30 Défauts et inconvénients des chauffages à granulés de bois

Temps de lecture: 9 min , Dernière mise à jour: 01/07/2024
Voir les articles de même catégorie:
Chauffage bois et pellet > Granulé de bois

Sommaire


Egalement appelés pellets, les granulés de bois sont de plus en plus utilisés comme source d'énergie alternative et renouvelable (si les forêts ne sont pas confiées aux industriels). Cependant, malgré leurs nombreux avantages, ils présentent également certains défauts et inconvénients qu'il est important de prendre en compte. Dans cet article, nous allons examiner de près ces aspects moins favorables des granulés de bois, afin de mieux comprendre les limites de cette énergie et d'envisager des solutions pour les surmonter.

Le chauffage aux pellets

Les inconvénients des chauffages à pellets sont principalement liés à leur format propriétaire qui implique de devenir tributaires des fabricants de pellets. Leur coût initial est plus élevé par rapport à d'autres systèmes de chauffage, ainsi que la nécessité de stocker les pellets dans un endroit sec nécessite une surface dédiée et adaptée. De plus, le bruit émis par le fonctionnement du poêle à pellets peut être dérangeant pour certaines personnes. Enfin, il est important de noter que l'approvisionnement en pellets pose parfois problème en cas de pénurie sur le marché.

Avantages du granulé

Pour connaître les points positifs du granulé de bois.

Inconvénients du granulé

Les points négatifs du chauffage au pellets :

