Quand allumer son chauffage Comment concilier confort et économie

Temps de lecture: 3 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Chauffage et énergie > Chauffage conseils

Les rigueurs de l’hiver nous rappellent qu’il est indispensable de bien comprendre le fonctionnement de son chauffage afin de pouvoir l'utiliser à bon escient et optimiser sa consommation énergétique. Le confort thermique a des conséquences sur notre consommation d’énergie et notre facture de chauffage. Mais quel est le bon moment pour allumer son chauffage ? Est-il préférable de le laisser allumé en permanence ? Faut-il le programmer ? Comment déterminer le niveau de chauffage optimal pour être bien chauffé tout en réduisant les dépenses énergétiques ? tout en réduisant les dépenses énergétiques ?


Comment concilier confort et économie ? 

Les technologies de chauffage modernes permettent d’allumer le chauffage à une heure précise pour ne pas gaspiller de l’énergie. Connaître la consommation moyenne de votre chauffage permet de ne pas allumer trop tôt pour éviter des factures élevées.

Quand allumer son chauffage ?

En France, la période de chauffage s'étend généralement entre le 15 octobre et le 15 avril, il existe des régions dans lesquelles le nombre de jours de chauffe est plus réduit comme le sud-est de la France ou plus important dans l'est.

De quoi dépend la date d'allumage ?

Lorsque la température baisse, la mise en route du chauffage dépend :

  •  de votre âge
  • de votre état de santé
  • de la région dans laquelle vous habitez,
  • de l’isolation de votre logement
  • du type de revêtement au sol (un plancher bois donnera moins une impression de froid qu'un carrelage glacial)
  • des tendances météorologiques
  • de l'humidité relative (lorsqu'elle est élevée comme en Normandie ou dans les Landes les occupants éprouvent le besoin de chauffer à +7 degrés par exemple).


C’est la perte du confort thermique dans votre logement qui doit vous décider à mettre en route votre chauffage.
Vous aurez ainsi une sensation de froid dès que la température descendra en dessous de 17 degrés.

  • 19 °C dans les pièces à vivre comme le salon, la salle à manger ou la cuisine
  • 17 °C dans les chambres, l’entrée, les couloirs et w.c.
  • 20 °C dans la salle de bain.

Le chauffage la nuit

 Lorsque l’isolation du logement permet une bonne inertie, il est possible d’abaisser le chauffage de 3 degrés, la chaleur accumulée pendant la journée suffit pour éviter une trop grande perte de température. Si l’isolation n'est pas bonne, il faudra baisser la température de chauffage à environ 17° et faire des travaux d'isolation des combles où la perte de calories est la plus importante.

Isoler pour économiser

Dans le grenier, les combles, le garage ou la cave, il est possible de calorifuger les canalisations. Le fait de recouvrir les tuyauteries de chauffage central de manchons en mousse permet d'économiser de précieuses calories.

  • Pour éviter les infiltrations d’air provenant des contours des fenêtres ou des bas des portes, il existe des bourrelets isolants adhésifs.
  • Le sol recouvert de moquette ou de tapis donnera moins l'impression de « surface froide »
  • Fermer les volets la nuit permet d'éviter les déperditions.


Formulaire-demande-aide-conseil


Recherche de mots clefs dans les articles

39 articles