Voilà un an que j'habite une maison mitoyenne que j'ai rénové.et changement toutes les vitres et isolation interne sud et ouest en laine de bois 16 cm.Au nord pas touché car déjà isolation externe de 7 cm en polystyrène.isolation comble perdu en ouate 50 cm.maison se situant en Isère à 900 m sur plateau avec hiver vigoureux.En 1 an dépensé pour chauffage et ecs 1800 litre de fioul .En remplaçant par chaudière électrique plus photovoltaïques et ballon tampon,es-ce que je peux au bout d'un an arriver par mes photovoltaïques en autoconsommation , à combler complètement ma dépense électrique,sachant qu un litre de fioul brûle équivaut à 10 kWh.et donc combien dois-je mettre de surface photovoltaïque Merci.cordialement Yves

Temps de lecture: 0 min , Dernière mise à jour: 01/03/2023
Voir les questions de même catégorie Photovoltaïque rentabilité | Chauffage fioul

Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les questions

5 questions
Dernière mise à jour le: 31/08 à 08:52

Installation d'un brûleur à granulés de bois sur une chaudière fioul domestique de 1998. Bonjour, je cherche des personnes sachant instzller un brûleur à pellets de bois sur une ancienne chaudière fod installée en 1998 Lieu : Aiguillon sur vie 85220

Il s'agit d'un bricolage donc déconseillé.

L'ancienne chaudière fioul avait un mauvais rendement et il est préférable de la remplacer par un autre équipement au granulé de bois si vous y tenez.

Dernière mise à jour le: 08/10 à 10:45

changement de chaudière fioul dans un immeuble collectif pour un brûleur biofioul F30. Notre syndic nous a fait suivre des devis pour une chaudière au granulés/pellets, mais compte tenu de l'envolée des prix - voire des pénuries - cette solution ne sera pas retenue par les copropriétaires. Nous allons recevoir un chauffagiste pour étudier le changement de chaudière (ou juste de bruleur) pour passer au biofioul F30. On resterait dans une énergie fossile, j'en suis bien consciente, mais il nous faut faire le tour des solutions avant de prendre une décision aussi importante. Notre score GES est actuellement F. Il me semble qu'en pompe à chaleur il passerait à B. Avez-vous une idée du score GES en biofioul ?

Le niveau de DPE n'est pas bon, le fait de mettre une pompe à chaleur ne changera pas les déperditions du bâtiment même si sur le papier le DPE change d'étiquette !
Le biofioul n'a de bio que le nom (on met 70% de fioul normal mélangé à de l'EMAG de colza dont le ministère d 'agriculture a indiqué que les cultures de cette céréale sont déjà à saturation (huiles alimentaires et biodiesel entre autres). Donc prétendre qu'en 2040 le biofioul sera 100% issu de l'agriculture est impossible (de plus les tracteurs agricoles qui cultivent les céréales tournent au pétrole !). Peut être que d'ici 2040, ils tourneront à l'énergie solaire…

Le biofioul n'est qu'un moyen de gagner du temps de l'industrie pétrolière comme jadis les filtres à particules sur les moteurs thermiques.
Le biofioul 

Consultez la documentation sur le biofioul 

Il faut choisir autre chose que le biofioul qui demandera de changer une partie de l'installation en plus du brûleur, car le biofioul est corrosif et se conserve mal.

Dernière mise à jour le: 01/03 à 10:25

Voilà un an que j'habite une maison mitoyenne que j'ai rénové.et changement toutes les vitres et isolation interne sud et ouest en laine de bois 16 cm.Au nord pas touché car déjà isolation externe de 7 cm en polystyrène.isolation comble perdu en ouate 50 cm.maison se situant en Isère à 900 m sur plateau avec hiver vigoureux.En 1 an dépensé pour chauffage et ecs 1800 litre de fioul .En remplaçant par chaudière électrique plus photovoltaïques et ballon tampon,es-ce que je peux au bout d'un an arriver par mes photovoltaïques en autoconsommation , à combler complètement ma dépense électrique,sachant qu un litre de fioul brûle équivaut à 10 kWh.et donc combien dois-je mettre de surface photovoltaïque Merci.cordialement Yves

Il n'est pas possible d'assurer son indépendance en couplant une chaudière électrique à des panneaux photovoltaïques. Ceux-ci fonctionnent dans la journée lorsque le soleil luit, mais leur puissance crête ne peut que donner dans les meilleures heures d'irradiation que 3000, 6000 ou 9000 watts, puissance insuffisante pour une chaudière électrique de 18 ou 20 kW. Si vous avez un cours d'eau, peut être serait-il judicieux d'étudier une petite turbine hydroélectrique en complément qui vous permettra de couvrir une partie de vos besoins électroménagers.