  1. Un poêle à granulés coûte environ deux fois plus cher qu'un poêle classique à bois.
  2. Les appareils à granulés de bois bénéficient d'aides financières Maprimrénov ce qui génère des hausses de tarifs des appareils.
  3. après la hausse des primes, il était souhaitable que les fabricants de chaudières en tiennent compte dans leurs nouveaux tarifs, mais ce n'est pas le cas pour certains.
  4. La filière de distribution est disproportionnée par rapport à la demande et se heurte aux réticences de la filière traditionnelle bois énergie. Vérifiez la disponibilité des granulés à proximité de votre logement.
  5. Avenir de la ressource incertain.
  6. L'énergie nécessaire à la production de granulés de bois est liée au taux d’humidité de la matière première. Elle se situe entre 1,3 % et 2,7 % du pouvoir calorifique.
  7. Malgré les allégations des vendeurs, un poêle à granulés ne remplace pas un chauffage central constitué de surfaces d'échange thermique (radiateurs, planchers chauffants ou murs émissifs) alimentées par un générateur de calories. L'usage unique d'un poêle centralisé ne doit être considéré que comme un chauffage d'appoint et ne devrait être proposé que comme tel. (Le confort d'un poêle est relatif, il permet un usage relativement économique, mais au détriment du confort thermique)
  8. L’investissement des poêles et des chaudières à granulés obligent à utiliser uniquement ce type de combustible. En cas de pénurie, (à l'inverse des appareils à buches) vous restez complètement dépendant de la filière d'approvisionnement. Dans certaines régions, des difficultés existent à s'approvisionner en granulés.
  9. L’investissement avec des chaudières et appareils performants est encore coûteux et offre un retour sur investissement relativement long.
  10. Dans le cas d'une chaudière granulés avec radiateurs à eau, il faut posséder suffisamment de place et d’espace pour pouvoir installer la chaudière, le système de transport (vis sans fin), le silo de stockage et permettre à un véhicule d’effectuer le chargement.
  11. Produit efficace, mais plus coûteux que le bois en bûches, le granulé est vendu en vrac ou en sac. Le prix du granulé est supérieur au bois en bûches de 30 à 50 % à niveau d'énergie équivalent (pouvoir calorique). Une tonne de granulés de bois équivaut à 460 litres de fioul, une cuve de 2500 litres équivaut pratiquement à un silo de 5 tonnes. Un sac de 15 kg de qualité coûtait avant 2022 environ 4.90 € ttc parfois 3.65 € ttc. (2 à 3 jours de chauffe pour un poêle de 8 kWh). Depuis 2022, le prix du sac avait doublé.
  12. La fragilité de ces combustibles est supérieure à celle des bûches de bois (sensibilité à l'humidité).
  13. Le fonctionnement d'un poêle à granulés occasionne des odeurs liées aux fumées de combustion dans les locaux (mais beaucoup moins d'odeurs qu'une cheminée insert dont le principal polluant est le benzène).
  14. L'émission de fumée ou d'odeurs à l'allumage du poêle est une source d'inconfort (également lors d'un appareil neuf : odeurs de peinture, d'où l'intérêt de choisir un appareil à granulés peint sans solvants pétroliers).
  15. Impossibilité de chauffer avec un autre combustible pour les poêles. Le changement pour une chaudière est possible mais onéreux.
  16. Il faut éviter tout stockage prolongé et tout transport en lieu humide des granulés soit en sac ou en vrac.
  17. Les poêles à granulés de bois fonctionnent avec un moteur électrique (consommation électrique de démarrage/allumage puis ventilateur). Bruit de fonctionnement relativement élevé si le réglage du ventilateur est en position haute ou moyenne vitesse.
  18. Les poêles à granulés de bois fonctionnent avec un moteur électrique rendant le chauffage impossible en cas de coupure de courant (arrêt de fonctionnement en cas de coupure de courant). L'idéal étant de mettre un onduleur qui permet d'épargner la carte mère électronique du poêle tout en évitant les micro coupures d'électricité et une extinction réglée électroniquement.
  19. Les poêles à granulés de bois sont relativement bruyants (moteur électrique et soufflerie). Les chaudières possèdent un mécanisme de chargement également sonore, il faut donc veiller à ne pas les placer à proximité d'une chambre par exemple.
  20. La durée de vie d'un poêle à granulés de bois est sensiblement inférieur à celui d'un poêle à bois (poêle à bois à bûches environ 20 à 30 ans, poêle à granulé : durée inconnue en raison du peu de recul (fabrication et installations récentes). On peut supposer qu'en raison de la présence d'une turbine, d'une régulation et de pièces en mouvement la durée de vie de ces appareils sera limitée par la maintenance et les pièces détachées.
  21. Les granulés de bois obligent à stocker ce combustible soit en sacs de 15 kg soit en vrac. Dans le cas de sacs préférez les sacs papier au plastique trop polluant pour l'environnement. (Le bilan environnemental pour la fabrication des sac en plastique et leur destruction est mauvais).
  22. La manutention due au poids des sacs de granulés de bois (15 kg) peut être un handicap pour des personnes âgées ou à mobilité réduite.
  23. Les poêles à granulés sont des appareils très performants, mais uniquement s'ils sont bien réglés. La difficulté pour l'usager, c'est qu'il ignore si c'est le cas. Il est indispensable d'aborder cette question des réglages avec son installateur poêles à granulés ou son vendeur avant de conclure l'achat. Un bon professionnel de poêles à granulés doit pouvoir y répondre en indiquant s'il dispose d'une fiche de réglages suffisamment précise fournie par le fabricant ou si l'appareil effectue lui-même les réglages automatiquement. Certains installateurs sont très bien formés, d'autres beaucoup moins, car les poêles à granulés sont parfois vendus par des professionnels qui maîtrisent la technologie et les procédures d'installation d'un insert, mais pas celle des appareils à granulés. Il est donc indispensable de s'adresser à un professionnel qui maîtrise parfaitement le sujet, car seul un réglage optimisé permet d'obtenir au quotidien les rendements promis par le fabricant (qui utilise ses propres granulés optimisés pour assurer des performances élevées) et donc de consommer le moins de granulés de bois possible.
  24. Pour l'installation de la cheminée (simple tuyau d'évacuations des fumées), il faut un tuyau d'évacuation de fumées émaillé en partie visible puis en inox en toiture coûteux (comptez 700 € pour 2.50 m de tuyau émaillé noir, 2 mètres de tuyau inox doublé avec passage de plafond, passage de toit, tampon et plaque de propreté.
  25. L’installation d'un poêle à granulés est interdite dans des locaux où se trouve déjà un appareil de chauffage (bois, fioul, gaz) ou une hotte d’aspiration qui peuvent contrarier l'évacuation des fumées de combustion lorsqu'il s'agit d'une évacuation naturelle (sans ventouse).
  26. La ventilation des appareils (poêle à granulés) occasionne des flux d'air chargés de poussières et des polluants de l'habitat qui mettent ces éléments en suspension dans l'air. La chaudière à granulés avec une boucle d'eau chaude est préférable pour éviter cet inconvénient.
  27. Un poêle à granulés demande un minimum d'entretien mais qui peut être vite astreignant pour certaines personnes : nettoyage de la vitre tous les jours si l'on veut conserver la propreté de la vitre pour visualiser la flamme, enlever les cendres tous les 2 jours, ramoner 2 fois par an nettoyer l'appareil tous les 90 jours et entretien complet annuel.
  28. Les frais d'entretien annuels du poêle sont de 150 € TTC. Ce prix comprend le ramonage du conduit et le nettoyage de la chambre de combustion et des conduits. Cette opération de maintenance est obligatoire tous les ans ou dès qu'une tonne de combustible a été brulée. Un certificat de ramonage doit être joint à la facture de maintenance.
  29. Bilan énergétique moins favorable que pour les bûches ou les plaquettes de bois : il faut 1 tep* pour fabriquer 6-7 tep de granulés (12-17 tep pour les bûches et 15-20 tep pour les plaquettes forestières.
    *Tep : La tonne d'équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d'énergie d'un point de vue économique et industriel.


