Questions sur le chauffage par une pompe à chaleur PAC

Temps de lecture: 14 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Pompes à chaleur > Pompe à chaleur rentabilité

Les PAC (Pompes à chaleur) jouissent d'une bonne réputation du public, la publicité savamment orchestrée a permis de donner une excellente image de produit « propre » et magique, car récupérant les calories gratuites contenues dans l'air, l'eau ou le sol. Elles restent des générateurs de calories fonctionnant à l'électricité en théorie dans un rapport de 30 % d'énergie électrique payante et 70 % d'énergie gratuite. Elles sont intéressantes uniquement dans certaines régions dans des logements parfaitement isolés.

 

De là à les qualifier de renouvelables, il y a un pas, car en dessous d'une certaine température, ce sont des résistances électriques qui prennent le relais. L'électricité n'est pas aussi « décarbonée » qu'on le dit surtout lorsque l'Allemagne qui troque son électricité produite avec 27 centrales thermiques à charbon avec la France qui lui procure du gaz en échange et tous les pays Européens remettent en service pour l'hiver 2022 leurs centrales thermiques à charbon. La France en a 2 une dans la Loire Atlantique l'autre en Moselle. 

Il va falloir filtrer ses narines avec un masque FFP2 (dont le brevet est Français, mais la fabrication Chinoise). Car entre les milliers de consommateurs qui se sont équipés avec des appareils électriques (gros écrans TV, smartphones qu'il faut recharger tous les jours, pompes à chaleurs et bientôt voitures électriques !) la demande en électricité va exploser et la qualité de l'air se dégrader fortement. Pour l'électricité, l'Etat providence met en place un « bouclier énergétique », mais jusqu'à quand les finances publiques pourront elles le permettre ?

L'isolation est préférable à la pose d'une pompe à chaleur pour la climatisation, car les centrales nucléaires auront de plus en plus de mal à se refroidir avec la raréfaction de l'eau. Photo Picbleu

installation-pompe-à-chaleur-air-air-clim-réversible-poseur

Questions/réponses sur les PAC

Avant de vous précipiter pour signer le devis élevé que vous présente le vendeur qui vous a convaincu « d'énergie écologique », d'économies substantielles et vous a fait miroiter la prime qui permet de baisser le chiffre énorme pour un appareil dont les fabricants vous indiquent « fabriqué en France » alors qu'au mieux il est monté en France. Parce qu'il est beaucoup plus rentable pour TOUT de faire fabriquer en Chine. Des parpaings de construction viennent de Chine ! TOUS les constructeurs automobiles mondiaux vont faire construire leurs véhicules électriques là bas. Si vous avez un appareil Japonais Canon ou Nikon regardez où il est fabriqué (c'est marqué sur le couvercle de l'objectif « Made in China ». Pour les PAC, c'est pareil. Croyez vous avec les charges françaises que l'opération soit rentable ?

Air extérieur air et air extrait air neuf ?

Quelle est la différence entre une pompe à chaleur air extérieur air et une pompe à chaleur air extrait air neuf ?

La pompe à chaleur air extérieur air est la plus répandue dans les logements français, car son système est simple. Cette pompe à chaleur prélève la chaleur contenue dans l’air ambiant extérieur et la restitue à l’air intérieur.

Elle trouve vite les limites de fonctionnement avec les variations de températures de l'air qui changent énormément d'une heure de la journée à une autre. La ventilation de l'air insufflé n'est pas confortable en raison des flux d'air qui brassent les polluants.
La pompe à chaleur air extrait air neuf est utilisée comme climatiseur, elle peut toutefois fonctionner en mode chauffage. Elle couple une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux à une PAC chargée de récupérer la chaleur contenue dans l’air extrait par la VMC.

Dans un logement des bouches d'aspirations situées dans la cuisine, dans la salle de bains et dans les sanitaires extraient l'air vicié chaud, cet air transite sur un échangeur thermique étanche qui récupère les calories pour préchauffer l’air neuf distribué dans les pièces à vivre du logement.

Associer une vraie énergie renouvelable à une PAC ?

Peut-on associer une vraie énergie renouvelable à la PAC ? 

