Ventilation Mécanique Contrôlée simple double hygro Principe

Temps de lecture: 9 min , Dernière mise à jour: 03/10/2023

Une VMC est mécanique à la différence d'une ventilation naturelle par grilles passives dans les murs ou qui consiste à ouvrir les fenêtres, allumer un aérateur en pénétrant dans une salle de bains ou WC. Equipée d'un moteur électrique la VMC comprend un extracteur d'air aspirant l'air vicié et le rejetant à l'extérieur de l'habitation. Destinée à renouveler l'atmosphère de la maison, la VMC évacue mauvaises odeurs, humidité, solvants ou polluants en suspension dans l'air. Ventilation Mécanique Contrôlée simple, double, hygroréglable. La VMC obligatoire assainit et ventile l'air des locaux. 


La crise pétrolière de 1970

Depuis la première crise pétrolière des années 1970, le renchérissement des prix de l'énergie a amené les propriétaires à isoler leurs habitations. Des problèmes jusqu'alors inconnus sont apparus, dus en grande partie à une trop grande isolation des maisons et à leur mauvaise aération.

Ventilation-VMC-VMI-simple-double-flux-hygro-B


L'humidité à évacuer

La qualité de l’air intérieur est liée à l’humidité. Les activités d'une famille moyenne produisent environ 12 litres d’eau par jour (combustion du gaz, cuisson, bains, douches, séchage du linge, etc. Cette eau se diffuse dans le logement sous forme de vapeur. Un couple par exemple, libère en une nuit par transpiration et respiration environ 2 litres d'eau, une grande quantité de vapeur d’eau est générée et si la ventilation de la chambre est insuffisante, l'apparition de condensats, de moisissures et de mauvaises odeurs est inévitable.

  • Cette eau contenue dans l’air se condense sur toutes les surfaces froides, comme les vitres et les murs, surtout s’ils sont mal isolés (ce phénomène peut se remarquer sur la paroi des miroirs de la salle de bain après une douche)
  • Cette humidité relative favorise notamment le développement des moisissures, facteurs de pathologies diverses qui peuvent avoir un impact très négatif sur la santé. Pour conserver un taux d’humidité idéal dans l’atmosphère intérieure (entre 40 et 60 %), il convient de renouveler l’air par une ventilation suffisante.
  • Polluants de l'air risques et menaces dans les logements

La ventilation mécanique (VMC) contrôlée n'enlève pas tous les polluants notamment la particulièrement nocive.

1. Ventilation Mécanique 

La ventilation mécanique contrôlée (VMC)

La VMC est un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces d’une maison, notamment pour les pièces dites humides : salles de bains, toilettes, cuisines.

La ventilation participe aussi à l’élimination des polluants intérieurs. La ventilation mécanique désigne tous les dispositifs motorisés d’évacuation ou d’insufflation d’air frais, elle a pour vocation d’évacuer l’air vicié des logements en le renouvelant par de l’air frais. Le débit minimum (en m3/h) est imposé par les arrêtés du 24/03/1982 et 28/10/1983 comme indiqué dans le tableau ci-dessous

Figure 1- Le tableau ci-dessus indique le débit d'air à extraire du logement, le nombre de m3/h est fonction du nombre de pièces.

-

Débit à extraire en petite vitesse m3/h

Nombre de pièces

Global mini

Cuisine mini

1

35

20

2

60

30

3

75

45

4

90

45

5

105

45

6

120

45

7

135

45

 

-

Débit à extraire en grande vitesse m3/h

Nombre de pièces

Cuisine maxi

Salles de bains *

Salles d'eau

WC unique

WC multiple

1

75

15

15

15

15

2

90

15

15

15

15

3

105

30

15

15

15

4

120

30

15

15

15

5

135

30

15

15

15

6

135

30

15

15

15

7

135

30

15

15

15


* Salles de bains ou de douches communes ou non avec WC

Pour des raisons d'économie d'énergie et de confort, la ventilation naturelle a été remplacée par des systèmes de ventilation mécanique contrôlée (ou VMC). Ces systèmes présentent l'avantage d'assurer une aération permanente et contrôlée en partie indépendante des conditions atmosphériques.

