Les lampes fluorescentes d'éclairage avantages et inconvénients

Voir les articles de même catégorie Eclairage artificiel

Sommaire


Les dépenses liées à l'éclairage représentent 12 % des consommations électriques d'un logement en France (hors chauffage et eau chaude source ADEME).Les lampes fluo-compactes ou lampes basse consommation LED.


L'éclairage artificiel

L’éclairage artificiel participe de plus en plus à la réalisation d’une part importante de ces économies d’énergie. Les normes et décrets d’éclairement définissent très précisément les niveaux d’éclairage qu’il convient d’apporter dans les bâtiments.

  • Les niveaux de luminosité doivent permettre aux personnes de travailler confortablement sur leurs lieux de travail, d'avoir des logements privatifs suffisamment lumineux en exploitant notamment la lumière naturelle et permettre l'accès sans difficulté et sans danger aux bâtiments pour les personnes à mobilité réduite.
  • Il convient désormais d’éclairer les bâtiments mieux et intelligemment en fonction de leur usage.
  • Les bâtiments doivent consommer de moins en moins d’énergie et dans le même temps, les niveaux d’éclairement demandés dans les parties communes sont de plus en plus importants.

Comment résoudre ce problème ?

Comment s’y retrouverles réglementations et les décrets ? Le marquage et la certification des produits donnent l’assurance de prescrire et d’installer des produits de qualité pérenne aux performances fiables qui permettront de garantir les économies durables recherchéesainsi quele confort et la sécurité de leurs usagers.

Les calculs effectués par la Commission européenne montraient une économie de 50 euros en moyenne par an avec les ampoules fluo-compactes. À l'échelle de l'Union européenne, l'économie se chiffrait à entre 5 et 10 milliards d'euros chaque année.

L'électricité pour l'éclairage

L'électricité pour l'éclairage représente environ 15 % de la consommation mondiale d'énergie et 5 % des gaz à effet de serre dans le monde entier (GES). Le passage à l'efficacité en réseau et hors réseau d'éclairage permettrait d'économiser plus de 140 milliards de dollars et réduire les émissions de CO2 de 580 millions de tonnes chaque année. (Sourceen.lighten initiative).

Une convention avait été signée le 23 octobre 2008 par le ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer avec la FCD (Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution, la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage), l'éco-organisme agréé responsable de collecte et du recyclage des lampes usagées (Récylum), EDF et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)

Les lampes fluo-compactes

Elles sont appelées égalementlampes basse consommation

  • Les lampes à incandescence ont été depuis 2009 retirées du marché français et sont interdites depuis septembre 2012 par l'Union Européenne.
  • Les lampes fluo-compactes ou lampes basse consommation les ont remplacées elles durent 8 à 10 fois plus longtemps et consomment 4 à 5 fois moins d'énergie pour un éclairage équivalent. L'absence de technologies concurrentes a permis à ces lampes de s'imposer rapidement : elles équipent de nombreux foyers et locaux professionnels.
  • La LED les remplace avantageusement à l'heure actuelle.

Les ampoules fluocompactes toxiques

Elles sontà manipuler avec précaution pour éviter lors de la casse de libérer des gaz contenant du mercure très toxique.

Le seuil actuel est de 5 mg de mercure par ampoule, les modèles les plus performants permettent à une ampoule de fonctionner avec 1 à 2 mg de mercure.

Conseils :

  • Ne jamais utiliser un aspirateur pour éliminer les débris. (la poudre de mercure serait disséminée dans l'air ambiant)
  • Ne jamais utiliser un aspirateur pour éliminer les débris. (la poudre de mercure serait disséminée dans l'air ambiant)
  • Ne jamais utiliser de brosse ou de balai : vous respireriez l'air contaminé.
  • Aérez abondamment la pièce
  • Nettoyer en évitant les contacts des débris avec des personnes ou des animaux.
  • Ramassez débris et poudre de mercure à l'aide d'un morceau de papier ou de carton rigide.
  • Récupérer tous les morceaux de verre à l'aide d'un ruban adhésif et d'un papier essuie-tout humide que vous devez placer dans un bocal hermétique.
  • Vérifier que les résidus n'auront aucun contact avec l'environnement (papier peint, literie, vêtements, etc.)
  • Placer les déchets dans un bocal hermétique,
  • Apportez le bocal à la déchetterie dans le local affecté, dans le conteneur approprié.

Source pour ces chiffres : Stephen Russel, secrétaire général de l'Association européenne pour la coordination de la représentation des consommateurs dans la normalisation.

