Bonjour, On doit m'installer un poêle à granulés Edilkamin (modèle Nancy 9kW). L'étude réalisée sur place prévoyait une installation en rez-de-chaussée dans une pièce (salon) de 19,5 m2 ouverte sur une salle à manger de 17 m2 (hauteur sous plafond 2,80 m), avec une arrivée d'air directe (tubage concentrique dans un conduit de cheminée existant, d'une hauteur de 9 m environ). Le vendeur m'informe aujourd'hui que le tubage prévu risquerait à terme d'endommager le poêle retenu, et qu'il va falloir passer par un tubage en DPI avec prise d'air murale. Cette constatation post devis me laisse perplexe ! Une arrivée d'air indirecte signifie que dans ma configuration on va créer une ouverture permanente, aussi minime soit-elle, dans l'isolation d'un mur exposé plein nord. J'espère avoir été suffisamment précis, pour avoir un avis éclairé sur le bien-fondé du changement préconisé par le professionnel (en d'autres termes, ce poêle mis en oeuvre dans l'environnement décrit, doit-il impérativement avoir une alimentation indirecte). Personnellement, je suis persuadé que le rendement calorifique ne sera pas le même, avec une alimentation en air réduite à une ouverture d'un diamètre de 10 cm, à 3 mètres du poêle. Dans ma logique, il vaut mieux souffler à bout portant sur des braises (alimentation directe comme celle d'un tubage concentrique) plutôt qu'à distance (alimentation indirecte telle qu'un tubage en DPI). Par avance merci pour votre aide Cordialement 67500 HAGUENAU

Temps de lecture: 0 min , Dernière mise à jour: 22/04/2024

Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les questions


Fin des questions