Le principe consiste à mettre les locaux en dépression pour alimenter en « air neuf » les pièces dites à pollution non spécifique : séjour, chambres et bureau, et à évacuer l'air vicié des pièces dites à pollution spécifique : cuisine, salle de bains et toilettes. En principe, une bouche d'aspiration est placée dans le plafond de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes, elles sont toutes reliées par un réseau de gaines à un groupe d’extraction motorisé, l'air pénètre dans la maison par des entrées d'air autorégulées (c'est-à-dire qu'elles ne laissent passer qu'une quantité d'air calculée).

Ces ouvertures sont visibles sur les huisseries ou dans les coffres des volets roulants, elles ne doivent pas être obturées et doivent être régulièrement nettoyées.

2. La VMC à simple flux 

La Ventilation à simple flux est le système le plus simple, le plus coûteux en termes de pertes de calories et le plus couramment installé dans les maisons individuelles en raison de son prix extrêmement modique (environ 60 €), ce système de ventilation mécanique permet de renouveler l'air par simple aspiration de l'air vicié, mettant les pièces de la maison en légère dépression. L’air extérieur « neuf » est ainsi aspiré tout d’abord vers les pièces sèches puis vers les pièces humides puis vers les bouches d’extraction.


Le débit de l’extraction de l’air ainsi que le débit de l’air neuf distribué sont assurés de façon automatique, quelles que soient les conditions atmosphériques et climatiques extérieures et quel que soit le nombre d’occupants de la pièce. L'air vicié est évacué par des bouches d'extraction situées dans les pièces de service (cuisine, salle de bain, WC…) et adaptées aux besoins de ces pièces (voir tableau ci-dessus Fig 1).

Le débit est constant et autorégulé et il est possible de passer en grande vitesse par un interrupteur à 2 positions pour une aspiration plus importante après une forte production de vapeur d’eau (douche ou bain par exemple) ou pour évacuer des mauvaises odeurs (cuisson ou de fumée de tabac), le modèle à minuterie est le plus intéressant, car il bascule automatiquement en petite vitesse au bout de 30 minutes, une temporisation utile pour les gens distraits.

 


3. Principe VMC simple flux 

 Une VMC à simple flux comprend :

• Des entrées d'air neuf calibrées situées en partie haute des murs ou des huisseries (fenêtres ou portes-fenêtres) dans les pièces principales : chambres et séjour.
• Pour que le passage de l’air puisse se faire portes fermées, les normes imposent de raboter le dessous des portes intérieures pour laisser un passage d'air de 2cm (on parle de « détalonnage »).
• Des bouches d'extraction de l'air vicié situées en partie haute des plafonds ou des murs des pièces de service : cuisine, salle de bains et toilettes.
• Un réseau de gaines généralement souples, reliant les bouches d'extraction, calibrées pour un débit précis, à un groupe d'extraction motorisé généralement situé dans les combles ou le grenier et éventuellement à l'extérieur en cas de toit plat ou de toiture-terrasse.
• L'air vicié aspiré par le groupe est rejeté à l'extérieur par une bouche de sortie reliée à ce groupe par une gaine principale d'un diamètre de 150 mm au minimum. Cette sortie de l'air vicié doit se faire impérativement à l'extérieur de la construction, en toiture généralement.

Pour assurer un fonctionnement correct de la VMC, un « jour » d'une hauteur variable de 1 à 2 centimètres est pratiqué sous les portes afin de favoriser la libre circulation de l’air dans chaque pièce, c'est le


4. Groupe d'extraction VMC 

 Le réseau de gaines reliant les bouches d'extraction, calibrées pour un débit précis, est relié à un groupe d'extraction (photo ci-dessous) qui est situé généralement dans les combles. Il faut veiller à ce que le bruit de cet appareil qui fonctionne en permanence ne constitue pas une gêne sonore pour les occupants d'une chambre par exemple.

