Quels sont les vrais inconvénients d'une pompe à chaleur ?

Temps de lecture: 11 min , Dernière mise à jour: 13/01/2024
Voir les articles de même catégorie:
Pompes à chaleur > Pompe à chaleur rentabilité

Sommaire


Les réponses à connaître sur les pompes à chaleur électriques : le COP, la pollution, le niveau sonore, la réglementation, l'investissement, l'obsolescence programmée, le coût pour la nation. Elle est parée de toutes les vertus. Mais, est-elle vraiment l'énergie décarbonée et aussi intéressante que les vendeurs nous décrivent ?

Pompe à chaleur : énergie idéale ?

En raison de son prix élevé et de sa durée de vie limitée, la rentabilité n'est malheureusement pas toujours au rendez-vous. Surtout pour les usagers fioul qui basculent à la PAC et qui sont surpris par la consommation au mieux égale au pire supérieure à leur ancienne consommation. Parfois inefficaces dans certaines régions froides pendant lesquelles en période hivernale ce sont de coûteuses résistances électriques qui dégivrent et font l'appoint.

Il existe les pompes à chaleur air-air qui brassent l'air (photo) et les modèles air-eau branchées sur des radiateurs ou plancher chauffant à eau.

Pompe à chaleur air/air

Avantages

Avantages de la pompe à chaleur

Quels sont les points positifs de la pompe à chaleur air eau ?

En termes d'implantation

  • La pompe à chaleur air eau s'adapte à une rénovation ou pour une construction neuve.
  • Elle s'intègre facilement à une installation de chauffage existante à eau chaude (radiateurs ou plancher chauffant),
  • Certains modèles peuvent alimenter un circuit d'eau chaude pour un chauffage en haute température, même si l'opération n'est pas recommandée.
  • Si le logement est déjà équipé avec du gaz, il est préférable d'opter pour une mise en relève ce qui est mieux surtout si l'appareil de chauffage est récent (exemple chaudière à condensation à gaz).
  • Avec un système de chauffage central par radiateurs à eau à haute température, une pompe à chaleur air eau peut y être mise en parallèle, mais par temps froid la consommation électrique sera plus élevée qu'au gaz.
  • Avec des radiateurs à eau à basse température ou un plancher chauffant à basse température, une pompe à chaleur air eau peut y être directement raccordée. Suivant la région un appoint autre qu'électrique sera indispensable.

En termes de production d'eau chaude sanitaire

  • Une pompe à chaleur air eau, en fonction de l'installation, peut chauffer l'eau sanitaire ou celle d'une piscine (Notez que le solaire est plus adapté et beaucoup moins coûteux dans ce cas).
  • La pompe à chaleur air eau est relativement facile à installer.

En termes d'efficacité

  • Pour une consommation électrique de 1 kWh, la PAC fournit (en théorie à + 7 degrés et en conditions idéales de laboratoire) 2,5 à 4 kWh d’énergie de chauffage (des brochures annoncent 7 kWh !). Les performances énergétiques sont exprimées en SCOP. Le COP est une donnée ponctuelle à certaines conditions normées Le COP, c'est un nombre qui exprime le rapport de chaleur utile à l'énergie électrique utilisée par une pompe à chaleur. Si la valeur du COP est inférieure à 2, la pompe à chaleur ne fonctionnera pas de manière économique et sera aussi coûteuse qu'un convecteur électrique, le COP doit au minimum s’élever à 3.

En termes de confort

  • La PAC ne dégage pas d'odeurs à la différence d'une chaudière à fioul domestique ou à bois.
  • Certaines pompes permettent de remplacer la climatisation, en produisant du froid pendant l’été. (Le meilleur moyen plus écologique est toutefois d'améliorer l'inertie et l'isolation du bâtiment).

En termes de primes

  • La pompe à chaleur air-eau est éligible aux Primes Énergie, aux aides et subventions proposées afin de faciliter le financement d'une pompe à chaleur air-eau.
  • L'éco prêt à taux zéro est disponible pour l'installation d'une pompe à chaleur air eau.
  • L'installation d'une pompe à chaleur ne nécessite pas de démarche administrative.
  • La pompe à chaleur air eau bénéficie comme tous les travaux d'amélioration énergétique de la TVA à taux réduit à 5.5 %.
  • Elle permet de recevoir des aides Maprimrénov mais comme toute prime, ne vous laissez pas aveugler : voyez et calculez votre intérêt financier sur 10 ans.
Inconvénients des pompes à chaleur

Inconvénients pompe à chaleur

Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur air eau ?

