Chauffe-eau thermodynamique rentabilité amortissement avis

Temps de lecture: 9 min , Dernière mise à jour: 16/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Chauffage systèmes > Chauffe-eau thermodynamique

Sommaire


Le marché du chauffe-eau thermodynamique porté par la puissance de l'électricien français fait concurrence à d'autres systèmes, notamment les capteurs solaires. De nombreux internautes nous demandent si un chauffe-eau thermodynamique est intéressant. L'association avec des panneaux photovoltaïques est séduisante, mais les prix sont parfois trop élevés pour rendre l'opération rentable.

réflexion.png

2 mn pour comprendre


Si le logement est déjà équipé d'un appareil de production d'eau chaude et qu'il fonctionne encore, il faut se poser la question de savoir s'il est vraiment rentable de le remplacer.

  • De nombreux internautes nous transmettent des devis pour nous demander si les propositions sont intéressantes.
  • Généralement l'offre consiste à associer des panneaux solaires photovoltaïques à un chauffe-eau thermodynamique, ce qui peut paraître intéressant, car l'énergie solaire est gratuite.
  • Le problème est le montant de l'investissement élevé qui rend l'installation actuellement non rentable, mais devrait le devenir rapidement avec les progrès en cours.

L'usage a largement démontré que le chauffe-eau thermodynamique ne convient pas à tous les usages et à toutes les situations. Notre conseil est logique : le choix d'un chauffe-eau thermodynamique doit être raisonné, car de nombreux paramètres très variables influent sur son intérêt réel et non pas supposé par les vendeurs. Ainsi la zone géographique, le climat, le type de logement, la composition du ménage, font que le choix est possible ou pas.

Coût d'un chauffe-eau

Combien coûte un ballon chauffe-eau thermodynamique ?

  • Pour le prix pose incluse compter entre 3000 et 4000 euros TTC pour une installation classique d'un chauffe-eau thermodynamique de 300 litres (4 personnes).
  • Attention aux offres faites sur salon pour coupler les panneaux solaires photovoltaïques à un ballon de chauffe-eau thermodynamique.
  • Nous recevons des offres de prix envoyées par des internautes qui se posaient la question de la rentabilité : à 3500 euros, l'affaire n'est pas intéressante (pour le particulier).

CE Thermodynamique

Que peut-on attendre d'un Chauffe-Eau Thermodynamique (CET) ?

Le ballon thermodynamique pour la production d'ECS (eau chaude sanitaire) est présenté par les vendeurs comme un moyen de réaliser des économies.
Les fabricants des appareils chauffe-eau thermodynamiques indiquent des COP (coefficient de performance) théoriques très importants réalisés dans des conditions de laboratoire idéales qui sont difficilement reproductibles dans les conditions normales chez un usager.

L'ADEME, dans diverses études, a démontré que les conditions d'installations et le dimensionnement de ces appareils entrainent un COP réel très inférieur à ceux annoncés. Ainsi, un chauffe-eau électrique offrant parfois le même coût d'exploitation n'a aucune raison d'être changé s'il fonctionne.

Couplé photovoltaïque ?

L'association avec le photovoltaïque d'un appareil électrique est de plus en plus proposé. Les ventes de chauffe-eau thermodynamiques pour la fabrication d'eau chaude sanitaire sont souvent associées aux installations photovoltaïques. Le prix de vente d'un chauffe-eau thermodynamique CET associé à une vente d'installation photovoltaïque est généralement proposé à un prix très élevé.

Une astuce connue des services fiscaux était de surévaluer le prix du chauffe-eau thermodynamique et de réduire le prix de l'installation photovoltaïque afin d'augmenter la part du crédit d'impôt. Résultat : des redressements de l'administration, même s'il existait un vide juridique à ce sujet. Le crédit d'impôt a été remplacé par Maprimrénov, mais des entreprises éco délinquantes continuent encore en 2024 à enfreindre les textes pour en tirer profit.

Le chauffe-eau thermodynamique récupère des calories dans son environnement jusqu'à + 7 degrés. Un CET ne peut pas être placé sous abri à l'extérieur, mais dans l'espace climatique, il exige de fonctionner dans un environnement partiellement chauffé dont la température ambiante ne sera pas inférieure à 7 °. Le garage ou la buanderie absorbent une partie de l'énergie de chauffage de l'habitation. Ainsi, l'énergie gratuite récupérée par le chauffe-eau thermodynamique provient en partie des coûteuses calories produites par le chauffage.

question

Le CT est-il rentable ?