Dernière mise à jour le: 31/07 à 17:41

Bonjour, Je souhaiterai avoir une étude sérieuse sur l'installation de panneaux photovoltaïques sur le toit de mon habitation . Je souhaite réaliser en priorité de l'autoconsommation. Ma consommation annuelle en 2021 était de 19000 kWh. Le chauffage et l'ECS de notre habitation sont réalisés par le biais d'une pompe à chaleur que nous utilisons 6 mois , pour les autres 6 mois, nous chauffons l'eau de la piscine avec une PAC. On nous a fait une proposition pour une installation de 4.5 kwc qui nous semble peut sérieuse et surtout très chère par rapport à l'économie que nous pourrons retirer. Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire. Cordialement Philippe

Des panneaux photovoltaïques d'une puissance crête de 4500 watts peuvent-ils alimenter une pompe à chaleur d'une puissance de 20 000 watts ? Réponse non. Lors des besoins de chauffage en hiver le soleil donne-t-il autant d'irradiation qu'en été Réponse non. Dès que le soleil se couche y-a-t-il production d'électricité réponse non. Conclusion impossible de se chauffer avec le soleil. Est-il facile de tomber sur une entreprise au nom évocateur (éco, protection, environnement, planète, etc.) qui facture à prix fort pompe à chaleur et panneaux photovoltaïques ? Réponse oui. 1er conseil, chauffer sa piscine avec une PAC est une aberration surtout au prix du courant électrique : il faut convertir l'installation par des capteurs thermiques qui réchaufferont progressivement la température de l'eau sans altérer son équilibre PH (Potentiel Hydrogène), TH (titre hydrotimétrique), TAC (Titre Alcalimétrique Complet). Rappelons que le soleil est gratuit.

Dernière mise à jour le: 11/03 à 13:15

Bonjour, j'ai cherché sur votre site des renseignements sur un système de panneaux photovoltaïques raccordés à des batteries tampon car sur cette ancienne ferme située à 600 mètres d'altitude, je n'ai ni eau, ni réseau électrique, ni téléphone. J'aurais voulu avoir des conseils.

Le seul système de stockage de l'électricité produite par les panneaux photovoltaïques.

Les batteries.

En montagne, en raison de la position des maisons la façade n'est peut-être ensoleillée que le matin ou l'après-midi, il est donc important de choisir le côté du toit le plus adapté. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel agrée Quali'PV expérimenté montagne qui saura exploiter au mieux le rayonnement solaire.
Étant donné que vous ne serez pas raccordé au réseau, vous devrez consommer l'énergie produite par les panneaux solaires photovoltaïques sur place et installer des batteries tampons qui stockeront l'énergie pour les usages de nuit sans ensoleillement. Une batterie constitue l'élément de l'installation du système photovoltaïque qui requiert la plus grande attention.
La durée de vie des batteries dépendra directement de son mode d’utilisation et d'un entretien régulier. Les opérations habituelles qui doivent être effectuées sur une batterie classique sont les suivantes : Vérification tous les 6 mois du niveau de l'électrolyte qui doit être maintenu dans les niveaux « Maximum » et « Minimum ». Le niveau correct de l'électrolyte étant en l'absence de repères visuels de 20 mm au-dessus de la protection des séparateurs. Dans certains des éléments d'une batterie classique dont les niveaux sont insuffisants, le remplissage doit s'effectuer uniquement avec de l'eau distillée ou déminéralisée ne jamais être remplis avec de l'acide sulfurique comme lors de la mise en service. L'état des cosses métalliques de chaque batterie doit être vérifié, les cosses doivent rester nettes et propres et être nettoyées et brossées pour éliminer toute trace de sulfate.
Nous vous conseillons de couvrir toutes les connexions avec un produit antisulfate spécial batterie ou avec de la vaseline neutre. Si vous disposez d'un densitomètre, une mesure de la densité de l'électrolyte peut être effectuée accumulateur totalement chargé après une longue période de fonctionnement des panneaux solaires photovoltaïques, la valeur relevée doit être de 1.240 +/- 0.01 à 20 degrés Celsius.
Les densités mesurées doivent être identiques dans chaque élément. Le fait de constater une importante différence dans un élément peut révéler un dysfonctionnement de la batterie. Il faut noter qu'il existe certains types de batteries étanches, comme les batteries AGM par exemple, qui ne requièrent aucune maintenance.

2781 vues


Fin des questions