Recherche de mots clefs dans les articles

15 articles
Dernière mise à jour le 01/07 à 08:42

30 Défauts et inconvénients des chauffages à granulés de bois

Dernière mise à jour le 11/06 à 09:00

Granulés bois ou pellets Défauts et inconvénients de cette énergie

Dernière mise à jour le 24/03 à 10:25

Granulé de bois ou pellet : Information avant achat

Dernière mise à jour le 24/03 à 10:31

Fabriquer ses granulés de bois est-ce possible et rentable ?

Dernière mise à jour le 22/06 à 08:44

Acheter du granulé de bois en sac ou en vrac ? Conseils pratiques

1141 vues

Dernière mise à jour le 19/05 à 10:48

granulés de bois énergie Questions réponses sur le pellet

1181 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:05

Quelle est la différence entre norme et certification ?

2085 vues

Dernière mise à jour le 07/03 à 09:59

Comment stocker ses granulés de bois en sécurité et à l'abri ?

2425 vues

Dernière mise à jour le 11/06 à 09:39

Que choisir comme granulés bois Critères qualité sac ou vrac

2910 vues

Dernière mise à jour le 20/02 à 15:45

Propellet l'association du chauffage au granulé de bois ou pellet

3000 vues

Dernière mise à jour le 12/04 à 08:50

Granulés de bois Ce qu'il faut savoir sur le pellet bois énergie

4012 vues

Dernière mise à jour le 09/02 à 11:54

Normes des granulés de bois et certifications DIN+ ENplus NF

5904 vues

Dernière mise à jour le 28/06 à 10:40

Granulés de bois ou pellets Avantages inconvénients de l'énergie

11813 vues

Dernière mise à jour le 03/07 à 08:45

Marques de granulés de bois Tableau des fabricants pellet en France

22087 vues

Dernière mise à jour le 19/05 à 10:32

Tarif du granulé de bois ou pellet en euros sac ou tonne vrac

55425 vues


Fin des articles