Agrocombustibles biocarburants agrocarburants pour moteurs thermiques

Temps de lecture: 4 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023

Un agrocarburant appelé aussi biocarburant est un carburant produit à partir de matériaux organiques renouvelables et non-fossiles. Cette production peut se réaliser à partir d’un ensemble de techniques variées : production d’huile, d’alcool par fermentation alcoolique de sucres ou d’amidon hydrolysé, carburants gazeux obtenus à partir de biomasse végétale ou animale (dihydrogène ou méthane). Un agrocarburant peut être également fabriqué à partir de carburants solides comme le charbon de bois.


3 grands types d'agrocarburants 

Il existe trois grands types d'agrocarburants selon la matière végétale ou animale utilisée :

  1. Les agrocarburants issus des plantes contenant de l'huile comme le colza ou le tournesol (Diester ou biodiesel).
  2. Les agrocarburants obtenus à partir d'alcool produit avec des plantes contenant du sucre ou de l'amidon (bioéthanol).
  3. Les agrocarburants produits, sous forme gazeuse, par fermentation sans oxygène de déchets alimentaires, végétaux (biogaz).

Agrocarburants pour les moteurs 

D'autres agrocombustibles sont appelés également agrocarburants, et même « nécro carburants » par leurs détracteurs, les « biocarburants » représentent une nouvelle forme d'énergie complémentaire aux combustibles fossiles notamment pour les véhicules. Selon la définition de l'ADEME, « les biocarburants sont des carburants d'origine agricole obtenus à partir de matières organiques végétales ou animales, appelées encore biomasse et sont utilisés dans les moteurs ».

Agrocombustibles biocarburants 

Ces 3 termes : agro combustibles, biocarburants et agrocarburants renferment de nombreuses familles de combustibles divers.

  • La première est issue de la fermentation des déchets organiques. Cette fermentation, appelée méthanisation, se produit naturellement dans les marais, dans les végétaux en décomposition ou dans les décharges contenant des déchets organiques. Il est possible de la provoquer artificiellement dans des digesteurs (en traitant des boues d'épuration, des déchets organiques industriels ou agricoles, etc.).

2 possibilités sont offertes pour utiliser les biocarburants dans les moteurs :

  • Soit, l'agrocarburant (appelé aussi biocarburant) est adapté par transformation chimique pour obtenir du biodiesel par exemple, à des moteurs conçus pour fonctionner avec des dérivés du pétrole, c’est la stratégie actuelle qui n’a pas le meilleur bilan énergétique ni environnemental.
  • Soit, le moteur est adapté à l'agrocarburant (biocarburant naturel), non transformé chimiquement avec une substitution totale ou partielle. De nombreuses entreprises (le moteur Elsbett fonctionne à l’huile végétale pure) se sont spécialisées dans ces adaptations qui permettent une production plus décentralisée des carburants.

Ci-dessous, le moteur Elsbett fonctionne à l’huile végétale pure.


Agrocarburants : définitions
Le bio éthanol (en substitution de l'essence)
La filière éthanol Alcool produit par la fermentation des sucres contenus dans les plantes riches en sucre 
(betteraves, canne à sucre, topinambours, etc.) ou en amidon (céréales, pommes de terre, etc.)
ou dans les plantes ligneuses (bois, paille, etc.).
La filière éthanol (de la production à l'utilisation) produit 2,5 fois moins de gaz à effet de serre (60 %) 
que la filière essence et a un rendement énergétique (rapport entre l'énergie restituée
et l'énergie non renouvelable mobilisée) 2,3 fois supérieur (2,05 contre 0,87) (Source ADEME, 102006).
L'ester d'huile végétale
Destiné à améliorer l'indice d'octane du moteur (c'est-à-dire son pouvoir détonant). 
Sa combustion est meilleure grâce à la présence d'oxygène dans l'alcool malgré un pouvoir calorifique 
inférieur à celui de l'essence.
Le rendement énergétique de l'ester d'huile végétale atteint 2 et s'améliore (rendement supérieur à 5), 
si l'on utilise l'énergie contenue dans les sous-produits (paille, tourteaux de colza, etc.).
L'ester méthylique d'huile végétale (EMHV) ou diester (en substitution du gazole)
La filière EMVH/Diester (de la production à l'utilisation) produit 3,5 fois moins de gaz à effet de serre 
que la filière gazole et a un rendement énergétique 3,3 fois supérieur (ADEME, 10/2006).
Le diester est le carburant qui se développe (Ester méthylique d'huile de colza ou de tournesol).
Le bio diesel, utilisé en France à raison de 1 % dans le diesel vendu dans les pompes grand public, 
est un mélange de gazole et de diester. La France est le deuxième producteur européen de diester.
ETBE (éthyl-tertio-butyl-éther)
Issu de la betterave et du blé, et réservé aux moteurs à essence (fabrication de l'éthanol).

Comparatif prix des énergies



Recherche de mots clefs dans les articles

7 articles

Fin des articles