Fabriquer ses granulés de bois est-ce possible et rentable ?

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/11/2023
Voir les articles de même catégorie:
Chauffage bois et pellet > Granulé de bois

Sommaire


Le fait d'être dépendant d'un système industriel de fabrication et de distribution de pellet rebute des utilisateurs de bois énergie qui aimeraient comme pour les bûches avoir un circuit court. Des constructeurs de machines à fabriquer son propre granulé de bois existent. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Le prix du granulé de bois apparu en Europe dans les années 2000 est resté en petite hausse constante jusqu'en 2021 date ou il a enregistré une forte hausse de prix sans précédent.

Certains ont pensé à produire leur propre pellet grâce à des machines à moteur thermique.

Tous les résidus, bois, branches d’arbres et certains végétaux (tiges de maïs) peuvent être utilisés à condition qu'ils n'aient pas été traités chimiquement comme certaines palettes de transport ou éléments paysagers (anciennes clôtures). Le taux d’humidité ne devra pas dépasser 12 % à la fabrication. Pas de paille, de foin, ou d’écorce.

Comme pour le bois bûche, le combustible doit sécher pendant plusieurs mois dans un endroit ventilé. Il faut donc fabriquer son pellet maison pour en disposer l’année suivante. Le rendement horaire de la presse à pellets varie entre 50 et 90 kg et produit un pellet (grâce à la matrice incluse) d’un diamètre de 6 mm et de longueur comprise entre 25 et 35 mm.

Investissement

  • Une broyeuse de bois 850 €
  • Une grille de calibrage (7 mm de diamètre)
  • Une presse à pellets 900 à 2000 euros
  • Un hygromètre à bois pour vérifier le taux d’humidité. 119 euros
  • Liant 56 euros le sac de 20 kg. Pour 1 tonne de broyat devant vous, il faut compter entre 5 et 20 kg de liant suivant les essences.

Avantages

L'autonomie pour celui qui possède des bois et du temps

  • Pas de stockage de sacs
  • Pas d'utilisation de sacs en plastique polluants
  • Fabrication autonome dans des lieux sans courant électrique.

Inconvénients

Un investissement financier conséquent.

  • l’outil de base pour le pellet coûte de 900 à 2000 €
  • le moteur thermique fonctionne au pétrole
  • le temps de séchage long implique une anticipation pour les années à venir
  • Beaucoup de manutention

LE SAVIEZ-VOUS ?
Il est interdit de ramasser du bois mort en forêt. Sa décomposition permet à la forêt de se régénérer.

Comment opérer ?

  • Broyer les branches 2 fois de suite afin d'obtenir un produit avec une bonne granulométrie (environ 7mm).
  • Le but est d’obtenir un bois finement haché
  • Une grille de calibrage est nécessaire pour vérifier le calibre du broyage
  • Le produit obtenu n'est pas immédiatement utilisable tout comme le bois vert
  • Le séchage de la matière obtenue durera environ 18 mois
  • Les pellets calibrés à 6 mm environ pourront être fabriqués avec la presse thermique.
  • Il faudra rajouter un liant



Recherche de mots clefs dans les articles

13 articles

Fin des articles