En termes de coût de fabrication

Il est facile de faire le parallèle avec les voitures électriques que les « milieux autorisés » nous présentent à tort comme « écologiques ». Le slogan est de préserver la planète en changeant les voitures thermiques par des modèles à batterie ! Un véritable tout de passe passe de l'industrie automobile qui n'arrive plus à vendre ses modèles. TOUTES les marques font fabriquer leurs modèles en Chine et bientôt ce seront 400000 véhicules qui traverseront les océans chargés sur des porte containers géants. On se plaignait du transport du brut sur des pétroliers de 30000 tonnes avec des moteurs de 13000 chevaux. Pour les pompes à chaleur, il est beaucoup plus rentable de faire fabriquer dans des pays où les charges sont plus basses qu'en France. Les sites mettent fabriqué en France, mais nous connaissons la provenance.

  • Le coût de fabrication d'une pompe à chaleur est faible (toujours fabriquée dans les zones où la main-d'œuvre est peu chère), mais le prix de vente est très élevé.
  • Il serait intéressant de mettre une voiture de 10 000 euros à côté d'une pompe à chaleur de la même valeur et de comparer.
  • En demandant au vendeur de vous expliquer l'écart entre le coût réel de ses composants (groupe de froid, unité extérieure, carte électronique, etc. ) et le prix de vente,
  • On peut faire le rapport avec un portable vendu à plus de 1000 euros dont le prix se décompose de 125 euros de matière première, 50 à 60 euros de puce électronique et 350 euros de frais divers (pub),
  • Certains composants (parfois la totalité) d'une pompe à chaleur air-eau sont fabriqués dans des pays émergents (Chine) dans lesquels les usines utilisent principalement le charbon comme énergie.

En termes d'investissement

  • L'investissement total d'une installation de pompe à chaleur air eau est relativement élevé. Un montant qui semble exagéré (aides fiscales avez-vous dit ?).
  • Pour une PAC air/eau, l'investissement pour une installation complète pour une surface chauffée de 100 m2, est de l'ordre de 8000 € à 20000 €.
  • Pour une PAC géothermique l'investissement atteint parfois 50000 € pour une installation complète.

En termes de prix

On pensait être "protégés" avec le TRV (Tarif réglementé de Vente) de l'électricité, il n'en est rien. La dernière hausse en août 2023 de 10% du prix du kWh démontre que le prix de l'électricité continuera a devenir de plus en plus cher. L'avenir réserve de mauvaises surprises pour les budgets chauffage.
Or une PAC demande de l'électricité et ce n'est pas avec des panneaux photovoltaïques, même si des vendeurs tentent de vous le faire croire, que vous pourrez l'alimenter (surtout au moment où vous en aurez le plus besoin en hiver).

En termes de puissance

  • L'installation d'une pompe à chaleur nécessite de demander à EDF si le lieu permet au réseau d'assurer assez de puissance électrique.
  • Certaines localités en raison de la faiblesse du réseau électrifié ne permettent pas d'installer une pompe à chaleur.
  • Certaines installations fonctionnent en triphasé à l'abonnement élevé.

En termes de bruit

  • L'unité extérieure d'une pompe à chaleur émet un bruit continuel qui s'accentue avec le vieillissement (attention aux personnes au sommeil léger et aux voisins).
  • Le niveau sonore émis par de nombreux modèles de pompe à chaleur est parfois non négligeable surtout lorsqu'elle vieillit. L'impact sonore d'un groupe extérieur engendre des conflits de voisinage.

En termes de confort

  • Il faut éviter tout ce qui brasse l'air et les polluants : le gainable est un exemple à ne pas suivre.
  • La clim réversible qui ne coûte pas cher brasse l'air et fait inhaler les nombreux polluants en suspension dans l'air.
  • Un occupant respire 15000 litres d'air par jour parfois chargé de produits nocifs.

En termes de coût de fonctionnement

  • La production de climatisation en été par la PAC est coûteuse, car la consommation électrique en période estivale peut doubler le budget par rapport à la saison hivernale.
  • Une pompe à chaleur demande un logement bien isolé donc implique d'effectuer des travaux d'économies d'énergie.
  • L'électricité est amenée à fortement augmenter même si un coûteux bouclier de 8 milliards d'euros pour limiter la hausse du kWh à 4 % a été mis en place en 2022, le prix à payer par la suite sera important.

En termes d'efficacité

  • En théorie, une pompe à chaleur air eau peut fonctionner entre -20 ° et + 40 °, mais plus la température est basse et plus le rendement de la pompe à chaleur air eau est faible.
  • Nous considérons le seuil à + 7 ° sur lequel les calculs des COP sont établis dans des conditions idéales de laboratoires.
  • Dans des régions froides, il est donc préférable de conserver la chaudière existante gaz en relève du système de pompe à chaleur air eau ou un appoint bois à condition que l'appareil soit labellisé Ecodesign 2022.

