Biomasse énergie Définition enjeux et avantages

Temps de lecture: 6 min , Dernière mise à jour: 19/02/2024
Voir les articles de même catégorie:
Energies alternatives ou renouvelables > Biomasse énergie

Sommaire


Le bois énergie ou bio-masse repousse à l’infini, c'est une énergie non polluante, tout nouvel arbre résorbe le carbone par ses fibres et la fixe lors de sa croissance. OUI, MAIS à condition de ne pas détruire plus de forêts et leur laisser le temps de repousser qui n'est pas de 50 ans. Logiquement peut-on penser que lorsque l'on abat un chêne de 100 ans en replantant en compensation une forêt de plants de jeunes chênes le bilan global sera bon ?

La biomasse

Le terme de biomasse énergie en écologie regroupe l'ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d'énergie. Ces matières organiques qui proviennent des plantes sont une forme de stockage de l'énergie qui nous vient du soleil. Cette énergie est captée par les plantes grâce à la synthèse chlorophyllienne. Le bois est une énergie renouvelable appelée également « bioénergie » en raison de son caractère naturel et écologique. Il s’agit d’une « biomasse » qui repousse à l’infini.

Le bois est considéré comme une énergie non polluante en CO2, puisque la pousse de tout nouvel arbre résorbe le gaz carbonique dégagé par la combustion d’un arbre coupé, car ses fibres fixent le carbone lors de sa croissance. Le bois étant composé de carbone à 50 %, sa combustion dégage des HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) ainsi que de nombreux polluants : oxydes d’azote, particules fines, etc.

L'intérêt de la biomasse

Les promoteurs de la biomasse proposent une alternative aux énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz). La biomasse permet le chauffage, la production d’électricité, les transports (grâce aux biocarburants) et la conception de produits « bioplastique ». Oui, mais à condition d'utiliser des appareils offrant un rendement élevé, évitant ainsi une pollution de l'air idéalement avec des filtres à particules.
La bonne solution ne serait-elle pas de rendre les logements peu énergivores en les isolants ?

Recensement des ressources

Le « sous-développement » de la filière française de la forêt et du bois avait été souligné dans un rapport de 2012*, une politique de valorisation de la ressource, de l'amont à l'aval doit être engagée tout en gardant comme objectif la nécessité de produire mieux, davantage, en préservant la fertilité des sols, en réduisant les gaspillages et en instaurant une exigence générale de sobriété.

Un « observatoire de la biomasse » copiloté par le ministère de l'Agriculture et FranceAgriMer permettait de caractériser la disponibilité de la ressource en France, de partager les informations sur les stocks et les flux de biomasse avec toutes les filières utilisatrices actuelles et futures.

La France, suivant une directive européenne, s'était fixé comme objectif d'augmenter la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique, à hauteur de 23 % à l'horizon 2020. La biomasse est constituée de résidus de cultures, de forêts, d'effluents d'élevage, elle est un composant important de ces énergies renouvelables. FranceAgriMer pilote l'observatoire national des ressources en biomasse, il est chargé d'établir, grâce au recensement, l'estimation de ces ressources.

Définition de la biomasse

Depuis le premier choc pétrolier, ce concept de biomasse s'applique aux produits organiques, végétaux et animaux utilisés à des fins énergétiques ou agronomiques. Il désigne au sens large l'ensemble de la matière vivante, c'est-à-dire la masse biologique constituée par les êtres vivants dans un milieu donné.

L'homme utilise la biomasse, ainsi que les animaux qui la consomment, sous la forme d'aliments, de fibres, de matériaux et d'énergie. Le terme « biomasse » désigne également les déchets organiques issus de l'agriculture et de la sylviculture (bois, résidus végétaux, etc.), les déchets organiques ménagers ou industriels, les boues des stations d'épuration ou encore les biogaz produits lors de la fermentation des déchets, qui peuvent être utilisés pour produire de la chaleur ou de l'électricité. La biomasse désigne l'ensemble des sources d'énergie provenant de la dégradation de la matière organique.

C'est une énergie renouvelable, présentant des avantages économiques.

Les applications de la biomasse

La vapeur d'eau dégagée par la combustion de matières végétales ou animales dans une centrale biomasse met en mouvement une turbine reliée à un alternateur et produit de l'électricité. La biomasse est brûlée dans une chambre de combustion. La biomasse dégage de la chaleur qui chauffe de l'eau dans une chaudière. L'eau transformée en vapeur est envoyée sous pression vers des turbines qui alimentent un alternateur et produisent de l'électricité. Une partie de la vapeur est récupérée pour être utilisée pour le chauffage. C'est ce que l'on appelle la cogénération.

  • Pour le chauffage domestique : la biomasse (en général du bois ou des résidus végétaux) est brûlée dans des chaudières spécifiques, des poêles ou des inserts pour produire de la chaleur.
  • Pour le chauffage collectif : des chaufferies de grande envergure utilisent la biomasse pour chauffer des immeubles ou groupes d'immeubles.
  • Pour la production d'électricité : des systèmes de cogénération et des centrales thermiques utilisent la biomasse comme combustible pour produire de l'électricité.

La biomasse

Elle est principalement utilisée par combustion directe, mais des procédés novateurs de pyrolyse et gazéification (production d'un liquide ou d'un gaz produit à partir de la biomasse) sont en cours de développement afin d'améliorer l'efficacité énergétique et environnementale de cette ressource.

La biomasse est l'énergie renouvelable nº1 en Europe.

La biomasse représente environ 50 % de la production d'énergie à partir de sources renouvelables en Europe. Le bois est le type de biomasse le plus utilisé, notamment pour le chauffage domestique (foyers ouverts, poêles, inserts, chaudières) ou les installations collectives (chaufferies au bois).

La biomasse énergie est la matière organique (bois, paille, etc.). Elle peut être brûlée pour fournir de l'énergie et produire de la chaleur (cheminée, chaudière à bois, cuisine) ou de l’électricité. Pendant des millénaires, c’était la source principale d’énergie des hommes et elle est encore très utilisée dans le tiers-monde. Elle peut également générer du biogaz (lui-même brûlé) ou des « biocarburants » pour les véhicules.

Les 3 types de biomasse

Découvrez les applications de la biomasse

Demander l'aide de Picbleu

Il est possible de demander un conseil



Recherche de mots clefs dans les articles

4 articles

Fin des articles