Inconvénients des lampes fluo compactes

  • Les lampes à incandescence sont parfois utilisées de façon thérapeutique pour des raisons de santé liées à la sensibilité à la lumière ou des allergies cutanées.
  • certaines lampes fluo-compactes ont une durée de vie limitée qui ne correspond pas aux chiffres annoncés sur leur emballage
  • certaines lampes fluo-compactes ont une durée d'allumage importante qui peut dépasser la minute avant d'atteindre leur luminosité maximale
  • elles émettent un rayonnement ultraviolet (UV) préjudiciable à certaines personnes sensibles
  • Certains usagers mettent en avant ladiffusionde chaleur d'une ampoule à incandescence en période hivernale.
  • Il est à noter que ces lampes fluo compactes à économie d'énergie peuvent générer des dysfonctionnements :Sur les appareils électriques et électroniques placés à proximité immédiate (ordinateur, TV, téléphone portable, radio)
  • Sur les appareils d'assistance médicale (les pompes à médicaments, les pacemakers, les appareils auditifs).
  • Le taux élevé de mercure se trouvant dans les nouvelles ampoules fluo compactes : elles contiennent toutes des vapeurs de mercure, un métal dangereux qui doit être correctement recyclé et qui pose problème lorsque la lampe se brise.
  • Lorsqu'une ampoule fluocompacte se brise, elle libère des vapeurs de mercure particulièrement nocif pour la santé. Le mercure est un produit potentiellement dangereux pour la santé et l'environnement.

Les champs électromagnétiques

  • Dès 2002, L'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) avait alerté l’opinion que ces lampes étaient des émetteurs parasites perturbant la mesure du taux d'exposition aux champs électromagnétiques générés par les nombreuses antennes-relais de téléphonie mobile.
  • En 2008, une autre étude publiée parSupélecet leCSTB(Comité Scientifique et Technique du bâtiment) avait confirmé les résultats obtenus par le Criirem sur le bruit de fond en radiofréquences (0,3 V/m) et sur le rayonnement spécifique de ces lampes fluo compactes (80 à 380 V/m).
  • LeCriiremconseillait même de conserver les anciennes lampes à filament jusqu'à ce que les fabricants proposent des lampes fluo compactes garantissant un rayonnement électromagnétique respectueux de la santé des consommateurs et de l’environnement. La LED a amené une solution.

Risques cachés des lampes fluo compactes

Quels sont les risques inconnus et cachés des lampes fluocompactes ?

Depuis 2012, aucune lampe à incandescence n'est plus commercialisée chez les distributeurs. Les nouvelles lampes fluo compactes à économie d'énergie que l'on trouve depuis quelques années sur le marché qui sont destinées à remplacer les lampes à filament posent le problème d’un rayonnement électromagnétique basse fréquence.

Le Criirem, Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques a réalisé en 2007 (en collaboration avec Arca Ibérica en Espagne), une étude sur ces lampes fluo compactes à économie d'énergie et relevé des émissions de champs électromagnétiques très élevés, dans la gamme des radiofréquences, jusqu'à 300 V/m à l'allumage, avec des valeurs moindres tout au long de leur utilisation.

Il est prudent de connaître les limites d'usage de ces lampes à basse consommation et de prendre des précautions d'utilisation. Suivant le principe de précaution et face au risque de santé publique, voici quelques conseils de base :

  • éviter de les utiliser sur une lampe de chevet ou sur une lampe de bureau
  • s'éloigner de plus de un mètre lors d'une station prolongée.
  • remplacer ce type d'ampoule par des modules LED de qualité (convertisseur déporté dans un cellier ou un garage).

Les lampes LED plus performantes

Les lampes LED sont plus performantes et plus « écologiques » (pour leur consommation, pas pour leur fabrication) que les lampes fluocompactes, elles ont fait leur apparition dans les rayons des grossistes et des commerçants.

Si les « lampes basse consommation » consommaient 4 à 5 fois moins d'énergie qu'une ampoule classique à incandescence et duraient 6 à 10 fois plus longtemps, les ampoules LED (1) consomment 10 fois moins.

Au total, et même si le coût d'une telle lampe est encore parfois un peu plus élevé à l'achat, le coût global d'une lampe basse consommation est 3 à 4 fois moins élevée qu'une ampoule à incandescence. L'acquisition d'une « lampe basse consommation » procure un gain net qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de l'ampoule.

Les lampes LED plus économiques

Les lampes fluo-compactes ont remplacé les lampes à incandescence, les lampes à LEDles remplacent plus efficacement

Les ampoules LED utilisent des diodes élaborées à base de semi-conducteurs minéraux (silicium), elles émettent de la lumière à partir de puces d'un millimètre carré.Les ampoules LED représenteraient actuellement 5 à 10 % du marché total de l’éclairage.L’utilisation des Led représente un bon geste pour l’environnement.

