COENOVE association pour la complémentarité des énergies

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023

L’association Coénove réunit dix acteurs majeurs de la filière gaz afin de promouvoir la complémentarité des énergies. Bernard Aulagne (1) en assurait la présidence jusqu'au 14 mars 2023 date à laquelle Jean-Charles COLAS-ROY a repris le flambeau.

​​
Les 10 acteurs majeurs
Les fabricants et industriels d’équipements de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire :

(1) Bernard Aulagne retraité est un ancien cadre de GDF-Suez (rebaptisé Engie).

Marques associées

A qui ces marques sont-elles associées ?

  • GrDF (Gaz Réseau Distribution France) l'énergéticien opérateur historique de distribution de gaz naturel,
  • au Comité français du butane propane (CFBP) rebaptisé France Gaz Liquides, une association représentant la filière du butane et du propane auprès des pouvoirs publics nationaux,
  • Qualigaz Evonia un organisme de contrôle pour les installations domestiques de gaz,
  • La CAPEB,
  • La FFB UECF (génie climatique et énergétique),
  • La FFB UNCP (couverture plomberie),
  • L’Union sociale pour l’habitat (accompagne les organismes Hlm dans leur action professionnelle)
  • Le SPEGNN Syndicat professionnel des entreprises locales gazières
  • Le SYNASAV (syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique).

Leur but commun

Dans le cadre de la transition énergétique, l'action visée est de diviser par 2 la consommation d’énergie et par quatre les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les bâtiments.

  • Pour la rénovation des bâtiments, le taux d’équipement en France de chaudières à condensation est faible, car 60 % des chaudières installées sont de type standard ou au mieux à basse température.
  • Leur but commun est de faire connaître, encourager, soutenir et développer la « complémentarité des énergies » parfaitement résumée par son président :

« Il faut arrêter d'opposer les énergies entre elles ».

« Le bâtiment a des besoins énergétiques variables et non prévisibles, dans la journée comme sur l'année, qui illustrent les limites d'un mix énergétique constitué d'une base nucléaire stable et d'EnR (Energies Renouvelables)intermittentes et non stockables.
La complémentarité des énergies est une voie indispensable pour réussir la transition énergétique. ».

But de Coenove

Quel est le but de l'association ?

  •  L'association Coénove propose de mieux représenter les solutions gaz, car une seule énergie ne pourra pas suffire pour répondre à la diversité des besoins.
  •  L'association défend, grâce à cette filière gaz, sa capacité d’innovation en développant et en améliorant les appareils les plus performants.

 * chaudières hybrides, pompes à chaleur à gaz, systèmes de couplages avec le solaire, éco générateurs, piles à combustible ou la gestion active des bâtiments.

Cette complémentarité avec les énergies intermittentes doit se traduire par des installations « Power to gas » qui permettent d’absorber l’électricité produite par les installations ENR pour fabriquer de l’hydrogène, lui-même réinjecté ensuite dans les réseaux de gaz. Une installation de ce type est actuellement en phase de test à Dunkerque.

Le « Power to Gas »

Le principe du « Power to Gas » repose sur le stockage intelligent de la surproduction des énergies renouvelables grâce à leur transformation en hydrogène ou en méthane de synthèse.

  •  L'association Coénove est convaincue que son intervention peut largement dépasser le cadre du bâtiment. Par exemple, l’injection de biogaz dans des réseaux existants va s’accélérer grâce au développement des sites de méthanisation.
  •  L’association table sur 15 à 20 % de biogaz dans les réseaux dès 2030 pour atteindre au moins 56 % en 2050 (selon les prévisions de l'ADEME).

Les différents acteurs de l'association se sont rassemblés autour de deux convictions fortes :

  •  La place que le gaz pourra jouer dans la réussite de la .
  •  La nécessité, pour la France, d’adopter une nouvelle approche basée sur la [theme:6 title=complémentarité des énergies,target=_blank] et leurs synergies potentielles, dans le sens de l’intérêt général.

L'association Coénove

Les membres de l’association fondent leur ambition autour de quatre engagements majeurs :

  1. Contribuer largement à la baisse des émissions de GES.
    L’énergie gaz qui représente seulement 17 % du bilan énergétique français est l’énergie fossile la moins carbonée. Grâce au développement du biométhane et à la haute performance de ses innovations technologiques (gestion active), l’énergie gaz contribue de plus en plus à réduire les émissions de GES dans le bâtiment.

  2. Participer à baisser la facture énergétique. Participer à l’excellence environnementale et réduire la facture énergétique du pays :
    L’énergie gaz apporte un soutien massif au développement des ENR : au plus près des besoins grâce au couplage gaz/ENR mais aussi en amont en palliant l’intermittence des moyens de production d’électricité renouvelable.
    Par ailleurs, avec le développement de la filière biogaz et biométhane, elle a vocation à devenir une énergie locale et renouvelable qui s’inscrit parfaitement dans le sens de l’économie circulaire et participera à accroître l’indépendance énergétique de la France et au rééquilibrage de sa balance commerciale.

  3. Assumer un rôle majeur pour la croissance verte, l’emploi et la cohésion sociale :
    La filière gaz compte 165 000 emplois qualifiés non délocalisables et propose continuellement des innovations de hautes performances qui renforcent son dynamisme économique. La filière biométhane compte aujourd’hui 1 700 emplois directs, son développement permettra la création de 16 000 postes permanents d’ici 2020.
    L'énergie gaz particulièrement compétitive, constitue une réponse adaptée à la précarité énergétique et à la cohésion sociale grâce à la complémentarité entre gaz naturel et propane. Rappelons que cette énergie gaz est présente sur 200 000 km de réseaux de distribution.

  4. Renforcer la sécurité d’approvisionnement grâce à la complémentarité des énergies :
    - Avec l’un des mix d’approvisionnement les plus diversifiés d’Europe, la filière gaz offre un haut niveau de sécurité.
    - De plus, elle dispose de stocks souterrains pouvant couvrir 25 % des besoins nationaux.

    Cette complémentarité permet de sécuriser le réseau électrique en période de pointe hivernale en réduisant le recours aux importations d’électricité fortement carbonée (centrales thermiques à fioul ou charbon).

Dossier énergies à télécharger

Sur ce dossier à télécharger, mis à jour et actualisé, vous trouverez les énergies de base les moins chères, mais surtout l'avis du spécialiste.
Chaque énergie est commentée de façon plus détaillée que sur le comparateur « instantané » argus Picbleu figurant sur cet article. 
Il ne s'agit pas d'un abonnement, mais du téléchargement d'un document unique en PDF.



Recherche de mots clefs dans les articles

7 articles
Dernière mise à jour le 27/01 à 21:52

France Gaz Liquides énergie butane propane carburant GPL biopropane

Dernière mise à jour le 21/02 à 08:43

Associations consommateurs domaine de l’énergie et logement

1656 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 05:14

COENOVE association pour la complémentarité des énergies

2167 vues

Dernière mise à jour le 22/03 à 08:29

Quantique Media environnement nutrition santé émotions

2338 vues

Dernière mise à jour le 15/04 à 10:52

Associations de défense de consommateurs gaz propane citerne

2670 vues

Dernière mise à jour le 19/04 à 10:54

Organisations de défense Protection des usagers et population

3546 vues

Dernière mise à jour le 27/01 à 21:22

CFBP Comité Français Butane et Propane association gaz GPL

6168 vues


Fin des articles