  • Il existe des pompes à chaleur hybrides qui couplent soit le gaz lorsque les températures sont trop basses pour que le fonctionnement de la PAC soit rentable ou parce qu'elle ne peut plus fonctionner sans résistances électriques.
  • Il existe des pompes à chaleur hybrides solaires qui couplent le soleil énergie vertueuse par excellence.
  • Il existe pour ceux qui sont déjà au gaz des systèmes hybrides solaires économiques.

Le puits canadien ou provençal est une solution à penser dans le cadre d'une rénovation, mais il n’a pas que des avantages, car il faut du terrain pour avoir la place d'enterrer le tuyau du puits canadien provençal et il ne constitue pas un système de chauffage assurant la totalité des besoins, il faut donc prévoir un autre système de chauffage en appoint.

Pour l'eau chaude par exemple, une solution réside dans des capteurs solaires qui fournissent une partie de l'eau chaude sanitaire gratuitement.

Quelles sont les précautions à observer pour les PAC « géothermique » ?

Les capteurs horizontaux appelés improprement « géothermiques » sont souvent posés à 60 ou 80 cm de profondeur, parfois même moins.
En cas d’hiver très rigoureux, dans les régions froides ou les régions d’altitude, le sol peut parfois geler à cette profondeur : dans ce cas, la PAC consomme beaucoup, mais chauffe peu ! Il est donc préférable comme cela arrive précisément lorsque les températures sont négatives (en dessous de zéro), dans ces régions froides ou situées en altitude, de prévoir un appoint (par exemple une cheminée avec foyer fermé), sous peine d’avoir un chauffage très insuffisant.

Les capteurs doivent être enterrés à plus de 1 mètre de profondeur afin qu’ils restent hors gel. Mais dans tous les cas, la meilleure solution est d’isoler le bâti de façon à limiter les déperditions et donc de moins consommer d’énergie. L'isolation d'une habitation est le meilleur investissement à faire pour éviter les émissions de gaz à effet de serre et pour limiter le budget énergie.

Mise en garde sur les systèmes de pompes à chaleur géothermiques.

L’intérêt de ces systèmes thermodynamiques est lié à de multiples facteurs, dont la nature géologique du sol ( qui ne doit pas être trop rocheux, trop argileux ou de type remblai). Ce paramètre est parfois insuffisamment pris en compte par les installateurs.
Les fabricants et installateurs annoncent des coefficients de performance (COP) de 3,5 ou 4.

Ce coefficient de performance COP instantané est mesuré dans des conditions optimales du laboratoire. Il est prévu pour de basses températures de chauffage de l’ordre de 35 °C (plancher chauffant ou ventilo convecteurs). Ce coefficient de performance (COP) réel de l’installation, calculé sur une moyenne de l’année, dépend de nombreux facteurs susceptibles de diminuer la performance. Ce coefficient de performance est particulièrement difficile à apprécier, mais tout l’intérêt environnemental et économique du projet dépend de ce coefficient de performance (COP).

COP Coefficient de performance énergétique d'une pompe à chaleur électrique

En pratique, le COP réel d’une PAC géothermique récente est de l’ordre de 3,5 à 4 et celle d’une PAC sur air se situe autour de 1,5. Un calcul simple consiste à baisser le COP théorique de 1 à 2 points pour tenir compte des consommations auxiliaires, d’un circuit de chauffage à plus haute température, et de températures externes plus froides.

Combien de temps dure une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur (PAC) est comparable à du gros électroménager dont on connaît la durée de vie qui est étroitement liée à la qualité de ses composants électroniques. La durée de vie de la pompe à chaleur est très variable...suivant les sources

  1. D'après les chiffres de l’AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur) la durée moyenne de vie serait de 15 ans dans des conditions optimales : qualité du réseau, matériel installé par un installateur possédant le label QualiPAC, entretien régulier, temps d'utilisation non professionnel, etc.
  2. La durée de vie conventionnelle d’une pompe à chaleur est calculée à 17 ans d'après le Journal Officiel de la République française, du Ministère de la Transition écologique du 29 décembre 2021. 
  3. D'après les usagers qui nous contactent pour se plaindre de leur PAC, la durée moyenne est de 10 ans, sachant que souvent des réparations ont été effectuées pendant cette période et ce, quelles que soient les marques.