En termes de fiabilité

  • L'unité extérieure se dégrade rapidement en milieu marin (l'air salin dégrade les métaux).
  • L’amortissement de l’installation est long, pouvant aller à plus de 10 ans.
  • La durée de vie est en moyenne de 10 ans
  • Comme pour l'électroménager l'intérêt des fabricants est le renouvellement. Les pièces sont introuvables après quelques années.
  • Les cartes électroniques fabriquées en totalité en Asie notamment à Taïwan sont vendues à prix d'or.

En termes de matériaux

  • Ainsi la fabrication d'une pompe à chaleur air eau participe directement aux principales émissions de gaz à effet de serre.
  • Les fluides frigorigènes ont un impact négatif sur l'environnement
  • La pompe à chaleur est composée d'électronique particulièrement polluante. Une usine de semi-conducteurs basée à Taïwan consomme 68 millions de tonnes d'eau par an. Pensez-y lorsque vous achèterez un produit.

En termes d'écologie

  • Les inconvénients d'une pompe a chaleur air eau sont aussi d'ordre écologique lorsque l'on sait que l'électricité est produite à 74% à partir du nucléaire.
  • Une PAC est un appareil électrique qui mobilise des centrales grandes consommatrices d'eau (1).
  • L'électricité étant majoritairement produite à partir d'énergies fossiles, y compris à partir de l'uranium.
  • L'uranium fait l'objet depuis juillet 2021 d'une hausse importante suite aux actions de fonds spéculatifs qui achètent ce combustible (yellow cake) en grande quantité.
  • Le fonctionnement d'une pompe à chaleur air eau participe au réchauffement climatique.
  • Le stockage des matières nucléaires pose un énorme problème de sécurité. Le discours général rassurant tend à minimiser les dangers en relativisant les chiffres.
  • Les déchets radioactifs dégagent une radioactivité gigantesque qui implique des protections massives pendant des milliers d’années.
  • Ces déchets sont stockés dans des installations de surface occupant 600 hectares plus des installations souterraines s’étendant sur 15 km². (Source Andra).

L'industrie nucléaire en France consomme 19 milliards de m3 d'eau par an. Plus que l'agriculture.

principe-fonctionnement-centrale-nucleaire-avec-aerorefrigerant

Légende

(1) Les réacteurs très gros consommateurs d'eau

  • La turbine qui produit l'électricité fonctionne par de la vapeur d'eau sous pression.
  • Le circuit doit être refroidi par de l’eau pompée directement sur le cours d'eau sur lequel le réacteur est installé.
  • Le prélèvement d’eau pour un réacteur de 1 000 à 1 300 MW est de l’ordre de 3 m3 par seconde.
  • Par exemple : les 2 réacteurs de la centrale de Golfech soustraient du fleuve la Garonne environ 220 millions de m3 par an,
  • Leurs tours réfrigérantes de refroidissement évaporent 40 millions de m3 par an.

LE SAVIEZ-VOUS ?
carbone-doit-il-etre-considere-comme-seul-polluant">Le CO2 est-il le seul polluant ?

Conclusion sur la pompe à chaleur

  • Concernant les chaudières au fioul domestique, ce produit pétrolier est trop polluant pour l'eau, le sol et l'air avec la production d'aide sulfurique responsable des pluies acides. Le biofioul composé à 100% d'EMAG de colza le remplacera en…2040.
  • Les chaudières hybrides couplent avantageusement une pompe à chaleur à une chaudière à condensation,
  • La chaudière hybride est un système beaucoup plus efficace qu'une installation d'une PAC seule en relève de chaudière qui relève plus du bricolage que d'une installation efficiente.
  • Mais encore faut-il choisir le bon modèle fiable.
  • La maison aux normes RT 2012 permettait de limiter les besoins en chauffage, la maison RE 2020n'aura que de très faibles besoins énergétiques donc juste d'un appareil en appoint occasionnel.

Les inconvénients de la pompe à chaleur

Conseil de bon sens

Il faut isoler avant de penser énergie, il faut éviter d'en consommer en isolant avec de la ouate de cellulose un excellent isolant biosourcé pour améliorer l'inertie du logement.

https://picbleu.fr/les-articles/comparer-les-prix-des-energies-en-equivalences-energetiques-kwh


Recherche de mots clefs dans les articles

10 articles

Fin des articles