LED est l'acronyme anglais pour Light Emitting Diode, traduit en français par DEL (Diode Electroluminescente).

LED signifie « diode électroluminescente ». Une diode électroluminescente (LED) est un composant électronique qui permet la transformation de l'électricité en lumière. A la place du filament d'une ampoule classique ou d'un tube d'une lampe fluo-compacte, des cristaux semi-conducteurs des LED transforment le courant en flux lumineux. De nombreux appareils sont équipés de ces LED : électronique mobile, écrans multimédias, véhicules automobiles, éclairage et signalisation.

Pour assurer un éclairage suffisant, plusieurs LED de forte puissance sont accolées dans les lampes, car unitairement leur flux lumineux (mesuré en lumen ou lm) est faible. Des LED de forte puissance et des LED blanches sont disponibles. La technologie courante pour produire de la lumière blanche avec des LED consiste à ajouter une fine couche de phosphore jaune dans une LED bleue.

Des modules LED sont des assemblages d'une ou plusieurs LED fixées sur une carte de circuit imprimé. Ces appareils peuvent intégrer un dispositif de commande de la lumière.

Voir les avantages et inconvénients des lampes LED.

Les modules LED

En rénovation d'un logement choisir les ampoules basse consommation.
Lorsque l'on veut rénover un logement, l'utilisation d'ampoules basse consommation est recommandée. Une ampoule classique produit de la lumière en portant à incandescence grâce au courant électrique un filament métallique en tungstène. Elle transforme seulement 5 % de l'électricité qu'elle consomme en lumière, le reste se dissipant en chaleur.

Les technologies d'ampoules halogènes permettaient une économie de l'ordre de 25 à 45 % d'économies d'énergie par rapport aux modèles classiques. Les ampoules « fluo compactes » offraient jusqu'à 80 % d’économie, mais avec quelques précautions d'emploi (éviter notamment de briser cette lampe).

Les LED consomment 10 fois moins

La disparition des ampoules traditionnelles à incandescence est profitable aux usagers, car leur consommation d'énergie a baissé. La durée de vie plus longue desLED compense théoriquement le prix d'achat. Sources : Bureau européen des Unions de Consommateurs et l'Association européenne pour la coordination de la représentation des consommateurs dans la normalisation.

L'Union européenne avait fixé un calendrier précis pour retirer progressivement les ampoules à incandescence du marché.

Historique :

Ampoules de 100 watts : 01 Juillet 2009
Ampoules de 75 watts : 31 décembre 2009
Ampoules de 60 watts : 30 juin 2010
Ampoules de 40 watts : 31 aout 2011

A ce jour, plus aucune lampe à incandescence n'est commercialisée.


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

900 articles

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

L'effet de serre est dû aux gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations qui rencontrent d’autres molécules de gaz, répétant ainsi le processus et créant l'effet de serre, d'où une augmentation de la chaleur. 

Convertir le fioul domestique Règles de conversion

Le calcul des équivalences litres fioul/tonnes repose sur des règles de conversion standardisées : 1 litre de fioul = 10 kWh.  Il est possible de passer du kilo à la tonne, puis au kilowattheure. Équivalences litre/tonne : les règles de conversion. Un mètre cube est équivalent à 1000 litres. A une température de 15°C, la masse volumique du fioul est comprise entre 0,830 et 0,880 kilogrammes par litre.​

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Bois énergie composition chimique carbone hydrogène azote eau

Lorsque l'on découvre la composition chimique du bois, ses utilisations très diverses (charpente, chauffage, pâte à papier, isolation, carburant, etc.), on s'aperçoit que le bois est vertueux dans certaines applications (même en recyclage) en raison de ses propriétés mécaniques, sa tenue au feu à haute température, son captage de carbone (il stocke le CO2 ou dioxyde de carbone) et non écologique ni renouvelable quand il est utilisé comme combustible, car sa combustion et les résidus qu'elle entraine ont un impact négatif sur l'environnement.

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Gaz propane en citerne Locataire louant un logement avec cuve GPL

Locataire louant un logementCas pour un locataire louant un logement équipé avec une citerne de gazFrais de locationDans le cas d'une maison louée équipée d'un chauffage gaz avec citerne à qui incombent les frais de location ?Le bailleur doit prendre en charge les frais de location, d'abonnement ou d'entretien de la citerne.La livraison de gaz propane GPL s'effectue en phase liquide grâce à un tuyau souple situé...

Charger plus d'articles