Quels sont les éléments qui raccourcissent sa durée de vie ?

Les durées indiquées sont capable d’évoluer en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le dimensionnement de départ : la pompe à chaleur (PAC) doit convenir dès le début aux besoins réels de chauffage. C’est justement cette étape de votre projet qui permet d’estimer la puissance véritablement nécessaire de la pompe à chaleur.
  • Les compétences de installateur de la PAC. La pose et la mise en service de l’appareil sont essentiels pour le bon fonctionnement de la PAC.
  • Le choix du bon emplacement pour l’unité extérieure, à l’abri de la neige et des pluies la préservera plus longtemps.
  • En milieu salin en bord de mer les unités se dégradent rapidement comme tous les métaux exposés au sel.
  • Les conditions environnementales : plus il fait froid, plus la pompe à chaleur sollicitée s'use.
  • L’entretien devenu obligatoire : ce n'était pas un luxe.
  • La maintenance d'une pompe à chaleur bien plus qu’un détail, assure votre sécurité de chauffage en hiver et sa durée de vie de l’équipement.
  • Cette vérification régulière obligatoire tous les 2 ans que l'agent SAV effectue est nécessaire afin d'anticiper les usures des pièces les plus sollicitées.
  • La maintenance permet de remplacer les pièces les plus fragiles et d'effectuer les réglages de programmation pour éviter les pannes.
  • Un thermostat d’ambiance augmente la durée de vie de la PAC tout en améliorant sa capacité de chauffe grâce à l'ajustement précis du fonctionnement aux températures extérieures et à la température de consigne (confort).

Quelle est la consommation électrique d'une PAC ?

La technologie utilisée par la PAC produit 100% de chaleur à partir de 70% d’énergie gratuite récupérée dans l’air, le sol ou l’eau, en fonction du type de pompe à chaleur. La pompe à chaleur a besoin d’électricité (les 30% restants) pour le compresseur chargé de comprimer le fluide frigorigène.

De quoi dépend la consommation d'une PAC ?

La consommation électrique d’une pompe à chaleur varie selon plusieurs facteurs :

  1. la surface du logement (en m2),
  2. la hauteur sous plafond (volumes des pièces),
  3. l’isolation du logement, (essentielle : il faut choisir un bon isolant)
  4. le nombre d’occupants, (dans le cas d'une production d'eau chaude),
  5. la zone climatique dans laquelle se situe le bâtiment,
  6. L'altitude (il faut rester très prudent en montagne où les températures peuvent descendre rapidement),
  7. Les habitudes de consommation.

La pompe à chaleur à 1 euro existe-t-elle ?

Elle a été mise en place par des entreprises souvent malhonnêtes. Ce dispositif dont tout le monde pouvait bénéficier notamment les ménages aux revenus très modestes bénéficiaient d’aides publiques et de primes pour l’installation d’une pompe à chaleur. Un commercial venait et vendait PAC+Ballon thermodynamique+isolation+panneaux photovoltaïques et additionnait les aides en gonflant certains travaux pour en diminuer d'autres. Rajoutées entre elles toutes ces aides couvraient une grande partie de l’ensemble de l’investissement. Fort heureusement, depuis 2020, ce dispositif n’existe plus ni l'isolation à 1 euro qui a été un véritable détournement de fonds publics..

Les aides sont-elles versées pour une PAC ?

Il existe différentes aides dont MaprimRénov' pour l’achat d‘une pompe à chaleur. Les subventions disponibles (le crédit d’impôt à été supprimé pénalisant les foyers aisés : ceux qui sont assujettis à l'impôt sur le revenu : des français considérés comme riches), 

Comment se calcule le COP d'une pompe à chaleur ?

Cet indicateur COP (COEFFICIENT DE PERFORMANCE) est toujours calculé par le fabricant dans un laboratoire dans des conditions idéales. Il a le mérite d'exister (comme les normes de consommations en litres aux 100 km UTAC des voitures dont on connaît la fiabilité) pour comparer les constructeurs entre eux. Ce coefficient de performance (COP) représente le rapport entre l’énergie restituée et l’énergie consommée (consommation électrique). Cet indicateur est propre à chaque modèle de pompe à chaleur de la gamme présentée par chaque fabricant. Plus le chiffre est élevé, plus l'appareil produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.

