J'ai cru avoir compris (à la lecture d'un article de l'arrété du 2 aout 1977 : 15 C, 1er) étant dans le cas de la construction d'une maison neuve non équipée d'une « VMC » qu'il pouvait y avoir une dérogation au percement d'ouvertures basses et hautes de ventilation pour le gaz (qui amoindriraient les performances de mon isolation et de mon chauffage) dans la mesure où la plaque de cuisson (à 3 feux gaz) est munie de dispositifs de coupure de gaz en cas d'extinction accidentelle de la flamme. Par ailleurs, j'ai prévu de placer une hotte aspirante au dessus de la plaque. Comme je suis auto constructeur, je voulais savoir si je me chargeais du percement des ouvertures de ventilation, si nécessaire, même si je fais appel à un artisan qualifié pour l'installation proprement dite des tuyaux et détendeurs. En vous remerciant par avance.

Temps de lecture: 0 min , Dernière mise à jour: 13/06/2024

Vous avez une question ?


Recherche de mots clefs dans les questions


Fin des questions