Le chauffe-eau thermodynamique était à son début facturé très cher. Généralement facturé 4000 € à 7000 € (le crédit impôt était de 50 %). Les pouvoirs publics ont réagi quelques années plus tard en indiquant que les primes n'étaient attribuées que pour des appareils à 3000 euros concomitamment avec l'abaissement de l'ancien crédit d'impôt limitant le montant remboursable. Du jour au lendemain, les prix ont chuté à 3000 euros démontrant l'impact qu'ont les primes sur les prix. Il serait intéressant de faire la même chose pour les pompes à chaleur vendues à des prix extravagants proportionnels aux aides de l’État.

Un montant de CT encore trop élevé pour être rentable pour une personne seule ou un ménage de 2 adultes et 2 enfants. Il faudrait qu'il soit facturé au maximum à 1000 euros pose incluse. Pour des besoins importants en eau chaude, la rentabilité est mieux assurée.

Le chauffe-eau thermodynamique est-il rentable ?

Lorsque l'on possède déjà un ballon d'eau chaude électrique, l'économie théorique est de 60 à 70 % par an sur la production d’eau chaude sanitaire par rapport à un chauffe-eau à ballon à accumulation électrique.

Mais au prix d'un ballon électrique vendu entre 250 et 350 €, avec au maximum 300 euros d'économie par an et une durée de vie équivalente à l'électroménager, soit 10 ans au mieux, la rentabilité se pose surtout si l'ancien ballon électrique fonctionne encore.

Le prix d'un chauffe-eau thermodynamique posé ne devrait pas dépasser 2000 € TTC installation comprise. Lorsque l'appareil est placé dans les conditions idéales, la consommation d'électricité est de l'ordre de 75 € par an d'électricité. Si vous êtes équipé par exemple d'un ballon d'eau chaude à gaz propane avec le fournisseur le moins cher, votre consommation sera de 350 € par an. Soit 275 € d'économie par an : il faudra pratiquement 7.5 ans pour l'amortir (si le chauffe-eau a une durée de vie suffisante).

  • Consommation avec un ballon électricité
  • Consommation avec une chaudière gaz propane
  • Consommation avec une chaudière gaz naturel
  • Consommation avec une chaudière à fioul
  • Consommation avec une chaudière à granulés
  • Consommation avec une installation solaire

Consommations par occupant

  • 1 personne 731 kWh
  • 2 personnes 1463 kWh
  • 3 personnes 2194 kWh
  • 4 personnes 2925 kWh

Données sur un chauffe-eau électrique

Coût moyen annuel d'un chauffe-eau électrique pour 4 personnes : 400 €.

  • Un accumulateur électrique de 200 litres consomme 2200 W/h
  • 8 heures pour chauffer l'eau soit une consommation de 17 600 watts (2200 * 8).
  • Perte statique de température de l'eau de 10 °C dans la journée.
  • Perte statique de température par 24 heures (sans tirage du volume d'eau chaude) à 65 °C est environ de 3Kw/24h.

Le prix d'un chauffe-eau thermodynamique posé à 3500 € TTC au maximum donne un temps de retour de 12 ans.
Le groupe frigorifique du chauffe-eau thermodynamique a une durée d'une dizaine d'années.

Les logements adaptés

Le chauffe-eau thermodynamique n'est pas adapté aux appartements, mais aux maisons qui disposent d'un espace suffisant (une pièce non chauffée dans l'espace climatique de 20-25 m3 minimum).

  • Pas dans un garage où s'entassent de nombreux objets qui diminuent le volume progressivement et dont l'ouverture/fermeture des portes crée une modification de la température.
  • Rappelons qu'il est malsain d'avoir un garage qui communique avec des pièces de vie en raison des émanations des véhicules, surtout s'il s'agit de moteurs à explosion (surtout ). Pour les voitures électriques, le problème ne se pose pas. Le chauffe-eau thermodynamique répond aux besoins en eau chaude jusqu’à 55-60 °C. C'est une solution pour remplacer son chauffe-eau électrique dont le coût d'exploitation est élevé.

