3. Repérer toute l'installation électrique

  • L’entreprise chargée de l'isolation doit coller sur chaque tableau électrique une étiquette signalétique du type de soufflage d'isolant vrac pour informer tous les futurs corps de métier du bâtiment.

4. Surélever les caissons de VMC

  • Les boîtiers de Ventilation Mécanique contrôlée, double flux ou par insufflation doivent être fixés (par un système résistant et non bruyant) au-dessus de l'isolant.
  • Ils ne doivent pas être noyés dans le volume de l'isolant comme on le constate trop souvent.

5. Poserdes réglettes

  • Elles permettent de visualiser la hauteur de l'isolant et son affaissement.

6. Poser une membraneisolante

La pose d’une membrane est indispensable dans les cas suivants :

  • En présence d'un plancher en bois de type lambris ou frisette.
  • Lorsque le plancher du comble ne permet pas d’assurer l’étanchéité à l’air (parquet, lambourdes avec plancher bois, etc.).
  • Lorsque la couverture est réalisée en bardeaux bitumineux, ou shingle.
  • En zone climatique très froide
  • Lorsque le bâtiment est climatisé (hors DTU) et si le plancher est perméable à la vapeur d’eau (exemple d'un plancher léger).

7. Poser un déflecteur de protection

  • La hauteur du déflecteur doit dépasser de 10 cm au minimum de celle de l’isolant.
  • Undéflecteur sert à éviter que l’isolant soit en contact direct avec la couverture (tuiles ou ardoises) afin de maintenirune libre circulation de l’air.
  • La condensation pourrait entrer en contact avec le matériau isolant et créer des désordres (humidité permanente, moisissures, etc.).

Ledéflecteurpeut êtreréalisé avec plusieurs types de matériaux :

  1. Plaque de plâtre type BA13
  2. Bandes d’écrans de sous-toiture
  3. Métal
  4. Bois, contreplaqué, etc.

8. Étanchéifier la trappe de visite

Lorsqu'une trappe de visite a été installée dans le plafond de l'habitation pour permettre d'accéder aux combles, il faut que celle-ci soit étanche et isolée.

  • Le contour de trappe doit dépasser de 5 cm l’épaisseur de l’isolant.
  • La trappe de visite doit être isolée avec unproduit semi-rigide,
  • Le produit employé doit posséderun coefficient R au moins égal à celui de l’isolant soufflé.

9.Vérifier la capacité du support

  • Vérifier le poids que peut supporter le plafond est essentiel,
  • Lorsque l'on rénovesans modifier le plafond existant, la masse totale de l’isolant est limitée à 10 kg/m2.
  • Lorsque le plafond est réalisé en plaques de plâtre avec ossatures métalliques d'un espacement de 60 cm, les dispositions du DTU 25.41 stipulent de souffler au maximum 6 kg par m2.
  • Les structures métalliques peuvent être posées tous les 0.40 ou 0.60 m. Le professionnel qui viendra voir le chantier sur place considérera que le plafond suivant l'écartement pourra supporter entre 10.5 et 15 kg au mètre carré.
  • Avec un plancher hourdi ou avec des poutres, il est possible de mettre un maximum d'isolant sans problèmes.

10Vérifier les écarts au feu

  • L’arrêtoir constitué d’une plaque de métal, de plâtre ou d’un panneau rigide d’isolant classé résistant au feu doit dépasser l'isolant de 10 cm.
  • Il est prudent d'éloigner au maximum tout conduit d'évacuation de gaz brûlés (gaz, granulés de bois, fioul, etc.
  • Attention aux conduits de cheminée fonctionnant au bois (cuisinières, poêles inserts, chaudières, etc.) dont la température peut être très importante.
  • Ces travaux d'importance capitale doivent être confiés à des professionnels sérieux.

POUR ALLER PLUS LOIN
Quelle quantité nécessaire d'isolant pour isoler une maison ?


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

900 articles

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

L'effet de serre est dû aux gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations qui rencontrent d’autres molécules de gaz, répétant ainsi le processus et créant l'effet de serre, d'où une augmentation de la chaleur. 

Convertir le fioul domestique Règles de conversion

Le calcul des équivalences litres fioul/tonnes repose sur des règles de conversion standardisées : 1 litre de fioul = 10 kWh.  Il est possible de passer du kilo à la tonne, puis au kilowattheure. Équivalences litre/tonne : les règles de conversion. Un mètre cube est équivalent à 1000 litres. A une température de 15°C, la masse volumique du fioul est comprise entre 0,830 et 0,880 kilogrammes par litre.​

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Bois énergie composition chimique carbone hydrogène azote eau

Lorsque l'on découvre la composition chimique du bois, ses utilisations très diverses (charpente, chauffage, pâte à papier, isolation, carburant, etc.), on s'aperçoit que le bois est vertueux dans certaines applications (même en recyclage) en raison de ses propriétés mécaniques, sa tenue au feu à haute température, son captage de carbone (il stocke le CO2 ou dioxyde de carbone) et non écologique ni renouvelable quand il est utilisé comme combustible, car sa combustion et les résidus qu'elle entraine ont un impact négatif sur l'environnement.

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Gaz propane en citerne Locataire louant un logement avec cuve GPL

Locataire louant un logementCas pour un locataire louant un logement équipé avec une citerne de gazFrais de locationDans le cas d'une maison louée équipée d'un chauffage gaz avec citerne à qui incombent les frais de location ?Le bailleur doit prendre en charge les frais de location, d'abonnement ou d'entretien de la citerne.La livraison de gaz propane GPL s'effectue en phase liquide grâce à un tuyau souple situé...

Charger plus d'articles