Panneaux solaires photovoltaïques: Quels sont les risques ?

Temps de lecture: 12 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Photovoltaïque > Photovoltaïque normes

L'installation de panneaux photovoltaïques est une excellente idée à condition de connaître tous les risques qui peuvent subvenir et s'en préserver. Quels sont les véritables risques liés aux panneaux solaires? Quels sont les effets des panneaux photovoltaïques sur la santé ? Quel est l'impact de la fabrication des panneaux photovoltaïques à leur fin de vie sur notre planète ? Quelles sont les causes d'un sinistre sur une maison équipée de panneaux solaires ? Découvrez quels sont les différents risques liés aux panneaux solaires.


Lequel est le mieux ? 

Lequel est le mieux : des capteurs thermiques pour la production d'eau chaude sanitaire ou des panneaux photovoltaïques pour la production d'électricité ?

  • Ce sont 2 applications différentes et complémentaires.
  • Une installation thermique est moins chère, car elle produit de l'eau chaude sanitaire.
  • Une installation de panneaux photovoltaïques est plus coûteuse : elle produit de l’électricité, énergie fournissant du travail, de la lumière, de la chaleur et pouvant être transportée pour être partagée.

Les capteurs solaires thermiques produisent de l'eau chaude et les panneaux photovoltaïques de l'électricité.


Les risques commerciaux 

Le premier risque : un vendeur trop zélé

  • Vous vous rendez sur un salon de l'habitat dans le but d'améliorer votre logement et si possible faire baisser votre facture avec comme idée de faire un geste pour l'environnement.
  • Vous croisez une personne sympathique dans une des allées du salon.
  • Elle vous propose de vous asseoir et pendant 1, 2 ou 3 heures occupe votre esprit et vous persuade que son produit est exactement ce que vous recherchez...
  • Et vous vous engagez à faire installer des panneaux photovoltaïques sans avoir comparé les prix et les prestations avec une autre entreprise. 

 

Attention aux foires et salons sur lesquels sévissent des individus prêts à tout pour vous faire signer un bon de commande sans droit de rétraction de 14 jours

Le second risque : un vendeur trop gourmand

De nombreux usagers nous écrivent après avoir reçu à leur domicile un commercial armé d'une caméra thermique qui a fait le tour de leur maison pour faire une « étude-diagnostic »*.

  • Il leur a proposé l'isolation des combles, du sous-sol, la pose de panneaux photovoltaïques, d'un chauffe-eau thermodynamique et d'une pompe à chaleur pour remplacer la polluante chaudière à fioul.
  • Le tout pour une somme importante, mais présentée sous forme de mensualités sur une durée de 10 à 12 ans qui minimise la perception.

 

*Rappelons qu'une étude sérieuse ne peut être faite que par un spécialiste formé (Exemple thermicien diplômé DUT Génie civil construction durable ou BTS équipement technique énergie).

Le troisième risque : une solution inadaptée

Le vendeur de convecteurs électriques argumente pour vous faire remplacer les radiateurs à eau chaude par des appareils électriques parés d'innombrables vertus.

  • Celles d'être économiques (surtout parce que le thermostat coupe le plus souvent les résistances).
  • Celles de supprimer la poussière...(le vendeur montre les traînées dues à la convection de l'air chaud derrière les radiateurs)
  • Celles d'utiliser les infra rouges longs...utilisés par le corps médical. Les lampes à émission infrarouge sont utilisées dans les plaques de cuisson en vitrocéramique.
  • Celles de fonctionner directement branchées sur les panneaux photovoltaïques. (Malheureusement, les résistances demandent de la puissance et le soleil ne luit qu'en journée...).

 

La disparition des primes a été bénéfique pour la profession des installateurs de panneaux photovoltaïques qui possède la maîtrise et le savoir-faire. Les sociétés opportunistes qui ont donné une mauvaise image de marque ont (presque) disparu, car leur mode opératoire est toujours lié à l'obtention des primes et aides financières.

  • Une étude d'un assureur* a mis en lumière que peu d'entreprises étaient titulaires du certificat QualiPV ou d'un label équivalent.
  • Que ces entreprises affichaient sur leur site internet un logo sans posséder la qualification QualiPV et sans être titulaires du certificat.
  • De nombreuses entreprises de pose ne disposaient d’aucune qualification.

 

* Étude publiée pour le groupe d'assurance Saretec

Les différentes nuisances 

L'impact visuel et le voisinage

Peut-on installer les panneaux photovoltaïques partout ?

