Les pompes à chaleur sont trop chères en prix et pour l'environnement

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 05/03/2024
Voir les articles de même catégorie:
Pompes à chaleur > Pompe à chaleur rentabilité

Sommaire


On lit sur les blogs des fabricants de pompes à chaleur "sont-elles chères et bruyantes" ? Cette question résume les 2 principaux inconvénients des pompes à chaleur destinées normalement à augmenter le pouvoir d’achat des ménages moyens et modestes pour leur mode de chauffage.

L'argument bas carbone

Les vendeurs expliquent qu'en raison du changement climatique et de la hausse des prix des énergies fossiles, les pompes à chaleur sont une alternative de plus en plus intéressante sur le marché du chauffage. Ils oublient de dire que le prix de l’électricité progresse à une vitesse foudroyante !
Et que la fabrication des équipements des énergies renouvelables est très polluante !

Les pompes à chaleur sont trop chères

Les PAC air/eau coûtent trop cher par rapport à leur coût de fabrication, les marges tiennent évidement compte des aides : en moyenne 14 000 €, avec des montants qui varient de 8000 à 22 000 € suivant les marques et les entreprises.

Installer des pompes à chaleur chez des ménages modestes très modestes ou précaires ne leur rend pas service, car l'électricité est plus chère que le bois qu'ils emploient majoritairement. Des lecteurs nous contactent déçus, car les aides de l’État leur avaient permis d'installer une pompe à chaleur air/eau, mais leurs revenus ne leur permettaient pas de payer les factures électriques. Des entreprises vendeuses de primes n'avaient pas hésité à poser une PAC dans des logements peu ou moyennement isolés chauffés souvent au fioul ou au bois.

Au regard des composants comment s'explique le prix de vente des pompes à chaleur ?

Pompe-a-chaleur-technologie-chere.jpg

Des températures inadaptées

Une pompe à chaleur produit de l’eau chaude idéalement entre 32 et 45 degrés avec un plancher chauffant. Mais sur des installations anciennes dont les radiateurs sont brûlants quand on y pose la main en hiver, les PAC n'ont pas la capacité de produire de l'eau suffisamment chaude. Des résistances électriques font l'appoint lorsque la température baisse avec une circulation d'eau chaude qui dépasse les 55 °C en saison hivernale en montrant des signes limites.

Dans les constructions d'avant 1980, la température de l’eau envoyée vers les radiateurs est élevée de l'ordre de 80°C par grand froid. Si l'on remplace une chaudière par une pompe à chaleur, celle-ci devra produire de l'eau chaude au-delà de sa capacité propre de 55 °C en hiver. Elle fonctionnera avec des résistances électriques comme un simple convecteur.

La dépendance à l'électricité

L'installation systématique de pompes à chaleur tout azimut ne peut que renforcer la dépendance de la France au gaz, russe ou provenant d'autres pays, ainsi qu’au fioul, au bois et au charbon.

La PAC reste un appareil électrique dont l'usage par temps froid entraîne une forte augmentation de la pointe électrique hivernale qui imposent chaque année la mise en marche en plus des centrales nucléaires des centrales thermiques fortement productrices de CO2 (y compris celles produisant de l'électricité de la pire façon qu'il soit en brûlant le bois des arbres précieux de nos forêts.
En résumé un fonctionnement peu « écologique », ce terme ne s'appliquant qu'à la nature.

Les primes vont augmenter la pollution

Les aides poussent les usagers à acheter des appareils électriques qui lors des pointes électriques en hiver, accentueront la pollution qui ne fait qu'augmenter, les appareils à bois énergie ne font pas mieux.

La seule solution est de réduire les besoins énergétiques du bâtiment en le rénovant pour arriver à un niveau basse consommation le plus proche possible des maisons RE 2020. Il faudrait que les primes soient uniquement versées pour isoler.

Les maisons RE 2020 sans chauffage

Ces nouveaux bâtiments aux normes RE 2020 sont parfaitement isolés.

  • Pour les constructions neuves qui représente 1% des habitations les besoins en énergies sont très faibles.
  • Les maisons passives n'ont pratiquement plus besoin de chauffage (juste pour la production d'eau chaude, plus un appoint ponctuel dans certaines régions) et les maisons positives produisent même de l'énergie électrique !

Equivalences des énergies




Recherche de mots clefs dans les articles

10 articles
Dernière mise à jour le 02/10 à 12:24

Remplacer votre chaudière par une pompe à chaleur ?

Dernière mise à jour le 08/03 à 10:09

COP et SCOP Mesure de l'efficacité pompe à chaleur Quelle différence ?

2082 vues

Dernière mise à jour le 05/03 à 11:09

Les pompes à chaleur sont trop chères en prix et pour l'environnement

2180 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:07

COP pompe à chaleur annoncé par les marques Est-il réaliste ?

2448 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:22

Questions sur le chauffage par une pompe à chaleur PAC

2649 vues

Dernière mise à jour le 30/01 à 21:26

Je change chaudière gaz pour pompe à chaleur Bon plan ou pas

6349 vues

Dernière mise à jour le 10/03 à 09:05

COP Coefficient de performance énergétique (pompe à chaleur)

7979 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:28

Coupler chaudière gaz et pompe à chaleur est-il rentable ?

11583 vues

Dernière mise à jour le 13/01 à 20:17

Quels sont les vrais inconvénients d'une pompe à chaleur ?

20067 vues

Dernière mise à jour le 15/01 à 23:05

Avantages et inconvénients des pompes à chaleur électriques

41092 vues


Fin des articles