Pour le système à simple flux, point à vérifier.

Entrées d'air neuf

Elles ne doivent pas être situées dans des zones polluées. (sortie sur une rue fréquentée, circulation automobile, proximité d'une ventouse de gaz brulés d'une chaudière, vapeurs issues d'un pressing, etc.)

Entrées d'air autorégulées

Elles sont obligatoirement installées dans la partie haute des fenêtres ou des murs des pièces principales : séjour, chambres, bureau, etc. Elles sont en nombre suffisant pour assurer les débits requis.

Entrées d’air autorégulées

Aucune entrée d'air autorégulée ne doit être installée dans les pièces de service : cuisine, salle de bains, toilettes.

Extracteur

Conduit reliant la bouche d'extraction  de la cuisine au groupe extracteur N.B. Son diamètre doit être suffisant (diamètre 150 mm)

Conduit d'évacuation 

Conduit d'évacuation de l'air vicié reliant la sortie du groupe extracteur à la sortie extérieure N.B. Son diamètre doit être suffisant (diamètre 150 mm)

Grilles de ventilation

Aucune autre entrée d'air ne doit exister, si une grille de ventilation classique se situe dans la maison, elle va contrarier le fonctionnement de la VMC. Exemple : une grille statique à été placée dans le mur d'une cuisine, tout l'air non régulé va pénétrer par cet endroit et empêcher que le balayage d'air frais arrivant des autres pièces s'effectue.

Lanterne

Il s'agit du chapeau céramique de sortie en toiture. Cet accessoire ne doit pas réduire le diamètre des gaines.


Sortie d’air vicié

L'air vicié est refoulé à l'extérieur et jamais dans le grenier ou dans les combles. Cet air se déposant dans les combles sur l'isolant par exemple va entrainer une humidité et une pollution importante.

Grilles de ventilation

Les grilles basses de cheminées d’amenée d’air frais sont obligatoires pour assurer un fonctionnement correct en comburant de la cheminée, du poêle à bois ou de l’insert.  En cas d'absence de VMC elles doivent être soigneusement placées sous le foyer de façon à assurer un fonctionnement correct de l'appareil à bois. Elles ne sont pas compatibles avec une VMC qui met le logement en dépression. Il faut donc installer un appareil étanche qui prélève l'air directement à l'extérieur.



Recherche de mots clefs dans les articles

12 articles
Dernière mise à jour le 03/10 à 07:21

Ventilation Mécanique Insufflation VMI® pour aérer les logements

1047 vues

Dernière mise à jour le 11/04 à 09:27

VMC ventilation simple double flux hygroréglable B RT2012

1222 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 06:26

Puits canadien principe performances précautions d'usage

1286 vues

Dernière mise à jour le 14/03 à 07:56

La ventilation par insufflation des logements Ventilation VMI

1300 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 04:45

Ventilation par insufflation meilleure pour qualité de l'air

1395 vues

Dernière mise à jour le 28/02 à 08:53

Avantages et inconvénients d'un puits canadien

1443 vues

Dernière mise à jour le 19/02 à 10:53

Ventilation VMC Principes avantages inconvénients prix

1623 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 08:04

Ventilation Mécanique Contrôlée simple double hygro Principe

2021 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:47

La ventilation est-elle obligatoire dans l'habitat ?

10193 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 10:31

VMC ventilation mécanique contrôlée ventilation naturelle VMI

10802 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:52

Puits Canadien ou Provençal aération de bâtiment d'habitation

19048 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 07:53

Ventilation mécanique contrôlée VMC VMI VMR puits canadien

91985 vues


Fin des articles