  • Certaines communes interdisent l'installation de panneaux solaires, car il s'agit de sites classés (église, monument historique, etc.)
  • Si l'on installe les panneaux au sol, il faut disposer d'environ 55m² au sol pour installer environ 3kWc.
  • De plus, il faut éviter les facteurs d'ombrages : arbres, haies, murs, constructions, cheminées, balustrades, etc. afin que le soleil puisse un maximum de temps frapper les panneaux solaires.

 

Les panneaux photovoltaïques et le voisinage

  • Mes voisins se plaignent des panneaux photovoltaïques placés récemment sur le toit de ma maison
  • Les panneaux les éblouissent lorsqu'ils regardent par la fenêtre. Les panneaux sont en contrebas de chez eux.
  • Ce ne sont pourtant que quelques panneaux photovoltaïques à la fois qui gênent selon l'angle. Qu'est-ce que je risque ?
  • Il existe quelques cas de jurisprudence pour lesquels, après des années de contentieux et plusieurs délibérés de tribunaux, les propriétaires de panneaux photovoltaïques ont été condamnés à enlever leur installation de panneaux photovoltaïques.

Notre conseil est le suivant : comme dit le proverbe « mieux vaut un mauvais arrangement qu’un bon procès ».

Il est donc toujours préférable de discuter à l’amiable avec vos voisins et de proposer une solution acceptable. L’implantation d’un écran naturel ou artificiel d’interposition (exemple d’un arbre à feuilles caduques) empêcherait la réverbération gênante et serait une solution adaptée.

Les risques sur la santé 

Le compteur Linky pose-t-il des problèmes ?

  • Ce nouveau compteur électrique Linky depuis le commencement de son déploiement, fait une énorme controverse.
  • Il est accusé d’entraîner des troubles sur la santé des occupants (maux de tête, insomnies, vertiges, etc.).
  • Il est également accusé d'être trop curieux (il permet de récupérer toutes les habitudes de consommation en temps réel et permet avec une grande précision de savoir si une maison est occupée.). 

Les émissions des panneaux photovoltaïques

  • Les panneaux photovoltaïques créent un courant continu qui produit un champ magnétique. 
  • La Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants a mesuré le champ magnétique à 1 m de distance des panneaux solaires ou de l’onduleur.
  • Elle en a conclu que cette valeur est très inférieure (plus de 100 fois) à la limite d’exposition permanente fixée par cette même commission. 

Les risques de détérioration 

Le système de pose des panneaux photovoltaïques

  • La technique de pose qui consistait à intégrer les panneaux dans la toiture en se substituant aux tuiles ou ardoises tout en assurant l’étanchéité n'est heureusement plus imposée.
  • L'ennemi du panneau photovoltaïque c'est le soleil.
  • Plus les panneaux chauffent et plus le rendement chute.
  • Elle permettait de bénéficier du meilleur tarif d’achat du kWh par EDF.
  • Actuellement, les tarifs d’achat du kWh par EDF sont identiques pour tout type d’intégration sur toiture.
  • La totalité des sinistres (surtout liés à l'étanchéité) viennent des panneaux photovoltaïques IAB (intégrés au bâti).

 

99 % des sinistres surviennent quand les PV (Panneaux Photovoltaïques) sont intégrés au bâti et seulement 1 % lorsque les panneaux sont en surimposition.

Les aléas climatiques : orages, pluie, vent, foudre

La nature peut-elle mettre en panne mon installation photovoltaïque ?

La grêle peut-elle détériorer mon installation ?

Les normes n°CEI 61215, n°CEI 61646 et n°CEI 61730 définissent les qualités de résistance des panneaux solaires.

  • Les panneaux sont testés notamment contre la grêle.
  • Les cellules photovoltaïques sont insérées entre deux feuilles de verre blindé.
  • Des tests respectant la norme IEC sont effectués, utilisant des billes dont le diamètre varie de 12,5 à 35 mm
  • La vitesse d'impact calculée est de 140 km/h.
  • Généralement, la chute de grêlons représente donc un risque limité.

 

Quels sont les risques de panne d'une installation photovoltaïque

L'inquiétude des porteurs de projet est liée à la fiabilité et aux frais d'entretien à prévoir pour une installation photovoltaïque.

  • Une installation photovoltaïque n'a pas de pièces en mouvement et un entretien limité essentiellement lié à une surveillance de la production.
  • Le remplacement de l’onduleur est à prévoir tous les 8 à 10 ans.
  • Son coût de remplacement peut varier entre 0,6 €/Wc et 1 €/Wc par appareil remplacé.
  • C’est la raison pour laquelle certaines entreprises proposent des extensions de garanties.
  • Des fabricants d’onduleurs ont mis sur le marché une offre appelée « réparation » qui consiste à remplacer l’onduleur usé par un autre sur lequel certaines pièces ont été réparées ou remplacées, pour un prix inférieur au neuf.
  • Lors des signatures de contrat, il est judicieux de contacter le fabricant pour savoir s’il pratique ce système (plus satisfaisant d’un point de vue du recyclage) et connaître les coûts de maintenance et de services.

