Maison basse consommation RT 2012 expliquée simplement

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 02/10/2023
Voir les articles de même catégorie:
Immobilier et logement > RT 2012

Une maison BBC est une maison à faible consommation d'énergie qui rejette un taux de carbone est un gaz qui se dégage lors de la combustion de produits carbonés. Des modifications géoclimatiques comme l'augmentation de la température terrestre (effet de serre) sont dues au rejet de dioxyde de carbone. Le rejet de dioxyde de carbone peut être évité en réduisant la consommation de combustible.

">dioxyde de carbone très inférieur aux constructions anciennes construites avant le 1er janvier 2013.

​​

Les exigences

Toutes les maisons neuves doivent respecter des règles en matière de conception (étanchéité à l’air évitant que les calories ne s'échappent par les combles, les fenêtres ou les murs, l'utilisation d’une énergie renouvelable comme le solaire), mais aussi de résultats (l'efficacité énergétique des appareils installés, la consommation d’énergie maximale qui ne doit pas dépasser un certain nombre de KWh par mètres carrés). L’objectif de la maison RT 2012 est de limiter la consommation d’énergie pour diminuer l’émission de gaz à effet de serre, et ainsi de concevoir des habitations performantes en parfaite harmonie avec leur environnement.

Le secteur du bâtiment est le plus énergivore en énergie, c'est le domaine dans lequel les améliorations pour économiser peuvent être les plus importantes.

La maison RT 2012 basse consommation 

une solution pour économiser l'énergie

Pour la construction neuve, la généralisation de la norme des bâtiments basse consommation (BBC) appelés depuis le 1er janvier 2013 maisons RT 2012 est sans conteste un atout pour l’atteinte des objectifs ambitieux de baisse de consommation énergétique (les secteurs de l'habitat et du tertiaire qui représentaient 68 % de la consommation finale d'énergie en 2010 ont un poste : le chauffage, qui compte pour 80% de la consommation d'énergie des ménages). Le chauffage est donc un axe d'amélioration de la consommation énergétique extrêmement important. Les innovations technologiques attendues au cours des prochaines années montrent que les systèmes devront être polyvalents. Ces équipements offrant un grand potentiel en termes de gain de performance s'appuieront sur la boucle à eau chaude c'est-à-dire les canalisations d'eau disposées dans les logements qui transmettront les calories.

Que veut dire maison RT 2012 ? 

L'objectif pour toutes les maisons neuves est de ramener la consommation d'énergie à une valeur relativement faible, c'est pourquoi les maisons ont été appelées BBC (Bâtiment Basse Consommation) avant que cette norme devienne obligatoire en 2013. Une maison BBC est un Bâtiment Basse Consommation qui doit être construit suivant les normes définies par une règlementation appelée RT 2012 (règlementation Thermique 2012). Cette règlementation obligatoire s'applique aux constructions neuves, aux extensions et aux surélévations de bâtiments existants. Pour réduire les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a défini un programme de réduction des consommations : c'est la maison RT 2012.

Comment consommer peu d'énergie ? 

Pour atteindre des consommations faibles, il faut intervenir sur plusieurs domaines dans un bâtiment : l'isolation renforcée, la prévention des ponts thermiques, l'étanchéité à l'air et le recours à au moins une énergie renouvelable. Pour cela, une règlementation appelée RT 2012 impose des normes qui sont devenues obligatoires depuis le 1er janvier 2013.

Les 3 exigences de base de la RT 2012 

Tous les aspects liés aux systèmes,(notion de confort thermique et sanitaire des logements) au bâtiment et au comportement des utilisateurs sont liés. Avec les bâtiments Basse Consommation BBC se posent également les questions pour garantir la maîtrise des apports solaires. En effet, l’inertie des matériaux, le fort niveau d’isolation, la ventilation doivent avoir un soin particulier. Le confort thermique et notamment le confort d’été doivent être pris en compte en amont de la réalisation d’un projet de construction.

Ces 3 exigences sont définies par 3 coefficients : Le Bbio, le TIC et le CEP

Le Bbio

(Besoin Climatique conventionnel) il exprime les besoins liés au chauffage à la climatisation et à l'éclairage.

Le TIC

(caractérise la Température Intérieure Conventionnelle en période de forte chaleur.)
La deuxième exigence pour être une maison RT 2012 est d'être suffisamment isolée et protégée du soleil pour ne pas dépasser une certaine température l'été : c'est le TIC.

Le CEP

Le Cep ou coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire porte sur les consommations annuelles ramenées au m2 liées aux cinq usages suivants : chauffage, climatisation s’il y a lieu, eau chaude sanitaire, éclairage, et auxiliaires tels que les pompes et les ventilateurs.

La consommation énergétique nécessaire au fonctionnement du bâtiment est exprimée en kWh ep/m²/an (Kilowatt heure d'énergie primaire par mètre carré et par an. Ce chiffre ne prend pas en compte les usages électriques autres que l'éclairage(réfrigérateur, télévision, ordinateur…).

L'obligation d'une surface vitrée 

Elle doit être égale à 1/6ème de la surface habitable.

La RT 2012 exige l'obligation de respecter une surface minimale de baies vitrées – 1/6ème de la surface habitable – en vue de garantir le confort d'habitation et la qualité de l'architecture en bâtiment d'habitation. Cette obligation permet de favoriser l'éclairage naturel et d'économiser de l'électricité.
Les parois vitrées sont considérées pour leur capacité de transmission lumineuse ainsi que pour leurs fonctionnalités en termes d’isolation et d’apport de chaleur solaire. Pour effectuer le calcul du Bbio de la RT 2012 pour un bâtiment, il est nécessaire de disposer, pour chaque fenêtre, de ses caractéristiques techniques : facteur de transmission solaire (Sw), de transmission lumineuse (TLw) et de transmission thermique (Uw).

La polyvalence du système de chauffage à eau chaude pour les maisons RT 2012.

Le système de chauffage à eau chaude permet l'utilisation d’énergies renouvelables : bois, biogaz, géothermie, solaire thermique, agro combustible. En tant que système évolutif, le système de chauffage à eau chaude permet d’intégrer des solutions performantes au fur et à mesure et d’améliorer la performance énergétique. La boucle à eau chaude est un système performant avec des réductions d’émissions de CO2 directement proportionnelles aux économies d’énergie. Par exemple, l'intégration de capteurs solaires dans le système de la boucle à eau chaude permet d’obtenir 30 % d’économie de CO2. Les réseaux de chauffage urbain à eau chaude constituent un excellent vecteur pour les énergies renouvelables. Ils utilisent déjà plus de 20 % d’énergies renouvelables pour chauffer 3 millions d’équivalents habitants et génèrent plus de 32 % de la chaleur distribuée à partir de la cogénération.



Recherche de mots clefs dans les articles

7 articles

Fin des articles