Dans ce cas, si le toit le permet et si le règlement du lotissement ou la copropriété l'autorise, privilégiez le chauffe-eau solaire. Si le gaz naturel passe dans la commune raccordez-vous au réseau.

Les zones tempérées

Le chauffe-eau thermodynamique est adapté pour les zones tempérées.

  • Nous l'avons vu, le COP augmente lorsque l'écart de température entre l'air ambiant et la température de chauffe (qui doit être limitée à 55 degrés) est faible.
  • Ce qui élimine les régions froides (Nord, est de la France, pays montagneux, etc.).

Comme les pompes à chaleur, les chauffe-eau thermodynamiques ont un fonctionnement satisfaisant dans les zones qui ont des hivers relativement doux. (H2a, H2b, H2c, H3).

Carte-des-zones-climatiques-France


Heures creuses électriques

Faut-il opter pour l'option EDF heures pleines/heures creuses électrique ?

  • Les heures creuses en nocturne affectent le COP du chauffe-eau thermodynamique qui chute de 2% par degré perdu.
  • La nuit plus fraiche n'est pas propice aux rendements élevés. L'abonnement est plus élevé,
  • il faut donc calculer avec précision ses besoins pour éviter de consommer peu d'heures creuses.

La norme EN 16147

  • Les chauffe-eau thermodynamiques doivent répondre à la norme EN 16147.
  • Pour être éligible aux aides financières pour la transition énergétique, la norme d'essai EN 16147 définit les produits dont les performances de l'appareil.
  • Le COP doit être supérieur à 2,3 ou 2,5, selon le point de captage des calories.
Chauffe-eau-thermodynamique

Les conseils de Picbleu

Le premier conseil est de faire appel à un professionnel qualifié qui a l'expérience de la pose de ce type d'appareil et qui connait parfaitement le produit qu'il vend. La qualification et le certificat d'assurance à jour doivent accompagner le devis d'installation.

  • Choisissez un chauffe-eau thermodynamique pouvant s'associer à des capteurs solaires, une chaudière existante ou au pire une VMC.
  • Choisissez un modèle portant la marque NF.
  • Choisissez un appareil ayant un coefficient de performance (COP) supérieur à 3,2.
  • Choisissez un chauffe-eau utilisant un fluide frigorigène avec un impact limité sur la couche d’ozone (R134A, R410A) ou mieux R 290.
  • Évitez les modèles contenant des gaz à effet de serre comme le R22 qui contient du chlore.
  • Faites appel à un installateur professionnel RGE, qualifié Qualipac, ou mieux Qualisol donnant droit à des aides financières.
  • Installez un anti-tartre magnétique de qualité plutôt qu'un adoucisseur si dans la région où vous résidez l’eau est dure. Le calcaire limite la durée de vie du ballon par des dépôts sur le condenseur du chauffe-eau. Le traitement de l'eau protégera votre installation sanitaire.
  • Dernier conseil, privilégiez les chauffe-eau solaires fiables et sans taxes, sans TVA et avec une énergie gratuite !


Recherche de mots clefs dans les articles

8 articles
Dernière mise à jour le 16/02 à 09:34

Quand un chauffe-eau thermodynamique est-il déconseillé ?

2908 vues

Dernière mise à jour le 16/02 à 10:44

Chauffe-eau thermodynamique rentabilité amortissement avis

5615 vues

Dernière mise à jour le 16/02 à 12:37

Un chauffe-eau thermodynamique est-il rentable Avis conseils

6649 vues

Dernière mise à jour le 16/02 à 10:21

Comment bien choisir et installer un chauffe-eau thermodynamique ?

7473 vues

Dernière mise à jour le 16/02 à 12:48

Paramètres modifiant le rendement du chauffe-eau thermodynamique

9328 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:33

Chauffe-eau thermodynamique production eau chaude sanitaire

13395 vues

Dernière mise à jour le 03/10 à 09:38

Règle installation pose 5 types chauffe-eau thermodynamique

14295 vues

Dernière mise à jour le 10/03 à 10:51

Avantages et inconvénients du chauffe-eau thermodynamique

27187 vues


Fin des articles