 

Les risques d'incendie

  • Les panneaux solaires photovoltaïques eux-mêmes ne peuvent pas provoquer d’incendie.
  • Dans la majorité des incendies, les panneaux solaires ne sont pas à l’origine des sinistres.
  • Ce sont les parties électriques surtout mal protégées ou bricolées qui sont à l'origine de départs de feux.
  • La pose de panneaux solaires ne doit rien au hasard.
  • La surchauffe et l'embrasement d’une boîte de jonction défectueuse est un exemple de risque qui aurait pu être évité si le professionnel avait été compétent.

 

Toutes les installations photovoltaïques doivent être équipées d'un système permettant de couper rapidement la production de courant électrique.

Cohérence au niveau écologie ? 

Les lignes électriques servant au transport entre les grandes unités de production (centrales nucléaires, centrales thermiques…) et le consommateur final subissent des pertes allant jusqu'à 50%. Les réseaux fermés de distribution sont une possibilité interessante pour décentraliser la production électrique. 

Assurances et garanties du matériel 

Quelles assurances doit-on souscrire obligatoirement ?

Il est obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile pour les dommages que pourraient causer les panneaux photovoltaïques à un tiers. Il est également recommandé d’inclure son installation photovoltaïque dans son contrat d’assurance habitation. Dans les deux cas, le surcoût est relativement faible.

Il est toutefois judicieux de souscrire à certaines garanties :

  • Le vol
  • Les actes de vandalisme 
  • L'incendie

 

Et vérifier dans le contrat d'assurance quelle est la couverture des dégâts occasionnés par des aléas naturels.

Les 3 différentes garanties

  1. La garantie de parfait achèvement (article 1792-6). Pendant l’année qui suit la réception de l’installation, la garantie de parfait achèvement impose au poseur des panneaux de se déplacer en cas de désordres. Il est tenu de réparer à ses frais tous types de problèmes comme des vices cachés ou des défauts de conformité. Et ce, quelles que soient leur nature ou leur importance.
  2. La garantie biennale (article 1792-3). Pendant une durée de 24 mois qui suit l'installation, le poseur de PV est obligé à réparer ou à remplacer tout équipement de l'équipement qui fait défaut.
  3. La garantie décennale* (article 1792-2). Elle engage la responsabilité du poseur pendant les 10 années qui suivent la réception de l’ouvrage. 

*La garantie décennale

La société de pose de photovoltaïque est tenue de réparer tous les dommages qui peuvent être de nature à :

  1. Soit compromettre la solidité de l’ouvrage.
  2. Soit rendre impropre l’ouvrage à sa destination.

 

AZELEC-33-installation-pose-panneaux-photovoltaiques


Quelles sont les garanties du matériel photovoltaïque ?

Les panneaux sont garantis 25 ans en rendement.

  • Au bout de 25 ans de fonctionnement, les panneaux photovoltaïques conservent au minimum 80 % de leur rendement initial.
  • Les onduleurs sont garantis 5 ans, avec une possibilité d’extension de garantie à 10 ans.

 

Chaque panneau installé est testé individuellement afin de vérifier que la puissance délivrée sous un éclairage donné est bien la puissance maximale (« flash test »). À la mise en service de l’installation, il est vérifié que la puissance délivrée est compatible avec la dimension de l’installation.

Les taxes sur les installations 

La TVA applicable

  • La TVA à 10% est applicable jusqu’à une puissance de 3 kWc (environ une dizaine de panneaux solaires, couvrant entre 20 et 25 mètres carrés).
  • La TVA à 20 % est applicable au-delà d'une puissance de 3 kWc
  • Attention, lorsque le logement a moins de 2 ans, quelle que soit la puissance la TVA à 20 % est appliquée.

Les impôts sur la vente de l'électricité

La vente de l'électricité en autoconsommation avec vente du surplus ou en vente totale n'est pas imposable :

  • Lorsque l'installation est raccordée au réseau public en 2 points au plus
  • Lorsque l'installation dessert une activité professionnelle

Le photovoltaïque est-il une énergie équitable (taxe CSPE) ?

Certaines taxes vont être soumises à une forte hausse afin de soutenir l'énergie verte.

  • La CSPE (contribution au service public de l'électricité) est une taxe peu connue, payée par chaque abonné et reversée à EDF pour compenser le manque à gagner lié au rachat de l'électricité verte.
  • Voir suite article pourquoi l'électricité en France va augmenter. 




Recherche de mots clefs dans les articles

3 articles

Fin des articles