La pompe à chaleur est-elle économique ?

Certainement pas à l'achat dont le prix est stratosphérique compte tenu des composants d'une pompe à chaleur (Made in China). Il serait intéressant que les aides soient plafonnées comme pour les chauffe-eau thermodynamiques vendus initialement à des prix élevés jusqu'à 6000-8000 euros ! des tarifs qui par magie se sont divisés par 2 parce que le seuil a été fixé par l'Etat à 3000 euros. Le prix de la PAC dépend du modèle choisi, mais comme pour les voitures on achète une marque avec l'idée que l'on a d'elle. Une chose est sûre, la pompe à chaleur occupe l'une des premières places dans les intentions d'achat des consommateurs, parfois déçus parce que les chiffres de consommation et d'économies annoncés n'étaient pas au rendez-vous.

Quel est le taux acceptable de fer pour le forage d'une pompe à chaleur géothermique ?

Présent en grande quantité dans les eaux de forage de certaines régions, le fer, oligo-élément indispensable à l'organisme, devient indésirable en raison détérioration des équipements à son contact. Le taux de fer acceptable pour une pompe à chaleur avec un forage est évalué à de moins de 3 %. Ce taux de présence de fer se calcule par une analyse de l'eau après prélèvement. Certaines installations fonctionnent toutefois avec des taux plus élevés 12 % à 20 %, mais l'échangeur se bouche régulièrement. Il est possible d'installer un déferriseur un appareil coûtant environ 1850 € TTC qui éliminera le fer présent dans les eaux de forage.

Attention : le fer doit toujours être dissous dans l’eau au moment du traitement, car si l’eau est stockée dans une cuve tampon entre le pompage et le traitement, une partie du fer s’oxydera, rendant plus difficile son élimination. Il existe une solution consistant à placer un échangeur à plaque qui isolera les eaux ferrugineuses de l'échangeur de la pompe à chaleur. 

Quel est le risque si je ne déclare pas le forage pour ma pompe à chaleur géothermique ?

La possession du terrain ne dispense pas toute personne exécutant un sondage, un ouvrage souterrain, un travail de fouille, quel qu’en soit l’objet, dont la profondeur dépasse dix mètres au-dessous de la surface du sol, d'effectuer une déclaration préalable auprès de la DREAL (article L411-1 du Code Minier).
En cas de non respect de cette disposition du Code Minier un article expose le contrevenant à une amende de 15000 € ( article L512-5 8° du Code Minier). Des contrôles peuvent être effectués par les services concernés.

Quel est le prix du kWh électrique ?

Il est intéressant de comparer les prix des énergies entre elles.



Recherche de mots clefs dans les articles

10 articles
Dernière mise à jour le 02/10 à 12:24

Remplacer votre chaudière par une pompe à chaleur ?

Dernière mise à jour le 08/03 à 10:09

COP et SCOP Mesure de l'efficacité pompe à chaleur Quelle différence ?

1919 vues

Dernière mise à jour le 05/03 à 11:09

Les pompes à chaleur sont trop chères en prix et pour l'environnement

1964 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:07

COP pompe à chaleur annoncé par les marques Est-il réaliste ?

2342 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:22

Questions sur le chauffage par une pompe à chaleur PAC

2570 vues

Dernière mise à jour le 30/01 à 21:26

Je change chaudière gaz pour pompe à chaleur Bon plan ou pas

6146 vues

Dernière mise à jour le 10/03 à 09:05

COP Coefficient de performance énergétique (pompe à chaleur)

7833 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:28

Coupler chaudière gaz et pompe à chaleur est-il rentable ?

11201 vues

Dernière mise à jour le 13/01 à 20:17

Quels sont les vrais inconvénients d'une pompe à chaleur ?

19705 vues

Dernière mise à jour le 15/01 à 23:05

Avantages et inconvénients des pompes à chaleur électriques

41007 vues


Fin des articles